Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Euro 2018 (M)

Les notes des Bleus après France – Danemark

, par Mocanu

La France a conclu son Euro de fort belle manière en s’imposant avec maîtrise face au Danemark (32-29). Les Bleus ont montré un tout autre visage que lors de la demi-finale contre l’Espagne vendredi.

Cyril Dumoulin (6) : Titularisé par Didier Dinart, le portier nantais a fait son travail avec application dans ses cages. Avec 8 arrêts à 23% de moyenne, il est monté en puissance au cœur de la première période avant de baisser de rythme en deuxième période. Sans arrêt pendant près de 20 minutes, il laisse sa place à Vincent Gérard pour les cinq dernières minutes du match.

Vincent Gérard (non noté) : Désigné meilleur gardien de l’Euro, il a pris le relai de Cyril Dumoulin pour les cinq dernières minutes. Il effectue trois arrêts importants, dont le premier sur son premier ballon qui évite au Danemark de recoller à un but (30-27). Une entrée remarquée.

Nedim Rémili (6,5) : Le parisien était titulaire d’entrée et a inscrit ses deux buts de la rencontre dans les quatre premières minutes du match. Auteur d’une belle passe décisive pour Sorhaindo (6’), il a réussi un bon début de rencontre en attaque. Moins mis en avant ensuite, il a été exclu à deux reprises mais a bien tenu son rôle en poste avancé dans la défense tricolore au retour des vestiaires.

Romain Lagarde (6) : Le nantais était lui aussi titulaire au coup d’envoi. S’il n’a pas réussi à marquer (0/2), il a su jouer collectif sur la base arrière. Son incompréhension avec Mahé à la 23’ offre une munition facile aux danois, mais sans conséquence au final.

Nikola Karabatic (9) : Un match de patron pour le parisien. Au poste de demi-centre, il a tout fait en attaque : distributeur hors pair pour Cédric Sorhaindo (six passes décisives au total) et buteur à neuf reprises. Il a montré le chemin à ses coéquipiers et tenait particulièrement à cette médaille de bronze. Une rencontre majuscule qui laisse encore plus de regrets par rapport à sa prestation en demi-finale contre l’Espagne.

Kentin Mahé (8) : Hormis un tir et un penalty ratés, il a été irréprochable en attaque avec cinq buts à son actif. Positionné sur l’aile gauche puis au poste de demi-centre en seconde période, il a réussi à déstabiliser la défense danoise. Il gratte également deux ballons en défense (15’ et 24’) pour compléter un match plein.

ABALO Luc (France)

Luc Abalo (8) : L’ailier parisien était virevoltant en attaque, comme à ses plus grandes heures, avec une réussite à la finition qui semblait lui échapper ces derniers temps (5/7). Entré à la 13ème minute, il est ensuite resté sur le parquet jusqu’à la fin. Que ce soit sa passe décisive dans le dos pour Sorhaindo (57’) ou sa défense sur Mikkel Hansen qui a perturbé son coéquipier parisien, il a grandement contribué au succès tricolore contre les danois.

Cédric Sorhaindo (7,5) : Dès le début, la relation Karabatic – Sorhaindo a parfaitement fonctionné en attaque. Le pivot barcelonais a joué pendant l’intégralité du match et a pesé sur la défense danoise tout en contenant au mieux les attaques adverses. Son passage en force à la 12ème minute alors que les Bleus étaient en supériorité numérique aurait cependant pu relancer les danois.

Michaël Guigou (6) : Avec un but sur deux tentatives en attaque, il s’est montré discret à la finition mais a compensé en récupérant un ballon en défense (44’). Sa passe qui a terminé dans les mains danoises à neuf minutes de la fin aurait pu permettre au Danemark de revenir à deux buts et de mettre la pression sur la France.

Adrien Di Panda (7) : Un but, une interception et une défense agressive bien huilée aux côtés de Nikola Karabatic. Le varois a réussi son match en montant rapidement sur le porteur du ballon en défense. Il confirme son Euro très positif au cœur de la défense française.

Valentin Porte (7) : Titulaire, il a été fidèle à lui-même en attaque (4/5). Aligné à l’aile droite puis sur la base arrière, il n’a pas hésité à rentrer en deuxième pivot également. Ses deux pertes de balle (44’ et 53’) sont sans conséquence.

Nicolas Tournat (non noté) : Entré à la 20ème minute, il a permis à Didier Dinart de mettre en place son jeu avec deux pivots en attaque. Il prend un tir finalement détourné par le portier danois.

