Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS - J8

Bousculé, le PSG tient son rang contre Chambéry

, par Lanfillo

Dainis Kristopans (Paris Saint-Germain)

Ce dimanche à Pierre de Coubertin, Paris a été mis en difficulté par Chambéry, mais a bien fini par s’imposer (36-32). Nantes l'a aussi emporté face à Créteil et reste co-leader du championnat.

Pour cette fin de septième journée de Starligue, le Paris Saint-Germain recevait Chambéry pour un match qui s'annonçait accroché. Et le moins que l’on puisse dire, c'est que les deux équipes nous ont offert une rencontre disputée. Après leur victoire maîtrisée en Ligue des Champions, jeudi, face à Porto, les Parisiens enchaînaient sur une rencontre qu'il fallait gagner pour rester en haut du classement, et, face aux Savoyards, ils ont su rester sérieux pour réussir à se sortir du piège. Dès le début de la première mi-temps, les hommes de Raul Gonzalez prennent la tête au score. Appliqués en attaque et solide en défense, ils prennent rapidement une légère avance (7-3, 9’). Erick Mathé est obligé de poser un temps-mort pour remettre son équipe dans le droit chemin, temps-mort positif puisque les Chambériens vont petit à petit grappiller leur retard notamment grâce à un Sebastian Skube très en forme en première période (11-9, 17’). Mais les Parisiens parviennent à faire face aux gros deuxième quart d’heure de Chambéry grâce notamment à un Elohim Prandi à la passe et la bonne mi-temps de Dainis Kristopans (5/5), futur meilleur buteur du match (7 buts). A la mi-temps le PSG mène (19-17, 30'), mais rien n’est encore joué, car son adversaire reste au contact et a montré qu’il était capable de le bousculer.

Chambéry craque dans les dix dernières minutes

Jannick Green (Paris Saint-Germain)

Au retour des vestiaires, les Parisiens tentent de mettre un coup d'accélérateur mais les Savoyards ne lâchent pas et après 4 arrêts de Filip Ivic, en moins de 4 minutes, Chambéry parvient à recoller au score (23-23, 39’). En difficulté, Andreas Palicka est très rapidement remplacé par Jannick Grenn, et alors que les gardiens avaient été absents en première période, le gardien danois parvient à s’illustrer (11 arrêts, 41%) afin de ramener Paris dans le droit chemin. Les Parisiens ne vont alors plus rien laisser aux Savoyards, qui sont débordés par la vitesse de jeu du PSG en défense et sans solution en attaque. Luc Steins va encore faire parler ses appuis et provoquer par deux fois l’exclusion de Pierre Paturel. En échec face à Filip Ivic (5/13 aux tirs), Elohim Prandi se rattrape par sa vision du jeu et la distribution de caviars.

Malgré les deux temps-morts et la très bonne entrée du Géorgien Nikoloz Kalandadze (photo), qui ramène Chambéry à un but (28-27, 48’), les hommes d’Erick Mathé manquent de lucidité dans les 10 dernières minutes en multipliant les pertes de balle. Ils vont alors laisser les Parisiens prendre un avantage important (33-28, 55’). Le PSG a dû batailler pour l’emporter, mais l’expérience et sa vitesse de jeu lui aura permis de se détacher en fin de rencontre (36-32, score final). Les Parisiens, qui ont montré de nombreux signes de fatigue cette après-midi, ont une semaine pour se reposer avant un nouveau choc face à Aix-en-Provence.

Nantes a écrasé Créteil

BRIET Thibaud (HBC Nantes)

Le PSG reste donc co-leader du championnat avec Montpellier et Nantes, qui a moins tremblé cet après-midi face à Créteil. Après une entrée en matière compliquée (5-8, 12'), le H a déroulé, fermant la boutique derrière et enchaînant les buts devant (15-10, 23'). Créteil revient à deux buts avant la pause (16-14, 30'), mais craque définitivement en deuxième période, où les hommes de Fernando Barbeito encaissent 22 buts pour n'en marquer que 11. Plié à un quart d'heure de la fin (27-19, 45'), le match s'achève avec un écart de treize buts (38-25). Vladyslav Dontsov a surnagé côté cristolien avec ses 6 buts, tandis que côté nantais, outre la nouvelle bonne performance de Viktor Hallgrimsson (12 arrêts, 35%), six joueurs ont marqué au moins quatre buts, Valero Rivera et Thibaud Briet remportant la palme avec six buts chacun.

Natan Allain et Mickaël Georgeault

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Martial
Martial
1 année il y a

Belle partie de la team Chambé qui malheureusement s est délitee sur la fin et a donné à un paris patient et appliqué l occasion de creuser l écart et de monter à un +5 un peu inespéré.
Côté parisien raul gonzales fait maintenant du serdarusic en laissant les mêmes joueurs sur le terrain tout du long. Ça vaut pour les arrières en l absence de Nikola karabatic mais je ne comprends pas pourquoi paris a recruté Gibelin pour ne jamais le faire jouer. Idem sur les ailes ou les rotations sont rares.
Bref je ne vois pas comment paris peut tenir en usant autant ses joueurs majeurs. Kristopans évolue a un super niveau mais doit absolument pouvoir garder un peu de fraîcheur pour les joutes qui viendront. Idem pour Steins. S agissant de Prandi il est en train de prendre du volume et lui donner du temps de jeu est actuellement une excellente chose.
Ce qui reste impressionnant c est néanmoins la capacité de paris à emporter ses bras de fer nationaux sans se mettre dans le rouge et avec une certaine sérénité. Les.parisiens serrent le jeu ou montent en gamme pendant 10mn puis déroulent. C est une belle mécanique qui peut prendre un peu plus de temps quand les gardiens n y sont pas comme hier ou quand il y a un peu plus de maladresses qu a l ordinaire.
Cette saison va être passionnante.

chavi92
chavi92
1 année il y a

Bousculé c'est un bien grand mot quand même ! Chambéry n'a jamais mené dans ce match.
Par contre il va falloir s'habituer à un PSG plus poussif. Le PSG de l'année dernière avait tendance à ficeler les matchs au bout de 20 minutes, celui de cette année a besoin d'au moins 45 minutes face à une bonne équipe de Starligue.

Je suis donc curieux de voir ce que va donner ce PSG quand il va aller jouer à Chambéry ou à Aix.

Sinon je suis bien d'accord avec Martial, cette saison va être passionnante.

Jack3544
Jack3544
1 année il y a

Belle prestation nantissement, avec une équipe qui a évolué sans Minne, Pesic, Ovnicek, Persson et Shurinsky…Le banc apporte son écho.
Seule la fausse note de Limoges vient gâcher la belle copie de ce début de saison.
Plus que 12 matches sans Aymeric….

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x