Euro U20 (M) – J4

Y viva Portugal

C’est une surprise énorme. À l’issue de la 4e journée de compétition, l’unique équipe à s’être qualifié en demi-finale est le Portugal. Dans la groupe A, la Slovénie a échoué à réaliser le même parcours.

Groupe A : Rien n’est joué

Les slovènes avaient tout, les victoires, la confiance et le public. Un public qui vient nombreux à chaque rencontre et dans lequel on pouvait compter quelques stars nationales tel Blaz Janc. Mais l’Allemagne ne pouvait pas perdre, et commence le match très fort (3-4, 9e). Dans n’importe quel contexte, les slovènes auraient déjà lâché du lest, mais pas ce soir. Le staff procède à des changement et lance Marko Kotar en demi-centre, bien plus efficace (3/3) et qui met sur orbite Grega Ocvirk (7/12). L’exclusion de Frederik Simak laisse à penser que l’Allemagne a laissé sa chance (9-12, 31e). La fin de rencontre sera tout autre, avec le déploiement d’un jeu à sept et un match fracassant en pivot de Joshua Thiele (6/6). La salle avait beau siffler et pester, ses joueurs n’étaient tout simplement pas au niveau d’une Allemagne investie à 100% (22-26). L’autre rencontre du groupe a accouché d’un terne match nul (25-25), intéressant seulement car il permet aux serbes et islandais de rester en course pour éliminer respectivement l’Allemagne et l’Islande. Séisme en vue ?

Classement : 1. Allemagne (3pts) ; 2. Islande (2pts) ; 3. Slovénie (2pts) ; 4. Serbie (1pt).

Groupe B : le Portugal l’a fait

Diogo Silva (encore) MVP

Il faut tout de suite préciser : non, ce n’est pas la première fois que le Portugal va si loin dans une compétition junior. Cela avait déjà été réalisé en 2010, avec la génération de Gilberto Duarte (2e). Ce n’est même pas la première fois qu’ils le font au dépend de l’Espagne, bien qu’il faille remonter en 2004. Qui cependant aurait misé un centime sur le fait que des participants de cette édition, ce serait le Portugal le premier qualifié et face aux vice-champions du monde espagnol ? La plus belle réussite aura été de bloquer les feu-follets espagnols à 5 buts en 20 minutes (11-5, 20e), avec des pièges de partout et des interceptions nombreuses de Jenilson Monteiro. Devant, c’est beaucoup plus poussif mais Andre Gomes (6 buts) et Diogo Silva (8 buts) font le travail. L’Espagne est coincée, forcée à deux temps mort en 19 minutes avant que Ian Tarrafeta ne débloque un peu la situation. Les espagnols restent toutefois à distance respectable… Jusqu’au moment où tout s’écroule (27-20, 54e). La remontée fantastique (29-27, SF) face à des portugais qui n’avançaient plus ne sera pas suffisante : le Portugal l’emporte et peut faire la fête !

Le résumé de France – Croatie

Classement : 1. Portugal (4pts) ; 2. France (2pts) ; 3. Espagne (2pts) ; 4. Croatie (0pt).

À Celje, Maxime Thomas

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).