Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS

Paris et Aix assurent à domicile

, par Balic

Kamil Syprzak (Paris Saint-Germain)
En cette fin de samedi, Paris et Aix ont recollé au peloton de tête. Les Parisiens ont battu des Cristoliens qui leur ont tenu tête une bonne partie du match avant de céder (35-26). Pour le PAUC, la soirée a été plus calme : les hommes de Thierry Anti ont maîtrisé la rencontre face à Limoges (38-33). Après son bel exploit chez le champion d'Allemagne mercredi, Paris recevait son voisin Créteil ce samedi. Le tenant du titre a bataillé pendant 45 minutes face à son coriace voisin. Les Béliers sont ainsi encore totalement dans le coup à la pause (16-16), dans le sillage de leurs recrues (Alves Ponciano, Djekic, Barbeito). Privé des frères Karabatic, le PSG va finalement se sortir du piège dans le dernier quart d'heure. Le score final (35-26) ne témoigne pas de la lutte acharnée menée par Créteil pendant trois quarts d'heure. On notera à nouveau la belle copie rendue par deux Parisiens déjà très bons mercredi en Allemagne : Syprzak (12 buts) et Prandi, non sélectionné en Bleu (8).
Matthieu Ong (Pays d’Aix Universite Club)
Dans l'autre rencontre de la soirée, Aix a surclassé Limoges (38-33). Devant de bout en bout, et jamais vraiment inquiété (9-3 dès la 15e minute), le PAUC a été sérieux dans le sillage d'Ong (8 buts) et Ben Ali (7). En face, Limoges n'a pu que courir après le score et ce malgré la belle performance de ses ailiers stars : 7 buts pour Gajic et 6 pour Fernandez.  

Tristan Paloc

Prochain match TV

PSG Handball

21:15

Sam. 20 Avr.

HBC Nantes

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
St
St
1 année il y a

A noter pour Creteil que Dylan Soyez à tenu tête à lui tout seul au parisien pendant 45 minutes… et notamment à Luc steins et Balaguer

Un jeune gardien plein de promesses

(Palicka a lui été largement en dessous du niveau requis, sans pour autant sortir…)

chavi92
chavi92
1 année il y a
Répondre à  St

Palicka 12 arrêts à 32% et Soyez 14 arrêts à 30%. Ton impression n'est pas vérifiée par les chiffres.
Soyez a complètement mangé Balaguer et Steins au tir mais a été en difficulté face à tous les autres. Mais gardien intéressant, c'est vrai.

De mon côté j'ai surtout apprécié le jeu en mouvement de Créteil qui est très agréable à suivre, du beau hand.

St
St
1 année il y a
Répondre à  chavi92

Palicka fait 2 arrêts en 1ère mi temps et 7 dans les 10 dernières minutes lorsque Creteil qui a surconsommé lève le pied et commence à tirer au sol
Palicka m’inquiète, notamment sur sa capacité de déplacement
Toujours en bretzrd retard et peu mobile il s’affaisse sans cesse
Vraiment il m’inquiète
Quant à Soyez, il est vraiment impressionnant à 6 mètres

jeanloup47
jeanloup47
1 année il y a

Je souligne l'anecdote de M Balic sur la ''non sélection'' d'Elohim. Ce dernier doit encore progresser dans le jeu pour être indiscutable en bleu. D'autre part il est intéressant de tester Thibaud. notre choix sur ce poste d'arrière gauche de niveau international n'est pas pléthorique !

rkj4
rkj4
1 année il y a

Si la victoire à Magdebourg est nette et sans bavures, celle-ci, malgré le score final, continue à poser question.

On voit d'abord Paris creuser un joli 5 en milieu de première mi-temps, et puis patatras : pas du tout impressionné, plein d'allégresse au contraire, Créteil remonte, les colle, les dépasse même un instant avant de craquer (la tête et les jambes ne suivant plus) pour le dernier 1/4 d'heure. Une équipe un peu plus expérimentée et moins expérimentale (l'effectif de l'USC a pas pas mal bougé à l'inter-saison) aurait eu de grosses chances d'enquiquiner Paris jusqu'au bout.

Les Karabatic étant out, Sole et Keita sur la feuille mais pas sur le terrain (ces 2 là sûrement pas intacts non plus), Balaguer et Steins aux fraises pour la seconde fois de suite en championnat, on réalise que les alternatives sont chiches au Psg. Parmi les seconds choix, seul le jeune Bzdinga a eu le poignet sûr pendant son petit 1/4 d'heure. Je n'ai jamais vraiment cru en NTanzi (ni assez puissant, ni assez rapide pour peser sur un match disputé) et je commence sérieusement à douter de la recrue Gibelin : j'avais été ravis de sa signature mais nonchalant et maladroit à ce point, il part de très loin. Je sais bien qu'il a été blessé la saison dernière et j'attends impatiemment son hypothétique réveil.

Sur les inquiétants échecs de Steins, j'ai noté que Dylan Soyez sortait systématiquement de sa cage sur ses shoots, ce qui l'a vachement ennuyé. N'ayant pas une grand palette de situations de tirs, il va falloir que Steins rebosse un peu ses shoots. Sinon, heureusement que Kristopans, Syprzak et Prandi tiennent la barque sur ce début de saison parce que sinon, c'était encore la douche froide.

Une bonne nouvelle pour finir ? Les ailiers ont eu des ballons et de vrais décalages. Pas tous récompensés par un but, mais toujours propres et ça, c'est bon !

NB: alors oui, Prandi semble avoir sérieusement gagné en régularité sur le début de saison. Il pèse très fort sur l'attaque du Psg.

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x