LMS J8

Paris reste invaincu face à Chambéry

Luka Karabatic (Paris Saint-Germain)

Paris grâce à une grosse défense et un Luka Karabatic omniprésent dans ce domaine. Paris l’emporte logiquement face à Chambéry (26-34).

Les deux équipes ont été défaites cette semaine en coupe d’Europe, l’une contre Kiel en Ligue des champions, l’autre face au Dinamo Bucuresti en Ligue Européenne. Aujourd’hui, Chambéry 11ème, toujours en quête de points pour décoller au classement , les parisiens eux, veulent finir la première partie du championnat en tête et invaincu, avant la trêve internationale. 

Luka Karabatic partout défensivement

Dès l’entame du match, les chambériens tentent de déstabiliser le PSG avec une défense haute et mobile en 1-5 (1-1 4’). Le match est très fermé grâce à deux bonnes défenses, les attaques sont poussées jusqu’au bout et souvent à la limite du jeu passif (2-2 7’). Il aura fallu attendre l’exclusion pour 2 minutes de Queido Traoré suite à un tir au visage pour que le PSG face le break la première fois (2-4 9’). Luka Karabatic, porte une défense de fer qui ne laisse aucune chance à leurs adversaires (3-6 13’).

 En combattant, les chambériens ne relâchent pas leurs efforts et reviennent à un but grâce à une contre attaque conclu par Goni Leoz (6-7 16’). Les frères Karabatic qui ne sont utilisés qu’en défense, font le ménage. De l’autre côté les joueurs de Chambéry redescendent à 6 m et se font surprendre par le jeu parisien, qui eux prennent 4 longueurs d’avance, moment choisi par Erick Mathé pour poser son premier temps mort (6-10 20’). La tendance reste la même en cette fin de première mi-temps, Paris domine et prend le large, malgré un bon Filip Ivic qui essaye de repousser les offensives adverses et notamment de Kamil Syprzak (10 buts 12-17 30’).

Nikola Karabatic (Paris Saint-Germain) Andreas Palicka (Paris Saint-Germain)

Paris gère

Second acte, mêmes intentions, Luka Karabatic impérial en défense avant de retrouver l’équipe de France la semaine prochaine. Andreas Palicka (10 arrêts) démarre fort cette deuxième mi-temps également (13-20 35’). Un faux rythme s’installe, le jeu se ralentit (16-23 39’). Dès que Chambéry défend haut avec une grosse intensité des 2 et 3, les parisiens semblent un peu plus déstabilisés et perdent des ballons ou ne trouvent pas de bons tirs (19-24 42’). 

Cependant, Luc Steins et ses coéquipiers de la base arrière peuvent compter sur un Kamil Syprzak ultra efficace, tout passe par lui (21-28 48’). Deuxième temps mort pour Chambéry, Érick Mathé demande à ses joueurs de ne pas lâcher malgré l’écart en leur défaveur et de ne pas être naïf sur les enclenchements parisiens (22-28 49’). Les joueurs de Raul Gonzalez gèrent la fin de match, les deux équipes font tourner les effectifs en cette fin de rencontre (23-31 54’). Les dernières minutes s’écoulent, Paris l’emporte (26-34 score finale).

Paris était trop fort aujourd’hui, ils ont réussi à construire leur victoire rapidement. Paris reste avec Montpellier à la première place du classement en invaincu. Place à la trêve internationale pour une partie des joueurs sur le parquet ce soir.  

Aurélien Fort

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Jo - le 29 octobre 2023 à 22h45

    Est-ce que Bein a montré des images du président de Montpellier et de Madame dans les tribunes ? 😉
    Content de revoir Guillaume Joli et Jean-Loup Faustin au Phare !

    Et quel kiff de voir encore une fois Niko Karabatic être le dernier joueur à quitter le terrain pour prendre des photos et être ensuite le seul avec Luka à revenir pour les supporters à l’extérieur de la salle avant de monter dans le bus !

    Que ce soit avec Montpellier, Paris ou l’EDF, rarement vu un joueur accorder autant de temps aux gens à Chambéry !
    Un énorme merci à lui pour ça !

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves