LNH – J11

Tremblay emporte le match de la peur

Bojinovic Tremblay
Le duel entre les deux derniers au classement a vu Tremblay s’imposer à Chartres (31-25).

Il n’y avait pas grand-chose, et certainement pas six buts, entre Chartres et Tremblay ce soir. Ce petit quelque chose, c’est sans doute Mladen Bojinovic qui l’a apporté côté tremblaysien. La recrue, arrivée il y a quinze jours, a joué un rôle décisif dans la victoire des siens avec ses quatorze buts, dont huit dans la seule seconde période. Son bras n’a jamais tremblé dans les moments importants alors que côté chartrain, celui de Robin Molinié faiblissait et qu’Alric Monnier peinait à trouver des solutions au fur et à mesure que le temps avançait. “On fait preuve de fébrilité dans les moments importants, alors qu’on a les ballons pour les embêter” regrettait Jérôme Delarue, le coach de Chartres. “La différence entre eux et nous, c’est que Mladen Bojinovic leur apporte un surplus d’expérience dans les moments chauds, il a cette capacité à prendre le ballon et à le mettre au fond”. Pourtant, les Chartrains avaient réussi, par deux fois, à remonter un break adverse. En première période d’abord, Nebojsa Grahovac avait monté le niveau dans sa cage pour permettre aux siens de rentrer aux vestiaires avec un seul but de retard (12-13, MT), puis en début de seconde mi-temps. Rapidement menés de quatre buts (13-17, 33′), et pourtant privés de leur défenseur Zacharia N’Diaye, exclu pour trois fois deux minutes, les hommes de Jérome Delarue étaient une nouvelle fois revenus (19-19, 39′). Avant de lâcher définitivement. “C’est compliqué d’obtenir des résultats en jouant par à coups” déplorait le coach chartrain. “On manque de rotations, c’est vrai, mais on ne gère pas bien nos temps faibles, on se précipite un peu dans nos shoots. Mais on ne va pas baisser les bras, il y a du positif dans cette défaite…”

Liszkai, recrue tout de suite efficace

Liszkai TremblayCôté tremblaysien, résumer cette victoire à la prestation de Mladen Bojinovic serait réducteur. “La présence de Dougy permet d’enlever de la pression aux joueurs autour de lui, il a la capacité à assumer son statut de leader dans les moments importants et l’a prouvé ce soir” nous disait néanmoins David Christmann. Tout d’abord parce que la dernière recrue, le gardien hongrois Szilveszter Liszkai, a parfaitement rempli son rôle en deuxième période, détournant quelques tirs importants pour creuser un écart définitif. Aussi parce que, malgré la pression, la majorité des Tremblaysiens ont répondu présent. “Les matchs comme ça ne sont pas faciles à gagner, et même dans les moments compliqués, ce soir, on ne s’est pas affolés” constatait Christmann. “On a su rebondir après nos moments faibles, sans baisser la tête. Certains jouent encore avec le frein à main, on l’a bien vu, on n’a pas pris beaucoup de risques dans le jeu de transition, mais ce genre de victoire doit leur permettre de reprendre confiance”. Finalement vainqueurs 31 à 25, le plus gros écart du match, les Franciliens mettent donc la pression sur Toulouse, dont ils reviennent à deux points au classement, avant de se déplacer dans la Ville Rose dès mercredi prochain.

CHARTRES METROPOLE HB28 – TREMBLAY EN FRANCE HB 25:31 (12:13)

Chartres : Grahovac (14 arrêts / 39 tirs dont 1/7 pén), Ploquin (0/9 dont 0/3 pén); Monnier (4/5), Arvin-Berod (5/6), Capella (0/2), N’Diaye, Molinié (5/11), Kieffer (7/9 dont 3/3 pén), Cherblanc, Paillasson (1/1), Cutura (1/6), Oslak (1/4), Roche (1/1), Pyshkin (0/1)

Tremblay : Liszkai (13 arrêts / 37 tirs dont 0/2 pén), Soumaré (0/1 dont 0/1 pén); Tomas (1/3), Salou (2/3), Ternel (5/11), Miklavcic (2/3), Junisbekov, Mem (1/5), Bingo (3/5), Bundalo (1/1), Bojinovic (14/18 dont 8/9 pén), Sako, Darras (2/3 dont 1/1 pén), Slassi

Kevin Domas

HandNews & CasalHand

1 CommentairePoster un commentaire

  1. kailash28 - le 26 novembre 2015 à 17h39

    du positif dans cette défaite, non mais je reve!!!!!!!!
    J'étais au match et moi, je n'y est vu que du négatif: des joueurs complètement paniqués par l'enjeu, la peur de jouer, toutes les recrues inexistantes, pas de meneur de jeu( bravo à toi mladen), aucune combinaison d'attaque,
    y a rien dans cette équipe, pourtant on est là pour les supporter.
    Chartres tient une mi-temps et après on dirait que l'équipe ne sort pas du vestiaire: arreter d'etre dans la reaction, d'attendre d'etre menée au score pour commencer à jouer.
    Cette équipe en ce moment n'a meme pas le niveau pour jouer les 1er roles en prod2

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).