Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS

Tour de France 14/16 : Le H vise le titre pour continuer d'écrire son histoire

, par Dickson

Après avoir terminé 3ème d'un championnat palpitant et plein de rebondissements l'année dernière et remporté la coupe de France pour la deuxième fois de son histoire, le HBC Nantes veut viser encore plus haut cette saison pour décrocher le Graal suprême et dans le même temps se qualifier directement en Ligue des champions. Après déjà 18 ans de collaboration avec le H, Grégory Cojean aborde cette saison avec plaisir et ambition. Grégory Cojean, pilier du club depuis de très nombreuses années et à la tête de l’équipe première depuis un an, aura cette année encore de nombreux objectifs à réaliser pour essayer d'offrir aux supporters nantais son premier titre de champion de France. Les protégés du coach nantais pourront s'appuyer sur une saison dernière quand même plutôt réussie pour le HBC Nantes qui a fait trembler le PSG tout au long de la saison, ainsi que gagné deux titres durant l'année (coupe de France, et trophée des champions). Arriveront- ils à détrôner le PSG de la première place tout en se méfiant de Montpellier ? Comment a-t-il préparé les joueurs pour cette nouvelle saison ? Quels objectifs à court et à long terme ? On a posé toutes ces questions au natif de Saint-Nazaire et coach du HBC Nantes.

Une montée en puissance durant la préparation

Après avoir repris fin juillet par une série de tests physiques et de formalités administratives, les joueurs nantais ont pu reprendre le jeu et commencer les matchs amicaux par un gros morceau, le champion d'Europe en titre : '' Nous avons pu rentrer directement dans le vif du sujet, sans avoir vraiment trop jouer au handball, on n'était pas prêts'' explique Cojean. La forme physique des joueurs est montée en puissance tout au long de la préparation ainsi que le niveau de jeu : '' la dernière évaluation en terme de jeu était le match de Porto à domicile'' déclare le coach Nantais. L'intégration dans l'équipe des nouvelles recrues s'est plutôt bien passée, il faudra un peu plus de temps pour qu'ils s'intègrent au projet du jeu nantais : "C'est normal quand on change d'environnement, de club, d'entraîneur, il faut un peu plus de temps aux joueurs pour qu'ils trouvent leur rendement. Dans l'équipe les joueurs sont déjà très bien intégrés mais dans le jeu, il leur faudra encore jouer quelques matchs." Trois petits jeunes ont intégré la préparation, Alban Simonnet, Ernest Pineau et Pierre-Alexis Favril, toujours avec la volonté du club d'intégrer les jeunes du centre de formation et de cette volonté de sortir des jeunes talents. Ils pourront pointer leur bout de leur nez dans le groupe pro à certains moments : "Faire jouer les jeunes est une vraie volonté du club et bien sûr un de mes souhaits''. Une dernière semaine de préparation un peu tronquée du côté du H avec un déplacement à Villeurbanne en coupe de France, le match n'a pas pu se jouer pour cause de terrain impraticable. La défaite contre le PSG en trophée des champions samedi montre la marche qu'il reste à franchir pour pouvoir les embêter toute une saison.

Un projet sur le long terme

Après l'officialisation de la prolongation de Grégory Cojean jusqu'en 2028, Le HBC Nantes par l'intermédiaire  de son président souhaite désormais travailler sur un cycle à plus long terme. Arrivé en 2005, le coach nantais est passé par toutes les fonctions : entraîneur de l'équipe réserve, coach principal en intérim, directeur du centre de formation, entraîneur adjoint, et enfin entraîneur principal depuis l'année dernière. Avec un effectif d'une moyenne d'âge de 27 ans,  entouré par quelques anciens dont Valero Rivera et Jorge Maqueda, le H peut donc envisager sur le long terme avec son effectif pour essayer de remplir tous les objectifs souhaités en championnat sans délaisser la EHF European League : ''L'objectif est d'aller le plus loin possible en coupe d'Europe, en général cela va de paire avec un bon championnat'' ajoute l'entraîneur nantais. Ils devront réussir à s'extirper du groupe de la ''mort'' avec Lisbonne, Kristianstad et le  Rhein-Neckar dont le match se jouera à la Halle XXL de la Beaujoire.

Un effectif mieux armé qualitativement ?

