Hon (M)

Veszprém conserve son titre à Szeged

De notre envoyé spécial à Szeged

Après n’avoir gagné que d’un but sur son terrain, Veszprém a mené durant toute la partie à l’extérieur pour finalement jouer un match nul lui offrant son 24ème titre de champion de Hongrie.

Les joueurs de Veszprém fêtant le 24ème titre de l'histoire du club sur le terrain de Szeged.

Les joueurs de Veszprém fêtant le 24ème titre de l’histoire du club sur le terrain de Szeged.

Techniquement, il ne s’agissait que des deux derniers matchs des play-offs du championnat. En réalité, médias et supporters ont tous nommé cette double confrontation entre Veszprém et Szeged la finale non-officielle. La semaine dernière, dans une rencontre équilibrée, les rouges et blancs ne se sont imposés que d’un petit but (30–29), laissant ainsi une réelle chance à Szeged qui clôturait sa saison à domicile.

L’enjeu du match expliquait que les deux entraîneurs ont mis leurs deux meilleurs sept majeurs dès le début : Nagy et les deux anciens de Kiel à Veszprém et le trio Bombac-Balogh-Ilyés à Szeged. Dans une salle surchauffée avec une tribune visiteurs également pleine, c’est Veszprém qui a pris un meilleur départ (5ème : 1–3) malgré l’ouverture du score pour Szeged sur un joli kung-fu. Les arbitres ont décidé de sanctionner rapidement et sévèrement les premières grosses fautes pour éviter tout débordement. En infériorité numérique, Alilovic a deux fois sauvé son équipe d’un but, ses coéquipiers l’ont ensuite remercié en marquant (10ème  3–6). Szeged semblait crispé par l’enjeu face à des joueurs de Veszprém faisant tourner bien plus rapidement le ballon, se créant ainsi des situations faciles. Coach Pastor a d’ailleurs posé son temps après une grosse dizaine de minutes.

Le temps fort de Sierra dans les cages est ensuite arrivé et les joueurs de Szeged ont réalisé une série de 6-2 pour enfin égaliser (20ème : 9–9). Mais à la suite d’une exclusion temporaire discutable de Szeged, les visiteurs ont repris deux longueurs d’avance, notamment en profitant d’un mauvais changement de Prodanovic avec la chasuble. Comme souvent, c’est grâce à sa solide défense que Veszprém fait la différence et cela a été le cas cet après-midi également. En fin de première période, le jeu à un contre un de Szeged a été complètement effacé et c’est sur une dernière réalisation inscrite par Sulic dos au but que les deux équipes se sont temporairement quittées : 12–16.

bombac_szeged

Dean Bombac a joué son dernier match sous les couleurs de Szeged et a terminé meilleur buteur de son équipe et co-meilleur de la partie.

En seconde période, la différence entre les deux équipes a stagné, Veszprém ne parvenant pas à creuser un écart définitif. Szeged, de son côté, a raté de précieuses occasions pour recoller à son adversaire (45ème : 18–21), notamment des tentatives de contre-attaques ou des situations de un contre un. Chez les locaux, Bombac a été très –  peut-être même trop – souvent sollicité, ses coéquipiers étant en échec ou n’arrivant tout simplement pas à tirer. Malgré cela, Szeged avait toujours son adversaire en ligne de mire (50ème : 21–23) grâce aux exploits de Wyszomirski dans les buts. Les bleus et blancs ont forcé un jeu avec trois arrières de petite taille, Ilyés, Ancsin et Robledo étant sur le banc. Cela s’est traduit par un nombre négligeable de buts – et même de tirs – à neuf mètres. Szeged a quand même lutté jusqu’au bout avec une énergie arrivée trop tard et a finalement arraché un match nul honorable (26–26) mais qui causera sans aucun doute de très gros regrets aux joueurs de Juan Carlos Pastor.

En somme, Veszprém n’a clairement pas brillé – en ne marquant que dix fois en seconde période – et devra nettement hausser son niveau la semaine prochaine à Cologne. En revanche, Szeged a échoué à cause d’un manque d’application  : trois penaltys ratés et plusieurs inmanquables qui se sont payés au décompte final.

Veszprém a donc de nouveau tout raflé sur le plan national, après la Supercoupe et la Coupe de Hongrie, mais a aussi défendu son titre en Ligue SEHA, ce qui porte le nombre de ses trophées cette saison à quatre, jusqu’à présent.

K&H Férfi Liga, Play-offs, 10ème journée
MOL-PICK SZEGED–MVM VESZPRÉM 26–26 (12-16)
Szeged, Városi Sportcsarnok, 3500 spectateurs. Arbitres : Herczeg, Südi
SZEGED : Parrondo 1, Balogh 5, Bombac 7, Zubai 3, Ilyés 1, Källman 3, Blazevic 1, Robledo 1, Vranjes 2, Prodanovic 1, Ancsin 1
Entraîneur : Juan Carlos Pastor
VESZPRÉM : Marguc 2, Pálmarsson 4, Nagy L. 2, Ugalde 6, Ilic 7, Gulyás 2, Nilsson 1, Sulic 1, Sliskovic 1
Entraîneur : Xavi Sabaté
Penaltys : 1/3, 3/4
Exclusions : 8 min, 10 min

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).