ALL – Thuringer

Le journal de Manon Houette – Ep. 3

houette-jdb

Je survole le Danemark. Il est 9h30 du matin, le lundi 19 décembre et je rentre de Göteborg, en Suède. Hier on a décroché une médaille de bronze aux Championnats d’Europe.

Par où commencer…. J’ai vécu un mois de novembre en Allemagne très intense. Alors qu’en championnat tout roule (une seule défaite à la mi-saison), au niveau européen c’est plus compliqué. On encaisse deux fois 10 buts contre Buducnost et un -7 contre Metz, le moral est bas. Malgré cela, on arrache une belle victoire à domicile lors de la dernière rencontre face à mes coéquipières messines (28-25) ce qui nous permet d’accéder au deuxième tour avec deux points précieux.

Dans la foulée, je rentre en France. Après trois jours de repos appréciables, c’est le départ pour la préparation de l’Euro avec l’Équipe de France. Au programme, une étape de Golden League en Norvège et un transfert direct en Suède pour un match amical, puis le début de la compétition. La fatigue est omniprésente et la difficulté de se remettre dans une compétition aussi dense se fait ressentir. Au début, on essaie de reprendre nos repères, on s’accroche et on construit petit à petit. Olivier ne panique pas, alors nous non plus. Chaque membre du staff nous apporte quelque chose de tout à fait indispensable. On sait que ça va passer par nos grands principes : le travail, la détermination et la solidarité. Je me dis que ce qui a fait notre force cet été peut et doit encore fonctionner. A l’annonce des partantes l’émotion est grande, l’occasion d’écrire une nouvelle page avec cette équipe, la fierté ressentie et difficile à décrire.

Crédit photo : S. Pillaud / FFHandball

Crédit photo : S. Pillaud / FFHandball

Lorsqu’on arrive sur la compétition, on se sent prête. Fabien est là, il est journaliste à Bein Sport et va nous suivre pendant la quinzaine. J’adore l’idée d’immortaliser cette aventure mais aussi de montrer un peu plus l’identité de cette équipe (le reportage devrait être diffusé très prochainement).

Si je devais résumer chaque match avec un mot : la Pologne : mise en confiance ; l’Allemagne, le combat (le mien) ; la Hollande : la remise en question ; l’Espagne : l’exploit ; la Suède : la sérénité ; la Serbie : la qualification ; la Norvège : la déception ; le Danemark : l’explosion de joie!

La déception post demi-finale est loin, je découvre la beauté du bronze. Finir sur une victoire et sur un podium européen, le sentiment d’avoir été au bout de ce challenge et la soif d’aller chercher le métal qui nous manque pour le prochain.

L’heure du retour a sonné, bouclage des bagages à la hâte et la médaille dans le sac à dos! Bonne initiative d’ailleurs puisqu’il manque pas moins de 50 bagages à l’arrivée à Paris… “Livraison en 48 heures” bon courage pour nous suivre entre la Guyane, Paris, la Croatie, Nantes, le Cameroun, Lyon, la Guadeloupe etc…

Je suis de retour en Allemagne le lundi 26 où deux matchs de Bundesliga m’attendent. Après la victoire de mercredi (35-30 face à Buxtehude), on espère ben conclure le vendredi (18h) contre Göppingen. Ca ne s’arrête pas mais c’est que du kiffe!

Pour terminer 2016 qui fût une année très forte en émotions, je vous souhaite à tous une bonne année 2017, bonne santé, saisissez les opportunités, profitez de vos proches et provoquez les belles rencontres.

Et bien sûr, soutien maximal à l’Équipe de France masculine qui a un grand et beau défi à la maison pour bien démarrer l’année!

A bientôt,

Manon

capture-decran-2016-12-30-a-15-02-08

Pub Espace Pronos Allemagne

1 CommentairePoster un commentaire

  1. DF - le 31 décembre 2016 à 00h10

    Merci pour les émotions.

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves