All – J4

Hanovre leader surprise !

Source : die-recken.de

Dans un début de saison totalement fou en Bundesliga, c’est Hanovre qui est en tête du championnat après notamment une victoire à Kiel jeudi (29-31). Kiel a perdu deux fois cette semaine, Flensburg est tombé à Leipzig et Ludwigshafen a ouvert son compteur de victoires.

On avait beau dire que cette saison de Bundesliga s’annonçait très serré, on n’aurait pas prédit sérieusement le scénario de ces quatre premières journées de championnat. Rarement la formule bateau « prendre les matchs les uns après les autres » n’a eu autant de sens, tant la réalité d’une semaine diffère la semaine suivante.

Le match de la semaine : SC DHfK Leipzig – SG Flensburg-Handewitt

Illustration de cette assertion : le match phare de la semaine qui opposait les outsiders de Leipzig aux favoris pour le titre, Flensburg. Le SG sort d’une victoire convaincante contre le champion en titre Rhein-Neckar Löwen, les Saxons ont perdu la semaine dernière à Lemgo. Mais c’est pourtant bien Leipzig qui prend l’avantage au score, grâce à un Milos Putera en très grande forme. Le gardien slovaque (13 arrêts) est précieux en début de rencontre et permet aux siens de faire un premier écart conséquent (8-4, 13′). Aucun but n’est facile pour Flensburg, en témoigne le bilan inhabituellement médiocre de Lasse Svan (photo, 1/5 au tir), et Leipzig n’encaisse que dix buts dans le premier acte (13-10, 30′).

Flensburg ne lâche pas le morceau et cherche à recoller, mais sans succès. Malgré les arrêts de Mattias Andersson, les visiteurs, revenus à un but (13-12, 33′) ne parviennent pas à égaliser et Lukas Krzikalla redonne même quatre buts d’avance aux Verts (19-15, 41′). L’espoir d’égaliser demeure encore avec un nouveau but de Rasmus Lauge (5 au total) qui ramène Flensburg à deux longueurs (22-20, 52′), puis surtout quand Simon Jeppsson fait revenir les siens à un but (23-22, 57′). Stressante, la fin de match tourne finalement à l’avantage des locaux : Philipp Weber revêt son costume de sauveur et marque deux buts précieux, tandis que Milos Putera finit de dégoûter les tireurs de Flensburg. Leipzig bat Flensburg pour la première fois de son histoire (25-22), et monte sur le podium, de quoi combler Christian Prokop présent dans les tribunes. Le SG compte déjà deux défaites en quatre matchs, soit la moitié du total de la saison dernière.

Hanovre, les Preux chevaliers font cavaliers seuls

A début de saison improbable, leader improbable : Hanovre a visiblement bien profité de son été pour faire table rase de son début d’année catastrophique (aucune victoire lors des 16 derniers matchs la saison dernière), et ça porte ses fruits. Les hommes de Carlos Ortega étaient en déplacement à Kiel en milieu de semaine, en rattrapage de la première journée de championnat. Portés par leur capitaine, l’excellent international Kai Häfner (11 buts, photo), les Preux chevaliers font jeu égal avec le THW (9-9, 18′). C’est en fin de première période qu’ils font le premier avantage après un but de Häfner (12-15, 28′). Mais Kiel, malgré ses erreurs défensives, revient dans le match et Rune Dahmke donne l’avantage aux Zèbres (21-20, 39′). Toujours très serrée, la rencontre bascule en toute fin de rencontre quand les arbitres sifflent un passage en force de Lukas Nilsson alors que c’est Torge Johanssen qui fait faute. C’était pourtant une action pour égaliser pour les Kieler (29-30, 59′). Evgeni Pevnov marque dans la foulée le but de la victoire (29-31). Une victoire quand même globalement méritée pour Hanovre, alors que le déchet de Kiel était trop important.

La première place a été consolidée ce dimanche à Lübbecke (21-25). Le dernier du championnat est longtemps resté proche au score (17-19, 47′), mais a pris un éclat en fin de rencontre (18-24, 56′). Comme trois jours plus tôt à Kiel, Malte Semisch a été très bon dans les buts avec cette fois 18 arrêts. Sans Pavel Atman, blessé, Hanovre domine donc le championnat avec quatre victoires en quatre matchs.

Semaine noire pour Kiel

De son côté, Kiel a vécu une très mauvaise semaine. Après avoir perdu à domicile contre Hanovre, les Zèbres jouaient une rencontre à hauts risques du côté de Melsungen. Le MT, pourtant privé des jumeaux Müller et de Felix Danner, a en effet pris le match à son compte grâce à une solide défense qui a aidé à provoquer les nombreuses balles perdues du THW. Melsungen prend le large en fin de première mi-temps (15-10, 30′). Avec un maximum de sept buts d’avance (20-13, 38′), Melsungen a dominé très nettement son adversaire. Kiel n’a même pas pu compter sur sa paire de gardiens, Andreas Wolff (photo, 2 arrêts en 39′) et Niklas Landin (1 arrêt en 21′) passant totalement à côté de leur rencontre, et des tirs de Julius Kühn (7 buts), Michael Allendorf (7 buts dont 3 pen.) ou encore de Lasse Mikkelsen (6). Avec toujours plus de trois buts d’avance en deuxième période, Melsungen signe une victoire très convaincante (29-25). A une semaine d’affronter le Paris-Saint-Germain, Kiel est quasiment en crise et cherchera à réagir contre Leipzig jeudi prochain.

Pendant ce temps, la semaine a été plus apaisée à Mannheim puisque Rhein-Neckar Löwen, pour son premier match à domicile de la saison, a écrabouillé Minden (37-22). Le champion en titre a pu compter sur un grand Andy Schmid (9 buts) et sur ses deux Suédois, le gardien Mikael Appelgren (15 arrêts dont 1 pen.) et l’ailier gauche Jerry Tollbring (8 buts).

Le derby de l’Est pour Berlin

Avec leurs deux matchs en retard, les Renards de Berlin avancent cachés en ce début de championnat. Mais il ne faudrait pas sous-estimer leur performance de jeudi du côté de Magdebourg. Logiquement, entre le cinquième et le quatrième de la saison passée, les débats sont disputés et très serrés. Grâce à un bon Jannik Green (16 parades), Magdebourg peut longtemps s’appuyer sur son jeu de contre pour rester au contact d’une équipe de Berlin bien dans son match (13-13, 30′ ; 20-19, 42′). Mais dans les vingt dernières minutes, la machine s’enraie et c’est Berlin qui prend les choses en main. Steffen Fäth (photo) est l’homme clé avec dix buts marqués, alors que Petr Stochl sort les arrêts décisifs. En infériorité numérique, Berlin réussit à prendre quatre buts d’avance après un but de Fabian Wiede (22-26, 55′), et s’impose finalement sur cet écart (26-30). « Je suis très fier de mon équipe et ravi de cette victoire, jubilait Velimir Petkovic, le coach berlinois. La manière dont nous attaquions même en infériorité numérique, c’était vraiment bien. » Et dire que Berlin évoluait sans Drux, Lindberg, Elisson et Vuckovic… Marko Kopljar n’a d’ailleurs pas fini le match, touché aux adducteurs.

Magdebourg a eu l’occasion de vite se remettre sur le chemin de la victoire après deux défaites consécutives. Dimanche, le SCM affrontait Stuttgart en match avancé de la 17e journée (!). Pas souverain dans les 40 premières minutes (19-18, 38′), les partenaires de Jannik Green, à nouveau très bon (19 arrêts), ont pris l’ascendant en fin de rencontre. Grâce à une solide défense, les locaux pouvaient ensuite marquer facilement en contre, d’autant plus que le but de Stuttgart était laissé vide pour jouer avec un joueur de champ supplémentaire. La victoire est finalement assez large pour Magdebourg (34-26).

Premiers points pour Hüttenberg et Ludwigshafen

Alors que leur collègue promu, Lübbecke, n’a pas encore pris un point, Hüttenberg et Ludwigshafen ont ouvert leur compteur cette semaine. Hüttenberg jouait dans la ville voisine de Wetzlar pour le plus véritable derby de Bundesliga. Logique favori, le HSG prend rapidement les devants (5-0, 8′), mais ne parvient pas à creuser davantage l’écart. Hüttenberg joue bien, et revient à trois buts à la pause (13-10, 30′). Wetzlar reprend cinq buts d’avance (20-15, 47′), mais alors que la victoire lui tend les bras, le HSG déjoue. De la déconcentration, une barre trouvée par Max Holst et une infériorité numérique plus tard, Hüttenberg est revenu à égalité (20-20, 53′). Les dernières minutes, serrées, ne désignent pas de vainqueur (23-23). Hüttenberg est enfin récompensé de ses bonnes performances avec ce premier point pris contre son rival local.

Ludwigshafen recevait Lemgo dimanche. Les Chouettes ont elles aussi été récompensées de leurs efforts après des premières sorties encourageantes. Après une première période où les défenses ont clairement pris le pas sur les attaques (9-9, 30′), la deuxième est moins pauvre en buts mais toujours aussi serrée (15-15, 43′). La légère avance prise par les locaux (19-16, 49′) n’est pas totalement gommée par le TBV (20-19, 52′). Le gardien Kevin Klier est décisif en fin de rencontre pour Ludwigshafen et permet aux siens de creuser l’écart qui sera suffisant pour cette première victoire (24-20). Les Rouges ne sont plus relégables. Sacré coup d’arrêt pour Lemgo, auteur d’un début de saison très encourageant.

Enfin, samedi, Erlangen a remporté difficilement son match à domicile contre Gummersbach (25-22). Les deux équipes ont passé la rencontre au coude à coude (8-8, 20′ ; 16-16, 43′), et les coéquipiers de Gorazd Skof (18 arrêts dont 2 pen.) ont finalement pris un avantage plus assuré après le temps-mort de leur entraîneur Robert Andersson (19-19, 51′). L’équipe est plus solide, assure son avance et et file vers la victoire en marquant plusieurs fois dans le but laissé vide par le gardien, puisque le jeu à 7 de Gummersbach n’est pas concluant. Erlangen signe son deuxième succès de rang, et compte désormais quatre points avant de se déplacer à Flensburg. Dans ce championnat totalement fou, le HCE a forcément ses chances dans le Nord…

Retrouvez le classement sur notre site.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Allemagne

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 11 septembre 2017 à 11h16

    J'ai suivi le match de Kiel, je n'ai pas eu le courage de suivre Flensburg dans la foulée mais en voyant Leipzig je me doutais déjà presque du résultat. Je suis pas encore prêt psychologiquement à voir Hannovre champion d'Allemagne alors SVP Kiel on se bouge le cul.

    Un match plus que décevant, comment avec l'effectif que Kiel a on peut produire un jeu aussi pauvre quoi ? C'est scandaleux. Melsungen en revanche a montré un jeu efficace, dur en défense et rapide en contre-attaque. De trop nombreuses pertes de balles côté Kiel… L'absence de Duvnjak va se payer cher à la fin de la saison.

    Wolff de plus en plus frustré de sa signature au THW Kiel, si certains on vu le match il a eu une réaction assez violente quand il s'est fait remplacer par Landin. Amis parisiens et flensburgers, préparez-vous, Wolff arrive.

    Lukas Nilsson par contre il me rend dingue. L'année dernière il commence la saison de manière tonitruante, un monstre quand on voit son âge. Tout ça pour, peu à peu au court de la saison, tomber et devenir de moins en moins bon.

    En revanche, Hannovre a vraiment fait de bonnes affaires en signant Ortega et de nouveaux joueurs, à voir si les résultats persistent jusqu'à la fin de la saison mais pourquoi pas Hannovre en Coupe EHF l'année prochaine ? Après on s'enflamme pas, c'est le début de saison. Mais ça commence trèèèèèèès mal.

    • nathcohen - le 11 septembre 2017 à 16h11

      Je suis allé voir le match de Leipzig et Leipzig a juste été supérieure sur tous les points et pour ne rien arrangé, Putera n'a rien laissé rentré. Je ne suis peut être pas objectif car j'habite à Leipzig . . .

      Le collectif de Leipzig m'a égelement impressionné, une équipe très soudée et solide.

      L'équipe de Flensburg a été très brouillonne, surtout au tir. Mahé a été très peu utilisé, à mon grand désarroi car j'aurais voulu le voir plus jouer. À la sortie du terrain il semblait particulièrement énervé.

      • Kieler - le 11 septembre 2017 à 23h52

        Quelle chance tu as ! J'adorerai suivre Leipzig mais par manque de temps ça va pas être possible. Un recrutement intelligent, haut de gamme mais pas de stars, un entraîneur efficace etc. et tout ça sous l'oeil vigilant de Stefan Kretzschmar qui surveille ça.

        C'est le genre de club que j'adore, qui grimpe les échelons avec patience, par étapes. Le seul hic c'est le départ de Prokop. Dommage, mais on verra. Un club a suivre comme l'année dernière.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves