Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LDC (M)

Lentement mais surement, le PSG s'offre sa première victoire

, par Omeyer

Nikola Karabatic (Paris Saint-Germain)

Après une première sortie ratée contre les hongrois du Vezsprèm (34-36), les hommes de Raul Gonzalez avait à cœur de réagir ce soir. Mission accomplie pour un PSG à deux vitesses qui a joué à se faire peur en fin de match (37 - 33).

C'est une ambiance des grands soirs à Coubertin. Paris a choisi de débuter avec une défense étagée, qui met à mal les polonais, avec deux premières pertes de balle. C'est cependant Plock qui mène (2-4, 6'), le PSG se précipitant trop en attaque en ce début de match. De plus, les visiteurs vont réaliser le premier break de la rencontre (3-6, 8'). L'entrée de Sypzak fait beaucoup de bien aux locaux puisque ce dernier va venir recoller les deux équipes et même donner l'avantage aux siens (9-8, 18'). L'arbitrage du soir, permissif sur une partie de la mi-temps, permet aux deux équipes d'être très agressives en défense et récupérer beaucoup de ballons de contre-attaque. Ce sont ces mêmes ballons qui permettent aux parisiens de remonter au score.

Paris, réduit à quatre suite à deux 2 minutes, va tout de même conserver son avantage sans prendre l'eau (14-12, 24'). Le point négatif de cette mi-temps vient des deux gardiens, auteurs de seulement 2 arrêts chacun. Palicka sera d'ailleurs remplacé par Jannick Green (0 arrêts) à la 25'. Le point positif, quant à lui, concerne la défense. Le Wisla Plock comme le PSG ne marquent quasiment que sur des exploits individuels, très peu d'attaques placées ou de combinaison ne fonctionnent (18-16, 30').

Aux retours des vestiaires, Paris maintient son avance grâce à un très bon Nikola Karabatic (5 buts). Plus en place en attaque, les parisiens se trouvent vite et combinent bien, ce qui leur ouvre de nombreux espaces dans la défense polonaise (24-20, 37'). L'arrière français et les siens dominent cette seconde mi-temps et font à leur tour faire le break avec un +6 en faveur du club de la capitale (27-21, 42'). Les polonais sont pris de vitesse par les montées de balle parisienne et cèdent beaucoup de terrain en défense. Cependant, Paris commet les mêmes erreurs qu'en début de match, avec de nombreuses pertes de balle, qui profitent bien aux visiteurs qui recollent petit à petit (34-29, 54'). Paris va finalement s'imposer sur le score de 37 à 33.

Les parisiens ont mit un peu de temps avant de rentrer parfaitement dans cette rencontre, avec seulement 3 buts en 13 minutes mais la première victoire est bien là. Côté polonais, on a failli y croire en fin de rencontre, bien aidé par Sergei Korosotov très en forme ce soir.

Prochain match TV

Montpellier HB

20:00

Sam. 13 Avr.

Dunkerque

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Martial
Martial
1 année il y a

Pas la rencontre la plus exaltante. Pas mal de confusion en attaque et une défense parisienne qui ne m a pas convaincu. C est léger léger face à des Polonais qui ne sont pas une grosse équipe. Les gardiens sont peu en verve : Green invisible et Palicka qui réussit une 2nde entrée correcte néanmoins.

En clair je ne suis pas convaincu du potentiel de ce psg la même si balaguer est en rodage, Luka monte en régime et skypzak garde sa belle dynamique. La vraie satisfaction c est un bon niko karabatic bien inspiré.

J aimerais que Paris s appuie plus sur le jeu d ailiers pour ne pas trop solliciter kristopans ou les pivots. La solution pour le groupe est dans la diversité stratégique et.la capacité à alterner jeu au large, au centre et allumage longue distance avec prandi. Je trouve que cette recherche n est pas assez variee. A côté de ça j ai regardé Kiel qui était bien nul et allborg qui n a pas envoyé du grand hand non plus.

rkj4
rkj4
1 année il y a
Répondre à  Martial

Super bien résumé. Si seulement tous les commentaires (les miens compris) étaient aussi clairs et circonstanciés…

Je réagis et je renchéris sur la question des ailiers parisiens, qui finit par être vraimant agaçante. Le jeu aux ailes devient un vrai souci du handball moderne, plutôt porté au centre. Les entraîneurs n'aiment pas se creuser la tête, on dirait, et au delà des contre-attaques, les équipes qui jouent et combinent avec leurs ailiers sont devenues rares.

Chez nous, le Mhb est l'un des rares à encore bien jouer ce jeu; ils ont de bons gars des deux côtés et ils en tirent le maximum alors qu'à Paris, il faut un coup de bol, un heureux hasard, une inspiration divine pour que nos ailiers touchent un ballon potable. Alors oui, vu la minceur de l'effectif, étendre la surface du jeu et partager les bons coups entre tous, ça semble une évidence.

jeanloup47
jeanloup47
1 année il y a
Répondre à  rkj4

Je rejoins a 100/100 les commentaires de MARTIAL & RKJ4 Je trouve bien pauvre le jeu collectif du PSG actuel; les performances en attaques se contentent d'exploits individuels (pour combien de temps?)
La défense est inexistante sur les shooter longue distance; je ne parle pas des gardiens.. ils sont à la buvette !

St
St
1 année il y a
Répondre à  rkj4

Plock a beaucoup marqué par les ailes il me semble

Pierredon
Pierredon
1 année il y a
Répondre à  Martial

Merci à Martial pour son analyse. Quand je lis certains commentaires sur un quotidien omnisports ( portion congrue : le hand ball), ça fait plaisir de lire de telles réflexions.Quand à l’ambiance, on s’en fout, c’est sur le terrain que ça se passe, pas dans les tribunes

lelephant
lelephant
1 année il y a
Répondre à  Pierredon

Peut que l'un va avec l'autre…
Par contre de dire que l'ambiance on s'en fout. Les supporters, et donc l'ambiance qu'ils peuvent mettre, sont indispensables à un sport populaire et à son développement. Une partie des clubs français ne pourrait pas se développer sans leur supporters (et les recettes qui vont avec).
Et puis le spectacle sur le terrain n'est pas le même lorsqu'il y a une ambiance de feu dans les tribunes.
Personnellement sans ambiance je ne me déplacerai pas à la salle encourager mon équipe.

St
St
1 année il y a
Répondre à  lelephant

Tout a fait
Ce qui se passe à Coubertin est à pleurer
Aucun support… ceci étant le spectacle ne provoquait aucun enthousiasme
Le PSG est en mode extinction au niveau Handball, pas sur que ce soit une bonne nouvelle pour le handball en général
Quant à l’ambiance du H, elle fait envie

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a
Répondre à  Pierredon

…Quand à l'ambiance, on s'en fout…
Demande aux joueurs qui évoluent sur le terrain ce qu'il pensent de l'importance de l'ambiance?

St
St
1 année il y a

Désolé mais ce match fût une purge

Quant à l’ambiance… quelle ambiance ?

Vraiment une soirée a oublier

Raynald Bee
Raynald Bee
1 année il y a
Répondre à  St

Peux tu développer s’il te plaît ?

St
St
1 année il y a
Répondre à  Raynald Bee

Aucune ambiance dans le stade et un match de champions league du niveau dun match de milieu de tableau de Star league.
Le PSG a peiné contre Plock… l’année va être difficile, surtout avec un seul arrière droit
Je me suis tout simplement ennuyé en étant sur place

Pierredon
Pierredon
1 année il y a

Je me permet de vous répondre car je suis le speaker( et non l’animateur) d’un Club de LMSL.Ce que je veux dire, c’est que je préfère voir un bon match de hand ( et ça a été le cas pendant la Covid) qu’une ambiance sans qualité de jeu..Vous allez me dire : qu’il n’ y a pas l’un sans l’autre, c’est pas faux aussi

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x