EHF Cup

Saint-Raphaël en route pour la joie

Popescu Saint Raphaël

Dans un match aller disputé, Saint-Raphaël a su maîtriser le score et sortir avec un avantage conséquent de 5 buts (30-25), condamnant Chambéry à l’exploit dans une semaine.

Pourtant, c’est bien les Savoyards qui étaient le mieux parti. Bien lancés par Yann Genty en furie, les savoyards prennent l’avantage et vont même le creuser sur un but de Grégoire Detrez (4-6, 15e). Mais même avec les nombreuses parades et interception de leur portier, les savoyards n’arrivent pas à décoller d’avantage, la faute à une attaque en difficulté. Passé proche de perdre leur avantage, Da Silva leur en procure tout de même un minime avant la pause (11-12, MT).

Saint-Raphaël joue juste

Adrien DIPANDA

Le retour des vestiaires ne décante pas la rencontre. Même si Saint-Raphaël passe devant pour la première fois par l’inévitable Caucheteux (15-14, 36e), et profitant des nombreuses pertes de balles des savoyards. Le score fait le yo-yo dans ce début de première mi-temps (16-14, 16-16, 18-19, 19-19) et le nerfs sont mis à rudes épreuves.

Le tournant du match, c’est l’exclusion coup sur coup de Cédric Paty et de Grégoire Detrez. Ce dernier coupable d’avoir perdu ses nerfs, réclamant une sanction pour un mauvais geste de Simicu. Pour la première fois le break est fait (22-19, 51e). Lancés, les Varois deviennent injouable d’autant que Di Panda prend feu et enquille les lucarnes. Ses neufs buts, en grande partie en seconde périodes, font craquer la défense de Chambéry qui concède 19 buts dans la seconde partie du match. Lors des balles chaudes, Chambéry manque la balle de -3, alors que Saint-Raphaël ne rate pas l’occasion de saler le score via – une nouvelle fois – Caucheteux (30-25, SF). Saint-Raphaël part avec une marge confortable en direction du phare.


An all-French affair Men’s EHF Cup Quarter… par ehfTV

Surprise en Espagne !

C’est une surprise dans l’autre quart de finale entre Grannolers et Silkeborg, avec Grannolers sorti difficilement des poules, qui a étrillé Silkeborg (30-24). Avec Garcia Barcelo en état de grâce (7 buts) et Oliveira de Almeida injouable dans ses buts, la bande pourtant rompu à l’Europe de Mads Christiansen (2 buts) et Soren Rasmussen repart l’esprit hagard. Il faudra être très convaincant au retour, sous peine de connaître une sévère désillusion.

Maxime Thomas

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).