Raphaël Caucheteux (non noté) : Le varois n’est entré que sur un jet de sept mètres, détourné par le Danemark.

A Zagreb, Olivier Poignard

Prochain match TV

Slovénie

18:00

Jeu. 29 Fév.

France

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
22 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lacoste
Lacoste
6 années il y a

Super équipe de France

Lacoste
Lacoste
6 années il y a

Super équipe de France.

Lacoste
Lacoste
6 années il y a

Je suis pas content que Espagne et gagné euro 2018.

rkj4
rkj4
6 années il y a
Répondre à  Lacoste

moi nom plu

Bibi
Bibi
6 années il y a
Répondre à  rkj4

Oué tou pareille

Pseudo
Pseudo
6 années il y a

Dommage pour Tournat qui a donc eu son premier échec au tir de l’Euro!

jpf_hb
jpf_hb
6 années il y a
Répondre à  Pseudo

Il a presque failli finir à 100% ^^

Tof
Tof
6 années il y a

Quand Karabatic n’est pas à son meilleur rendement on perd le match.
Quand il est là, personne ne l’arrête et on gagne

Le jour où il ne sera plus là ça va nous faire tout drôle

Styx
Styx
6 années il y a

Oui Tof
6 Dumoulin ! Première mi temps moyenne , deuxième 23mn un arrêt.
Bref

Aytec
Aytec
6 années il y a

Oui c exact tof. Comme toute equipe lorsqu elle perd son meilleur joueur

Franck du 85
Franck du 85
6 années il y a

Dumoulin contre l’Espagne était à 35% et a été noté à 4,5. Là avec 23% il est noté 6.
Bon pas très logique tout ça…

rkj4
rkj4
6 années il y a
Répondre à  Franck du 85

Le principe des notations dans les médias sportifs c'est qu'il y a grosso modo +2/-2 points qui dépendent du résultat final.
Ce qui donne :
• un bon Dumoulin avec un défaite au bout : 6-2 = 4
• un Dumoulin à peine moyen avec un victoire au bout : 4 + 2 = 6
Je compte pas les demi-points mais c'est à peu près ça. Et d'ailleurs, tous les Français ont reçu une chouette note.

Olivier
Olivier
6 années il y a

Mahe, 8?
C est une blague?

rkj4
rkj4
6 années il y a

En tout cas, le retour de Karabatic en demi-centre, c'est carrément oui !

Est-ce que les bleux auraient pu battre les espagnols hier soir ? Faut voir… En tout cas, ils ont su lâcher les chevaux. Je pense à Karabatic, généreux comme on ne l'avait pas vu depuis longtemps; à Abalo et ses inspirations géniales.

J'ai lu quelque part que, là où les nations du Nord (Allemagne comprise) basaient la formation des jeunes sur le jeu collectif, les Français travaillaient davantage les capacités techniques individuelles. Je ne sais pas qui a raison (probablement nous, forcément !), mais cette aisance technique, il faut pas hésiter à s'en servir. Vendredi soir, on n'a sûrement pas assez lâché les rênes aux joueurs. C'est bien dommage parce que certains de nos titres, on les doit justement à des joueurs qui avaient soudain décidé de faire leur truc à eux sans se soucier du reste.

Ne jamais oublier qu'en France, le sport d'équipe est souvent la somme de ses individus.

Coco
Coco
6 années il y a

Est ce que le danemark était motivé hier? Je ne sais pas. En tout cas nous avons développé un meilleur jeu que face à l’Espagne ça c’est sûr. Belle médaille de bronze.

jpf_hb
jpf_hb
6 années il y a
Répondre à  Coco

C'est leur problème ça aux danois…

rkj4
rkj4
6 années il y a
Répondre à  Coco

Pas très motivés j'en ai peur. Voir carrément boudeurs.
Il était où Morten Olsen (j'avais peur qu'il débarque sur le terrain avec ses coups de patte ravageurs) ?
Et Hansen, il a attendu 20 mn avant de se pointer, comme s'il n'avaitpas envie de jouer (ce qu'il a prouvé par la suite).
Nos Français ont ce truc : quelques soient les circonstances, ils ont envie de jouer et hier, dans leur jeu, il y avait de la joie.

Sasori9
Sasori9
6 années il y a
Répondre à  rkj4

C'est le coach qui décide de le faire jouer ou pas. Et ce n'est pas la première fois.
Porurquoi tu dis ca : Hansen, il a attendu 20 mn avant de se pointer, comme s'il n'avaitpas envie de jouer

Tu sais regarder le match au moins ?

Coco
Coco
6 années il y a

Oui ça faisait plaisir à voir

Nicolasphilou
Nicolasphilou
6 années il y a

Contre l Espagne je ne sais pas si les francais avaient envie de jouer…je pense pas, ou alors mal…

Sasori9
Sasori9
6 années il y a
Répondre à  Nicolasphilou

Non, c'est un échec collectif parce que au bout de 15min de jeu, il y a eu un trou noir. les Espagnols ont profité de creusé l'écart.
A la mi temps, il y a un Cet écart de 6 points ont causé quelques aux Bleus qui n'ont pas l'habitude de voir tel écart.
Parce que ca fait un moment que les Bleus n'ont pas connu un trou noir , 2013.
Et la deuxième mi temps, il y a eu précipitation, les joueurssont tellement précipité et nerveux à la fois, ils ont cumulé des déchets techniques dans toutes les domaines. C'est un échec collectif. Il y a eu quelques a réaction mais difficile de réagir face à la maitrise tactique typique Espagnol.
Espagne, il y a des joueurs qui ont gagné la LdC, ca il ne faut pas oublier. Il y a l'ossature de Barca qui est présent puis perfectionné par la présence des Espagnols Francia, rapide comme l'éclair.
Je pense que certains forumeurs qui ralent pour un rien parce qu'ils n'ont jamais joué et connu dans ce genre de situation.
Trou Noir, ca arrive, meme les meilleurs joueurs du monde ! All Black, Brésil au foot, USA au basket, etc…. ont tout connu ca.
Ils narrivent pas à admettre ca parce que toi, nicolasphilou, et les autres, vous n'avez jamais connu une équipe de France en mode trou noir. Un forumeur dit que la France n'a pas connu plus de 7 points d'écart depuis longtemps…. Du coup il ne connait que la victoire des Bleus.
Moi je suis les Bleus depuis 1993 et j'ai tout connu avec eux. Et j'ai joué au hand, au basket et au judo dans les compétitions. C'est pour ca que je ne critique pas les joueurs parce que je sais qu'est ce que c'est. Trou noir ca arrive pile au mauvais moment et au mauvais endroit. Franchement, c'est très difficile de remonter la pente pdt un match avec une durée très limite.

Au lieu de balancer une commentaire sans queue ni tête, il faut chercher à comprendre pourquoi les Bleus ont mal joué contre l'Espagne. Quoi comment pourquoi conséquence etc…
J'ai cherché à comprendre. J'ai écouté les interview des joueurs, j'ai regardé trois fois le match. Je n suis pas comme toi et les autres.
Je pense que DD a su trouver la cause de ces échecs puisque contre le Danemark, les Bleus retrouvent la puissance, leur détermination ce qu'on a connu lors Mondial 2015-17 et Euro14.

Ce n'est pas seulement toi, c'est pareil pour les autres.
C'est dans la défaite qu'on devient meilleur. N'oublie jamais ca.
En mode de nouvel ère et de transition, la France est troisième. C'est un bon résultat. L'Euro est très ouvert. Allemagne n'est même pas capable de battre seul sans les arbitrages pourri. Espagne a du connaitre deux échecs pour gagner l'EUro, La Suède, trois échecs, la Croatie n'arrrive pas à s'en sortir, La Norvège est vice champion du monde a des joueurs extraordinaire et …. pas même dans les carré…..
Alors ton commentaire, aucun intérêt.

oeil52
oeil52
6 années il y a

CONTANT que la France revienne avec quelque chose , à l'occurence la médaille de bronze !!!!!
Le seul truc que j'ai pas compris contre l'Espagne est le rechangement d'équipe lors de la remonté au score ou il y avis valentin et romain aux poste d'arrière l'un et l'autre ou ils étaient dans une belle dynamique (ils rentré en percution , m'étaient la tete tous les deux , ils faisaient la place pour les autres puis changement a nouveau et on est revenue dans un jeux lissé et classique a nouveau aprés jusqu'a la fin 🙁
J'avais confiance au jeune qui son pour moi Lagarde Men et Tourna et ils ont pas du tout démérrité (Fabregas étant j'espère present pour la prochaine Compétition )

22
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x