Tout d'abord le H souhaitait un pivot capable de bloquer les défenses, un centre de gravité un peu plus bas que celui qui s'est engagé du côté du PSG. L'effectif possédait déjà 2 pivots assez grands par l'intermédiaire de Théo Monar et Jérémy Toto. Un profil un peu plus petit était donc recherché pour que la complémentarité entre les trois pivots puisse exister et pouvoir avoir un autre choix dans la palette offensive du HBC Nantes avec un pivot qui demande davantage les ballons en bas que ses homologues. c'est pourquoi William Höghielm a été recruté. Sur le flanc droit, Julien Bos est venu remplacer Linus Person parti à GOG. il vient faire la paire avec le briscard Maqueda et auront tous les deux le même rendement : ''Il n'y aura pas de numéro un ou de numéro deux, ils sont tous les deux complémentaires'' ajouta Cojean. Arrivé en provenance de Montpellier, Julien Bos est quelqu'un qui '' sent le handball, possède une capacité à s'intégrer rapidement et une intelligence de jeu qui lui permet aujourd'hui d'être en avance par rapport aux autres recrues en terme d'intégration dans le jeu''. Pour les autres recrues notamment Théo Avelange-Demouge ,Baptiste Bonnefond et même William Höghielm, le niveau n'est pas pareil, il leur faudra un peu plus de temps pour être intégrés pleinement dans le projet de jeux du H, le temps de '' digérer le changement qu'il se passe pour qu'ils puissent exprimer tous leurs talents" déclara l'ancien directeur du centre de formation. Pour Baptiste Bonnefond, nous attendrons encore un peu avant de le voir fouler le parquet de la H Arena , il est toujours blessé au tendon d'Achille et ne possède pas de date de reprise à l'heure actuelle.

LE SEPT TYPE DU H

Objectif: être champions

Après avoir été dans la lutte jusqu'aux derniers instants pour décrocher le titre de champion national l'année dernière, le H voudra essayer de corriger les quelques détails pour offrir au peuple nantais son premier titre de champion de France. Aujourd'hui se qualifier en ligue des champions, c'est jouer le titre. Le H va ''se battre toute la saison, cela sera notre point de mire, pour essayer d'aller gagner le championnat''. Aujourd'hui, Paris est favori, le PSG dispose du double en terme de budget avec 16 425 576 millions d'euros contre 9 219 000 millions d'euros pour le H  selon Sportune. ''On sait que le PSG est toujours là mais on va essayer d'aller les chercher'' ajoute Cojean.
Le H pourra s'appuyer comme à son habitude sur son public formidable pour ne pas reproduire les quelques erreurs qui ont compté en fin de saison. ''On est dans le très très haut niveau, on a joué énormément de matchs l'an passé, il faut apprendre à mieux gérer les moments où on est un peu moins bons''. Cela se joue sur des détails, le H n'a perdu que 4 matchs en championnat l'année dernière mais si ils veulent gagner le titre cette année , il faudra être meilleurs que les autres : ''nous avons encore cette petite étape à passer pour gagner le titre''. C'est clairement l'objectif du club .
Il faudra être prêt rapidement pour bien débuter !
Félix Landais

Prochain match TV

France

17:30

Dim. 14 Avr.

Roumanie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
NICOLAU
NICOLAU
7 mois il y a

Clairement l’équipe qui peut faire « vaciller » Paris surtout si celle ci va loin en LDC.Apres les blessures sont »légion » ces derniers temps avec un Euro en Janvier ou déjà comme toutes les années bcp d’équipes , nationale et internationale auront des forfaits.A mettre en équation.Mais perso je les vois vraiment pas loin de Paris.Juste derrière le MHB.Mais l’incertitude du sport fait que.. et tant mieux.

Philippemhb
Philippemhb
7 mois il y a

"Ils devront réussir à s’extirper du groupe de la ”mort” avec Lisbonne, Kristianstad et le Rhein-Neckar Lowen"…
Décidément cette expression j'ai du mal a m'y faire….
Lisbonne et Kristianstad pas de quoi considérer ce groupe comme étant le plus relevé…
Celui de Chambéry avec Berlin et Bucarest me semble d'un autre niveau…

Jack3544
Jack3544
7 mois il y a
Répondre à  Philippemhb

Pas faux, les français ont hérité des deux groupes les plus denses. Nantes se doit d'être dans les 2. Chambéry, se sera(it) un exploit.

jeanloup47
jeanloup47
7 mois il y a
Répondre à  Jack3544

Vous êtes tout deux dans le vrais !
Le hand et le sport co ce n'est pas la guerre….Plutôt que de parler de mort (s) ne peut-on écrire de groupes difficiles; relevés; compliqués, etc. ?

YokYok
YokYok
7 mois il y a

Comme c'était réclamé dans les commentaires sur Montpellier après les posts de philippemhb, je m'essaie à l'analyse poste par poste pour Nantes. 😉
Ce sont des avis persos qu'il ne faut pas hésiter à contester ou nuancer. 🙂

Gardiens : La paire Halgrimsson/Pesic sort d'une saison en demie teinte, en grande partie dû aux blessures assez longues qui n'ont jamais vraiment permis de les aligner tous les 2 (d'où la venue de Gaspar qui sans être mauvais n'a jamais non plus fait basculer de match à lui tout seul). Ils ont montré qu'ils étaient capables de belles perfs, mais sur la continuité c'était plus compliqué. Difficile de savoir si ce poste sera un point fort, on peut l'espérer mais il n'y a malheureusement pas de certitudes. C'est une doublette qui veut sans doute une revanche sur la saison passée, et qui en est capable.

Ailiers gauches : Les matchs de prépa de Damatrin n'ont pas encore convaincu de voir en lui un futur n°1 du poste. On va donc compter sur Rivera en espérant que les années ne le rattrapent pas encore. On connait ses qualités de finitions, on peut aussi regretter l'absence de folie et parfois de vitesse. A noter la présence du jeune Favril qui s'est déjà montré un peu chez les pros et qui semble solide s'il devait assurer une interim.

Ailiers droits : Avec Odriozola et Avelange-Demouge, ce côté là sera privilégié pour le jeu rapide. Odriozola a fait une superbe saison 22-23 et fait déjà parti des cadres. On compte sur Avelange-Demouge pour le suppléer au moins aussi bien que Portela, et au vu de ce qu'il a montré à Dunkerque il devrait le faire sans problème. La doublette est très convaincante.

YokYok
YokYok
7 mois il y a

Arrières gauches : Poste tenu par Briet et Cavalcanti, avec Bonnefond en soutien s'il se remet de sa blessure. Il y a de la percution possible, des tirs lointains et pas mal de talents, il faudra comme pour les gardiens gagner en constance. Côté recrue Bonnefond remplace le russe Sacha, au départ on devait gagner en expérience et en impact défensif, désormais on se demande surtout quand est-ce qu'il sera apte à jouer, et comment sera t-il physiquement à ce moment là. Au niveau perso j'adore la folie et l'envie de Briet, en défense comme en attaque il peut devenir ce joueur qui -comme peut être Minne- nous fera gagner des matchs "presque" seul.

Demis-centre : Là-aussi ils sont 3 pour tenir le poste. Minne en détonnateur, une gachette capable de conclure une action mal embarquée et qui donne aussi plus de sens au jeu de transition rapide. Son absence de 4 mois la saison dernière nous a peut être couté le titre… Même s'il est capable de tirs au travers, Ovnicek est plus passeur et régule le jeu en cherchant le décalage. Il donne parfois une impression de désinvolture et s'est malheureusement fait remarquer par les arbitres à force de trop réclamer (même si -comme tous ceux qui cherchent les petits espaces- il "ramasse" assez souvent). A côté des 2 titulaires en puissance, Lucas De La Brétêche est plus discrêt mais plutôt fiable quand on fait appel à lui. Il est capable de prendre les espaces et de créer des décalages, moins de tirer au dessus d'une défense (façon Minne), mais il est jeune, progresse encore et Cojean lui donnera peut être plus de temps de jeu cette année. A noter que côté jeune, Alban Simonnet est prometteur et s'est fait remarquer lors de ses apparitions avec les pros.

Pour conclure, les joueurs majeurs de la saison dernière sont toujours là. Comme l'équipe tournait bien et a flirté avec le titre, on peut espérer qu'elle reste au moins sur le podium. Pour faire mieux, on compte sur l'année d'expérience en plus (car une grande partie des joueurs sont plutôt jeunes), sur Julien Bos qui pourrait apporter d'autres solutions que Maqueda, et puis sur le facteur fatigue/blessure qui la saison dernière coute au moins le match perdu à Limoges, et peut être 1 ou 2 points ailleurs.
Les ambitions sont affichées, les moyens sont là, la réalisation de tout ça… Réponse dans quelques mois…

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x