Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue

Sélestat remporte le titre et monte en Starligue !

, par Lanfillo

Le Sélestat Alsace Handball est de retour en Starligue ! Le club alsacien est monté en puissance en cours de la finale de Proligue face à Cherbourg, et remporte le titre de champion de deuxième division (30-36).

On avait peur, avant ce week-end, que tout soit joué dès le samedi et que la finale du dimanche, pour le titre, soit purement formelle. Mais avec la défaite d’Ivry hier, le duel de ce dimanche entre Cherbourg et Sélestat était bourré d’enjeu : en plus du titre, c’est la montée en Starligue que se disputaient les deux équipes. Et au terme d’une très belle finale, c’est le quatrième ex-æquo de la saison régulière qui fait tomber le deuxième et s’envole dans l’élite. Au vu de la rencontre, ce succès est amplement mérité. Le groupe de Christophe Viennet, qu’on a parfois décrit comme l’outsider de ce week-end, a remporté son pari.

Après un mauvais départ, Sélestat est monté en régime

Dès le début de rencontre, on ressent que les deux équipes vont se livrer un beau combat. Cherbourg débute mieux, et profite des erreurs de Sélestat en attaque. Pourtant, Sélestat a deux supériorités numériques dans les dix premières minutes, mais c’est bien la JSC, plus propre, qui mène les débats (9-6, 12’). Puis, quand Sélestat commet moins d’erreurs, Cherbourg se retrouve plus en difficulté. Les Alsaciens montent en régime, et connaissent un gros temps fort au cœur de la première période. L’interception de Steven George lui permet de marquer dans le but vide pour égaliser, avant que Hugo Pimenta et Simon Jaeger donnent deux buts d’avance au SAHB (11-13, 19’). Lucas Vanègue s’emploie pour ramener son équipe à hauteur (13-13, 22’).

Derrière Ekren, Harbaoui et Pimenta, une belle victoire collective

Les deux équipes se livrent alors un combat les yeux dans les yeux. Gauthier Ivah et Mehdi Harbaoui repoussent chacun leur tour un penalty, et les deux équipes retournent aux vestiaires sur un score de parité (16-16, 30’). La finale tient toutes ses promesses, le public des Mauves et celui des Violets sont présents, et l’ambiance sur les bancs est aussi électrique, les deux obtenant leur carton jaune (Cherbourg avant la pause, Sélestat juste après). Sélestat est mieux revenu des vestiaires, mais Cherbourg, à son tour en supériorité, reste à hauteur (20-20, 36’). Mais Sélestat a le dessus dans le combat physique, malgré la bonne résistance de Kristian Orsted. C’est Hakon Ekren, l’ancien de la JSC, qui est le plus en vue dans le premier quart d’heure de la deuxième période, trouvant de beaux angles de tirs ou de passes pour porter son équipe en attaque. Toke Schrøder libère son bras et donne quatre, puis cinq buts d’avance aux Alsaciens (23-28, 47’).

Cherbourg tente de revenir, et ne démérite pas. Mais le collectif sélestadien, Harbaoui, Ekren et Pimenta en tête, tient le choc. C’est le jeune arrière droit du SAHB qui, en passant par un trou de souris, marque le 30e but de son équipe, son cinquième personnel (25-30, 51’). Lucas Vanègue est toujours précieux, le jeu à sept est même tenté par Frédéric Bougeant, mais la défense du SAHB tient et Tanguy Thomas peut même marquer de loin dans le but vide pour préserver l’avantage alsacien (27-32, 55’). L’arrêt dans la foulée de Mehdi Harbaoui, encore une fois décisif ce week-end (8 arrêts précieux), condamne quasiment les Manchois, qui n’arriveront pas à revenir en fin de rencontre. Quatrième de la saison régulière, Sélestat est le club héros du week-end dijonnais et décroche le titre et la montée, grâce à une finale rondement menée

Mickaël Georgeault, à Dijon

Prochain match TV

Orlen Wisla Plock

20:45

Mer. 21 Fév.

Montpellier HB

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fan_de
Fan_de
1 année il y a

Je le sentais venir depuis la qualification à Nice… et sur ce que l’on a vu ce week-end c’est amplement mérité.

C’est une équipe très jeune qui est monté en puissance en deuxième moitié de saison.

On verra de beau match en Alsace l’année prochaine, avec pour objectif de se maintenir. Pour une fois les jeunes joueurs vont rester et il est peut-être permis d’y croire. Au nouveau coach de relever le challenge, il faudra quand même l’une ou l’autre recrues.

Remili83
Remili83
1 année il y a
Répondre à  Fan_de

Amplement mérité que le 5e soit champion de France ? Sur le final 4 rien à dire mais Sélestat a quand même perdu 7 fois cette saison. Tant mieux pour eux mais il faudra revoir ces playoffs

Chantereyne
Chantereyne
1 année il y a

Quand on bat le 1er et le 2eme sur un we on mérite de monter ….après exister en LSL sera une autre histoire …..félicitations à la JSC pour son magnifique championnat merci à lior , lucas, Kiki et burund

drauglin09
drauglin09
1 année il y a

Bravo aux Alsaciens qui vont prendre la place des Lorrains. Ca fera un club dans l'est l'année prochaine…. même si bon, mon petit doigt me dit qu'ils ne vont pas rester très longtemps. Mais c'est tout le mal que je leur souhaite.

Arthur
Arthur
1 année il y a
Répondre à  drauglin09

Moi je pense qu’on peut y croire au maintien, vu l’arrivée des nouvelles recrues qui ont pas mal d’expérience et les jeunes qui ne cessent de progresser je pense que c’est possible mais bon ça va être un dur combat !

Kuntzmann
Kuntzmann
1 année il y a

Felicitation aux Alsaciens je leurs souhaite le meilleur pour la saison prochaine. Oui il faudra se battre pour ne pas faite qu’une pige en Starligue mais j’ai confiance en ce club que je soutiens les dirigeant feront le necessaire pour que tout se passe bien. Noubliez pas lAlsace est derriere vous. GO GO GO Sélestat.

Pascal
Pascal
1 année il y a

Règlement tout à fait bizarre
Les montées se jouent sur une saison et pas sur un tournoi d’un week-end. Que tu sois meilleur ou pas sur une moitié de saison à la finale le classement fait foi pour la montée et ce n’est que logique .

cochonne
cochonne
1 année il y a

Bonjour
Je viens d'apprendre la nouvelle, les meilleurs ėquipes de France vont repasser par l'Alsace la saison prochaine, pourtant, j'ai du mal å m'en rėjouir pleinement.
J'espère sincėrement que Cherbourg ne soit pas au final le véritable gagnant de cette rencontre et que Sėlestat a les reins assez solides pour encaisser une saison aussi imprėvue que pėrilleuse en Starligue.
Fėlicitation a toute l'ėquipe et au staff dont j'ai beaucoup doutė de la capacité å être compėtent en Proligue, mėa culpa.
Dans la vie il faut savoir profiter de l'instant prėsent, alors que la fête commence, et å dans trois mois.
Et dire que les Strasbourgeois auraient pu être de la partie sans leur entêtement et leur ėgocentrisme au lieu de ça ils finissent avec un trou dans la caisse et surtout ils perdent leurs meilleurs joueurs…quel gâchis…

Chantereyne
Chantereyne
1 année il y a

On va pas rediscuter la règle des PO tout les ans , évidement que l accession devrait être pour le premier et second au mérite sur la saison . Mais pour l instant c est comme cela et on fait avec….. mais comme le dit cochonne le vainqueur de ce soir va peut être déchanter à partir de septembre quand à kiki orsted même diminué il a fait son match en scorant 4 fois et en plus il monte en starligue et va retrouver lucas vanegue puisque istres s est maintenu..bon vent à eux …

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a

Ravi pour Sélestat (4ème, 37 points, 17 victoires) mais j’arrive pas a m'y faire….
Pour moi c'est Ivry et Cherbourg (2ème, 40 points et 20 victoires) qui devraient jouer en Starligue et Ivry (1er, 52 points et 36 victoires) qui devrait être champion 2021/2022 de Pro ligue…
Ces play offs je déteste…

drauglin09
drauglin09
1 année il y a
Répondre à  Philippemhb

Il faut voir que ça permet des matchs disputés pendant tout le championnat, car à une époque en proligue, on savait après 20 journées qui allaient monter et la fin de championnat, c'était une succession de matchs amicaux. Là tout le monde peut tenter de gratter une place en play off… et la preuve, Selestat se retrouve en LMSL

bubu
bubu
1 année il y a

Excellent pour la famille Busselier avec le père à Sélestat et le fils à Chartres !

Nos derniers articles

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x