LMS

Nantes à Saint-Raphaël pour conserver son invincibilité

MINNE Aymeric (HBC Nantes)

Le choc de la quatrième journée de championnat opposera le HBC Nantes à Saint-Raphaël, ce dimanche à 17h. Trois jours seulement après avoir nettement dominé Elverum, le H se rend dans le Var pour reprendre seul le fauteuil de leader, partagé provisoirement avec cinq autres équipes.

C’est l’équipe en forme de ce début de saison : ce dimanche au Palais des sports J-F-Krakowski de Saint-Raphaël, Nantes va chercher à conserver son invincibilité en championnat. Les hommes de Grégory Cojean ont déjà un tableau de chasse intéressant sur ce début de saison, avec notamment le scalp du PSG lors du Trophée des champions et une victoire importante face au rival montpelliérain parmi les succès dans l’Hexagone, et deux victoires en ligue des champions dont une gifle infligée à Elverum ce jeudi.

Un effectif qui tourne déjà bien

PESIC Ivan (HBC Nantes)

L’équipe du H a connu quelques remaniements à l’intersaison avec le passage de Grégory Cojean comme coach n° 1 et pas moins de 5 recrues, dont une nouvelle paire de gardiens qui avait la lourde tâche de succéder au duo Nielsen-Robin, auteur d’une saison exceptionnelle l’an dernier. Mais les Nantais ont vite balayé les doutes que les observateurs pouvaient avoir. L’homme en forme de cette équipe est bien sûr le Croate Ivan Pesic, qui semble sur un nuage depuis le début de la saison. Il domine logiquement le classement des gardiens avec 52 arrêts en 3 matchs et une moyenne de plus de 17 arrêts par match, mais également 4 buts face à Ivry. Son binôme Viktor Hallgrimsson, gêné depuis le début de la préparation par son coude, n’a, lui, pas encore pu vraiment montrer de quoi il est capable.

ODRIOZOLA Kauldi (HBC Nantes)

Jorge Maqueda, revenu au club 7 ans après son premier passage, arrive à apporter son expérience, sa capacité à gérer les périodes délicates et sa solidité défensive. Jérémy Toto a déjà montré son importance dans la défense depuis le début de la saison en en devenant le patron, mais il sera absent à Saint-Raphaël et Celje comme l’a annoncé Ouest-France, victime d’un lumbago. Kauldi Odriozola, lui, s’est montré très performant avec pas moins de 6 buts face aux Norvégiens jeudi. Enfin, le maître à jouer de cette équipe nantaise est également bien en jambes : Aymeric Minne a été un des hommes forts de la victoire nantaise à Montpellier avec 8 buts et il a impressionné face à Elverum, terminant meilleur buteur avec 7 réalisations.

Nantes doit se méfier

Mais les Nantais auront en face d’eux une équipe qui peut avoir les arguments pour leur tenir tête. Malgré un début de saison compliqué avec une seule victoire, face à Limoges à domicile puis deux défaites, face à Cesson-Rennes et à Nîmes, à l’extérieur, Saint-Raphaël a montré de très belles choses. Les Raphaëlois ont cependant manqué de constance : tant face à Cesson qu’à Nîmes, ils ont d’abord dominé les débats avant de se faire renverser en deuxième période. Avec un effectif largement remanié et un nouveau coach, Benjamin Braux, Saint-Raphaël doit encore trouver son rythme de croisière.

Raphaël Caucheteux (Saint-Raphaël Var HB)

Une aubaine pour les hommes en violet ? Pas sûr. Ils devront se méfier de l’homme en forme de cette équipe raphaëloise, Benjamin Bataille. Après deux saisons compliquées à Montpellier, l’arrière retrouve des couleurs. Il a été particulièrement performant face à Limoges et à Nîmes avec 17 buts sur ces deux matchs. Le H aura également face à lui une paire de gardiens expérimentée, avec le gardien de l’équipe de France, Vincent Gérard, qui réalise un début de saison très correct avec déjà 35 arrêts en 3 matchs (33% de réussite), et un second gardien que les Nantais connaissent bien puisqu’il s’agit de Mickaël Robin, qui a fait le bonheur de la H Arena l’année dernière, et qui réalise de bonnes entrées (à 45% de réussite sur les 2 derniers mtchs). Le nouveau président du club, Pascal Bacchi, avait souligné au début de la saison à BFM Côte d’Azur que du côté du SRVHB, « il ne faudra rien se refuser, on verra bien comment prendra la mayonnaise de ce nouvel effectif avec l’objectif de bousculer les cadors ». Justement, face à une équipe de Nantes qui fait partie de cette catégorie des cadors du championnat, les partenaires de Raphaël Caucheteux ne devraient pas baisser les yeux.

Natan Allain (avec MG)

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).