Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LBE

Metz s'arrache face à Paris, Mérignac crée la surprise

, par Dalibor

La reprise a été agitée en Ligue Butagaz Energie hier soir.

Metz a été longtemps accroché à domicile par Paris pour sa reprise, avant que les Lorraines finissent finalement par s'imposer (30:29). Menées de trois buts à la mi-temps (12-15), alors que Déborah Lassource et Laura Flippes ont longtemps porté les Parisiennes, les Messines ont retourné la situation après le repos. Quelques arrêts de Camille Depuiset et une belle fin de match du duo Bouktit - Burgaard ont remis les joueuses de Manu Mayonnade sur les bons rails. Elles restent invaincues, avec neuf victoires en autant de matchs.

La défaite de Paris permet à Nantes, vainqueur à Dijon (28:24) grâce aux dix buts de Nathalie Hagman, de se rapprocher à un point du podium. Plus bas dans le classement, Besançon est reparti du bon pied en s'imposant face à Celles sur Belle (29:26), une victoire qui s'est dessinée dans les derniers instants. L'ESBF colle aux basques de l'OGC Nice, vainqueur à Saint-Amand (32:31, lire ici). Plan de Cuques fait la bonne opération de la soirée et remonte à la septième place du classement en dominant Toulon (29:25). L'entrée dans les cages d'Andrea Novellan a été décisive pour les filles d'Angélique Spincer, tandis que Justine Martel a empilé neuf buts. Enfin, Mérignac a pris des points importants dans la course au maintien en aller s'imposer à Chambray (22:21). Les Girondines ont fait la course en tête toute la rencontre, s'appuyant sur quinze arrêts de Lena Le Borgne (photo), avant de tenir le résultat dans des dernières secondes accrochées.

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Imladrik
Imladrik
1 année il y a

Première mi-temps difficile pour Metz, avec des cadres qui ont tenu la baraque (Jörgensen, Burgaard, Bouktit).
Le problème, c’est qu’à part pour De Paula en attaque/défense, il n’y a pas eu de changement en 2e mi-temps, ce qui risque de peser contre Esbjerg.
Le Blévec, en particulier, aurait sans doute pu rentrer. Mayonnade la pensais sans doute trop juste en défense.

Content de voir Mérignac gagner avant de recevoir Metz !

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x