Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS (J13)

Nantes domine Créteil, Chambéry balaye Dijon...

, par Dickson

MINNE Aymeric (HBC Nantes)
Quatre rencontres ont eu lieu ce vendredi soir pour le compte de la 13ème journée du championnat. Seul Nantes a réussi à bien voyager en l'emportant aisément face à Créteil (24-38). Tandis que Chambéry, Dunkerque et Ivry ont rempli leur contrat à domicile en gagnant respectivement contre Dijon, Chartres et Saran.

Le HBC Nantes continue sur sa dynamique.

Les hommes de Gregory Cojean ont signé leur dixième succès d'affilée toutes compétitions confondues en s'imposant (24-38) face à une équipe de Créteil qui a vite compris que la partie serait compliquée. Décidés à jouer au rythme de leurs prestigieux visiteurs, Créteil a tenu bon pendant 8 minutes (4-5). Puis les joueurs Nantais ont accéléré et se sont envolés au score tout au long de la partie. Le H s'est appuyé une fois de plus sur une défense très solide, retrouvée depuis la dernière trêve internationale, et un jeu assez rapide en attaque qui fatigue les équipes adverses. Créteil devra affronter à nouveau le H dans quelques jours, cette fois-ci en Coupe de France.
Dans le second acte, Nantes accélère encore. Les arrêts de Ivan Pesic ainsi que les buts d'Avelange-Demouge (8 buts) ou de Rivera (6) permettent à Nantes de terminer facilement la rencontre et de réaliser différentes rotations. En face, la deuxième mi-temps a été longue pour Créteil qui n'a pas réussi à stopper les offensives Nantaises. Le H s'impose (24-38, score final).
Pierre Paturel (Chambery Savoie Mont-Blanc Handball)

Chambéry a donné une leçon au promu Dijonnais

Incapables d'arrêter les vagues savoyardes en première période (23 buts encaissés), les Dijonnais n'ont jamais été en mesure d'inquiéter Chambéry ce vendredi, en encaissant encore plus de 40 buts comme contre Nantes, et ne montrant aucun signe positif tant en attaque qu'en défense. Après avoir effectué un déplacement en Roumanie pour essayer d'arracher la qualification pour la suite de l'EHF, ce qu'ils n'ont pas réussi à faire, Chambéry s'est remis dans le droit chemin en disposant de Dijon à domicile grâce à un Benjamin Richert en très grande forme (10 buts) et un Filip Ivic intraitable dans les buts (15 arrêts, 39%) pour s'imposer (41-29, score final).
Tom Pelayo (US Dunkerque Grand Littoral HB)

Mal engagé, Dunkerque se réveille dans le second acte

Ce sont pourtant les Chartrains qui vont prendre les commandes dans cette partie. Mis sur de bons rails grâce à plusieurs arrêts de Milan Bomastar, les Euréliens vont rapidement se trouver à +4 (3-7, 9'). Il faudra attendre la fin de la seconde période pour voir les Dunkerquois revenir dans la rencontre, les locaux surprenant souvent l'attaque chartraine, interceptant et montant ainsi de nombreux ballons, Tom Pelayo ne ratant pas son face-à-face avec le portier serbe (14-12, 30').

Poussant Chartres à la faute, l'USDK va vite se retrouver en infériorité numérique, permettant aux locaux de se mettre à l'abri, Cornelius Kragh inscrivant le but du +5 (18-13, 33'). Pouvant compter sur un très bon Simon Jensen, Dunkerque pousse et creuse l'écart. Malgré tous les efforts d'Aleksa Kolakovic, Chartres ne parviendra pas à recoller au score et c'est sur un dernier but du capitaine que l'USDK va s'imposer et souffler un  peu, avant d'affronter Limoges (32-28, score final).

 

Mate Sunjic offre la victoire à Ivry

Dans le duel de bas de tableau, l'US Ivry se sera fait peur. Tout comme Dunkerque, les locaux vont rapidement être menés par les visiteurs. William Accambray s'est rapidement mis en évidence dans cette rencontre, en inscrivant les premiers buts pour les Septors, creusant le premier break de la rencontre (7-10, 17'). Les arrêts d'Ivan Panjan et le dernier but de Romuald Kolle permettent à Saran de rentrer aux vestiaires, avec un avantage de deux petits buts.

Mate Sunjic (US Ivry HB)

Mais attention à Ivry qui reste en embuscade et qui reste surtout sur deux victoires de suite dans son chaudron. Si Saran reste en tête en début de seconde période, les choses vont rapidement prendre une autre tournure avec les différentes parades de Mate Sunjic. Ivry va revenir au score et même repasser devant, Lucas Petit donnant deux buts d'avance aux siens (24-22, 45'). Une avance ténue que va maintenir le portier croate, laissant ses coéquipiers à +2 jusqu'à la fin de la rencontre, malgré un dernier pénalty de Luka Radovic (33-31, score final).

 

Félix Landais et Théo Alleaume

Prochain match TV

Slovénie

09:00

Jeu. 25 Juil.

Danemark

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Coco
Coco
7 mois il y a

Hallgrimsson n a pas joué ! Tout le match, c était Ivan Pesic

Dervallières
Dervallières
7 mois il y a

On n’a pas vu le même match alors. Pesic sort à la 45eme et VH fait le dernier quart d’heure et sort deux penalty.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x