All

Hambourg mis à la porte de la Bundesliga

Bitter Hambourg

Ce qui couvait est désormais officiel : la Bundesliga a retiré la licence au club d’Hambourg, devenu de toute façon incapable de finir la saison avec ses graves problèmes financiers. Les joueurs cherchent désormais un nouvel employeur : Johannes Bitter a déjà signé à Stuttgart pour la fin de la saison.

Le feuilleton a pris fin ce mercredi. Réunie à Dortmund, la commission de la Ligue allemande de handball a retiré la licence du HSV Handball, « à cause de graves infractions au respect impératif des obligations de la procédure de concession de la licence et au contrat de licence », a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Un trou de 2,5 millions d’euros

Des dirigeants du club, comme le manager Christian Fitzek, pourraient même être déférés devant la justice pour ne pas avoir donné de bonnes informations à la Bundesliga, rapportait le Hamburger Morgenpost. Le club avait en effet annoncé pouvoir couvrir un trou de 2,5 millions d’euros au printemps 2015, ce qui lui avait permis de renouveler sa place en première division, un an après être déjà passé près du retrait de licence. Sauf que la personne sur laquelle les dirigeants du club comptaient, à savoir le mécène Andreas Rudolph, n’a pas voulu remettre de l’argent dans ce qui ressemblait à un gouffre financier. Rudolph avait déjà investi près de 30 millions d’euros dans le club en dix ans. Révélée début décembre, l’affaire a finalement duré jusqu’à cette réunion de la Bundesliga. Mais le sort du club était réglé plus tôt.

Un nouveau départ en troisième division

Après avoir été déclaré insolvable mi-décembre, la procédure d’insolvabilité a été déclenchée la semaine dernière pour le HSV. L’administrateur financier nommé par le tribunal, Dr. Gideon Böhm, ne voyait plus de possibilité pour le club de pouvoir poursuivre la saison, vu l’absence de liquidités. Les joueurs n’étaient plus payés depuis trois mois. La section professionnelle est donc dissoute, et le club repartira sur des bases saines avec son équipe jeune, qui évolue en troisième division. Le communiqué de la Bundesliga précise qu’aucune licence ne sera accordée à Hambourg pour la deuxième division pour la saison 2016-2017. C’est donc la fin d’un club pourtant champion d’Allemagne en 2011, et qui a gagné la Ligue des champions en 2013. Déjà une éternité…

Leipzig et Magdebourg lésés

L’annulation de la licence pour Hambourg a pour conséquence d’annuler tous les résultats du HSV depuis le début de la saison. Hambourg avait jusqu’ici réalisé une très bonne saison, avec 14 succès en 20 matchs de Bundesliga. Pour la plupart des clubs, cette annulation de résultat ne change pas grand-chose, puisqu’elle annule une défaite. Sauf pour ceux qui n’ont pas perdu… Parmi eux, Rhein-Neckar Löwen, Kiel et Flensburg, détachés en tête : pas de conséquence pour les écarts de points dans le trio de tête. Les conséquences sont pour les équipes du milieu de tableau : Hanovre, qui avait fait nul (23-23, J6), perd un point, alors que Leipzig (31-27, J1) et Magdebourg (32-28, J7) en perdent deux. Pour le promu saxon, cela réduit la marge – qui reste néanmoins conséquente – sur la zone rouge (huit points d’avance sur Bergischer, avant-dernier). Le SCM compte quant à lui onze points de retard sur le nouveau quatrième, Melsungen.

Les joueurs au chômage, Bitter signe à Stuttgart

Les joueurs, eux, se retrouvent de facto au chômage. Dr. Gideon Böhm a changé son discours sur la question la semaine dernière : après avoir déclaré « comprendre » que les joueurs non payés cherchent un nouveau club, il les a encouragé à chercher un employeur, face à la gravité de la situation. Pour certains, la gestion a provoqué de la colère : Hans Lindberg s’est lâché devant le média Ekstra Bladet, déclarant que « Christian Fitzek nous a menti droit dans les yeux. Il nous a dit de ne pas nous précipiter. Et après, on découvre qu’il n’y avait plus aucune chance que le club survive. » L’ailier droit danois doit désormais chercher un nouveau club.

Les départs d’Adrian Pfahl (Göppingen), de Jens Vortmann (Leipzig) et d’Ilija Brozovic (Kiel) sont actés depuis plusieurs jours, voire semaines. Le gardien champion du monde 2007 avec l’Allemagne, Johannes Bitter, s’est lui engagé ce mercredi à Stuttgart, où il va relever le défi du maintien avec le promu. Il s’est engagé jusqu’à la fin de la saison.

Les autres joueurs sont sur le marché. Les médias danois annoncent le retour d’Allan Damgaard dans le championnat national, à Bjerringbro-Silkeborg. Les Füchse Berlin font le forcing pour récupérer Hans Lindberg. « Nous le voulons. Mais il n’a absolument rien signé pour l’instant, » a précisé Bob Hanning, le manager berlinois, à handball-world.com. L’ailier danois est actuellement à l’Euro en Pologne avec sa sélection, tout comme son coéquipier Casper Mortensen ou le Polonais Piotr Grabarczyk. L’entraîneur Michael Biegler n’a plus que son poste en sélection polonaise. L’avenir reste flou, notamment pour Pascal Hens et Matthias Flohr, qui avaient ouvertement fait part de leur désir de rester à Hambourg jusqu’à la fin de la saison.

Mickaël Georgeault

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Allemagne

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Aquitain64 - le 21 janvier 2016 à 15h48

    Eh ben Voila ,c’est bien arrivé ,quand l’incompétence dans la gestion financière d’un club se mêle à la compétence technique ,celle-ci l’emporte et enmène avec elle tout sur

  2. Aquitain64 - le 21 janvier 2016 à 15h49

    Son passage .Vraiment désolent ,après avoir remporté la ligue des Champions en 2013 il faut vraiment être nul de chez nul pour en n’arrive la.

  3. Kieler - le 21 janvier 2016 à 17h11

    C'est dès cette année là que les problèmes étaient revenus. Mais fallait s'y attendre, plus de HSV, c'est triste. Une page se tourne dans l'histoire de la Bundesliga, en plus ça veut dire qu'ils ont volé leur place en championnat puisqu'ils ne pouvaient pas l'assurer. C'est vraiment moche ce qu'ils ont fait. Je souhaite le meilleur aux joueurs.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).