Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

CDF (M)

Montpellier et Nantes s'imposent logiquement

, par Gensheimer

Equipe Montpellier

Retour à la compétition pour les clubs français avec la Coupe de France. Les deux premiers quarts de finale opposent : Montpellier - Dunkerque et Nantes - Saint-Raphaël. Le MHB n'a laissé aucune chance à l'USDK (36-26) dans le premier match de la soirée. Dans le second, le "H" a dominé les coéquipiers de Raphaël Caucheteux (34-25).

Montpellier dominant

Très tôt dans la rencontre, les hommes de Patrice Canayer ont creusé un écart de 5 buts à 10 minutes de jeu (10-5 à la 10’). Une avance qui ne fera que grandir pour le retour à Bougnol. Stas Skube marque une belle première mi-temps pour son retour à la compétition après sa longue blessure, subis face à Veszprém en Ligue des Champions. Côté Dunkerquois, les 4 réalisations de Tom Pelayo n'auront pas suffi (20-12 à la 30’).

Sebastian Karlsson et les siens entament la seconde période avec un score de 4-1 (23-13 à la 35’). L'écart de 10 buts permet au MHB de finir la rencontre sur un rythme plus tranquille afin de préparer la suite ; pour eux, l'objectif est de ne pas perdre plus de joueurs sur blessure. L'USDK n'aura rien pu faire ce soir, butant sur un Rémi Desbonnet en forme (9 arrêts, 35%). Même s'ils sont revenus à -8 au milieu de la période (28-20 à la 45’), l'écart est fait.

La marche était trop haute pour Dunkerque, les joueurs Montpelliérains ont assuré leur rencontre d'une main de maître et verront les demi-finales (36-26 score final).

Nantes déroule

Le "H" a retrouvé sa salle, mais avec un groupe remanié pour la réception de Saint-Raphaël. Malgré un gros début de match, les Nantais avaient pris 3 buts d'avance dès la 5ème minute (4-1). Le SRVHB n'a pas lâché et est revenu rapidement au score, porté par un Raphaël Caucheteux très en forme ce soir (7 buts, 7-7 15’). Les deux équipes ne se lâchent plus en cette fin de première mi-temps, cependant Saint-Raphaël n'arrive pas à prendre l'avantage au score. Les champions en titre ont remis un coup d'accélérateur et rentrent au vestiaire avec un avantage de 3 buts (16-13 à la 30’).

Les joueurs du Var, démarrent mieux la deuxième période en égalisant rapidement (20-20 39’), tout reste possible dans cette rencontre placée sous le signe de l’attaque. Il n’aura fallu que 5 petites minutes, pour que les violets reprennent jusqu'à 6 buts d’avance (26-20). Certains hommes de Grégory Cojean, comme Théo Avelange Demouge (12 buts) et Lucas De La Bretèche s’illustrent ce soir, en l’absence des titulaires habituels, blessés.

Comme pour le premier match, c’est le favori qui l’emporte, les Raphaëlois auront montrer plus de résistances que les Dunkerquois mais finiront quand même par perdre. Nantes, en se qualifiant au prochain tour, est toujours en lice pour défendre leur titre (34-25 score final).

Aurélien Fort

4 1 vote
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippemhb
Philippemhb
4 mois il y a

Match gagné sans trop forcer face à une équipe de Dunkerque qui a rapidement baissé pavillon…Une belle occasion de voir entrer en scène le jeune Lucas Guigon dont je pense le plus grand bien ainsi que Kylian Prat. Charles Bolzinger a été très en dessous de ses standards habituels et doit se ressaisir car la porte pourrait bien se refermer pour lui en EDF vue la concurrence…Encore un joueur blessé en la personne de Jaime Fernandez (un de plus)…Ce sport ne ménage pas les organismes (une équipe complète ça n’existe pas)…Allez le MHB encore une marche a gravir pour faire un saut à l’Accor Hotel Arena où j’ai très envie de me rendre

Michepat
Michepat
4 mois il y a

Malgré une infirmière bien garnie, le H s’est imposé avec la manière.
A noter les 12 buts de Avelange Demouge : une performance bien venue pour palier à la grave blessure de Odriozola.

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x