All (F)

Bietigheim sacré champion à deux journées de la fin

Le SG BBM Bietigheim a décroché le premier titre de champion d’Allemagne de son Histoire. Vainqueur de Leverkusen (28-24), le club du land de Baden-Wurtenberg se paye le luxe d’être sacré à deux journées de la fin du championnat avant même que son dauphin, Thüringer, ne dispute son match face à Celle pour le compte de la vingt-quatrième journée. Ses neufs points d’avance sont désormais suffisants pour préserver leur place de leader.

Bietigheim, qui vient d’enrôler Karolina Kudlacz-Gloc pour la saison prochaine, n’a pour autant pas fini sa saison. Invaincu en championnat, la formation allemande s’apprête à disputer la finale de Coupe EHF face à Rostov-Don. Le club de Fred Bougeant possède l’avantage psychologique d’avoir battu deux fois son homologue en phase de poule (34-24 et 23-20) mais les Allemandes seront évidemment particulièrement déterminées pour tenter le doublé.

Cette magnifique saison pour Bietigheim n’est pas le fruit du hasard. Saison après saison, cette formation s’est bâtie une équipe de plus en plus solide avec, en tête de gondole, Tess Wester, Angela Malestein, Maura Wisser et Martine Smeets, quatre internationales néerlandaises. A celles-là, il faut ajouter, entre autres, Fernanda da Silva ou Susann Müller… Bref, du très lourd. Le SGBBM Bietigheim est largement financé par Eberhard Bezner, un entrepreneur textile du pays. Le budget du club devrait atteindre les 3 millions d’euros la saison prochaine. A titre de comparaison, Brest et Metz affichent respectivement des budgets de 2.38 et 2 millions… La différence de moyens financiers avec les autres clubs du pays est telle qu’Herbert Müller, l’entraîneur de Thüringer, a expliqué à Sportschau.de que Bietigheim jouait tout simplement “dans une autre division. Financièrement, ils ne correspondent à aucun autre club. Ce club peut acheter toutes les joueuses qu’il veut.” Un constat forcément amer pour celui qui dirige une formation qui restait sur six titres de champion d’affilé et que Leipzig, club historique du pays, est en très grave crise financière.

Pour conclure sa saison, Bietigheim disputera aussi le Final Four de la Coupe d’Allemagne à la fin du mois de mai. Buxtehude est au menu en demi-finale tandis que l’autre choc opposera Thüringer et Metzingen. Le club de l’entraîneur danois Martin Albertsen peut donc viser le triplé.

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves