LMS

Nikola Karabatic prolonge jusqu’en 2024

Lidl Star Ligue Journée 8 Paris – Aix

Embêté par plusieurs pépins physiques, notamment lors du dernier Mondial, la question de sa prolongation était sur toutes les lèvres depuis plusieurs semaines. L’arrière du PSG aura donc apporté les réponses à ces questions en prolongeant avec Paris, jusqu’en 2024.

A bientôt quarante ans, l’une des figures les plus emblématiques du handball mondial aura pris le temps de peser le pour et le contre, avant de prendre sa décision : “Je voulais à tout prix prolonger et finir ma carrière à Paris. Mais j’avais besoin de sentir que je m’amusais encore et que tout cela ne devenait pas trop pesant.” (source : L’Équipe). Bien que la décision avait déjà été discuté en août dernier, celle-ci aura été retardé, notamment avec la Coupe du Monde au Qatar ou encore le départ de Jean-Claude Blanc, ancien président délégué du club.

S’il prolonge d’une année avec le club de la capitale, le voile sur son avenir avec les Bleus n’a pas été levé, comme le précise le principal intéressé : “Signer une nouvelle année ne me garantit en rien de participer à l’Euro ou aux JO 2024 mais cela m’ouvre la perspective.”

Théo Alleaume

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Martial - le 3 février 2023 à 17h44

    Pour ma part j étais assez enthousiaste sur son niveau de jeu à son retour de blessure. Il a réalisé deux gros mois de compétition avec le psg et on pouvait être résolument optimiste quant à son engagement avec l EDF. Au final ce championnat aura été gâche par sa blessure au pied et nous renvoie à l idée d un inexorable déclin.

    Les intentions et la capacité d engagement sont la mais il reste un vrai manque d impact en attaque et une réussite au tir plus qu inégale. L impression qu il dégage, lui qui était tout le contraire, est celle d un joueur qui n est plus dominateur. Reste la volonté, l expérience et tout de même pas mal de ressources.

    Je regrette qu à Paris il n ait finalement pas ou presque pas pu alterner avec Prandi puisque les deux ont accumulé les absences successives et n ont jamais jusqu ici été à leur plein rendement en même temps. Un prandi qui prend 35 mn et karabatic 25 en 2 fois cela reste un attelage top niveau qui a de l avenir pour les 18 mois qui restent.

    • Antinomique - le 3 février 2023 à 18h14

      Ça reste tout de même un pari risqué tant sur le plan sportif que financier, car le monsieur ne doit pas toucher le SMIC à la fin du mois, et il est quand même bien impacté physiquement avec des blessures qui le handicapent régulièrement.
      Dans l'idéal, le temps de jeu réparti entre Prandi (ou Briet en EDF) en n°1 et Karabatic, rentrant sur le terrain 10-15 minutes pour permettre de faire souffler, semble séduisant, mais le gros hic arrive quand le titulaire est blessé, et que Karabatic doit assurer tout le match. Il est quand même devenu très irrégulier, sur le temps d'un match comme sur l'enchainement de plusieurs matchs. Si c'est un match en bois, ça n'a pas beaucoup de conséquences, mais sur un match, ou une série de matchs, à enjeux, c'est une autre paire de manches.
      A moins d'avoir dans l'effectif un n°3 qui pourrait avoir une vraie influence sur le jeu, je trouve que compter sur Karabatic pour enchainer pendant 2 saisons championnat/Ligue des Champions/ compétition internationale de janvier/JO en été, tout en étant performant, ça reste un sacré pari.

  2. Sasori9 - le 3 février 2023 à 19h37

    C'est une bonne nouvelle !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).