LDC (M)

Le logo de la discorde

Si la compétition bat son plein sur les terrains depuis le début de la Ligue des Champions 2019-2020, elle a également lieu en coulisses et plus précisément du côté de la Pologne où un conflit de sponsors oppose Kielce et Plock à l’EHF, qui vient de les sanctionner une nouvelle fois.

Petit retour en arrière. Le 6 septembre 2018, l’EHF signe un contrat de sponsoring avec la compagnie Nord Stream 2, filiale du géant russe Gazprom, dont le projet est de construire un gazoduc du même nom dans la mer Baltique pour relier les réserves de gaz naturel russes à l’Allemagne, et donc par extension à l’Europe de l’Ouest. Sauf qu’en Pologne, au large de laquelle passera le gazoduc, les deux principaux sponsors de Kielce et Plock, respectivement PGE et Orlen, sont des concurrents directs de Gazprom. Et lors du premier match de Ligue des Champions une semaine plus tard, les deux clubs polonais ont donc décidé de jouer leurs matchs d’ouverture en masquant le logo de Nord Stream 2, mais également de leurs sponsors, en attendant de trouver un terrain d’entente avec l’EHF, comme on peut le voir dans la vidéo ci dessous.

Mais quelques jours plus tard, l’EHF a décidé de sanctionner financièrement les deux clubs à hauteur de 12.500 euros pour avoir masqué le logo de Nord Stream 2. PGE et Orlen ont pris ces sanctions à leur charge, ne voulant pas handicaper les clubs, tout en continuant à chercher un compromis. Ce dernier fut trouvé peu de temps plus tard et consistait à remplacer les logos de PGE et Orlen par Lumi et Verva, deux produits des compagnies, tandis que celui de Nord Stream 2 était remplacé par le logo de PLAN International, ONG œuvrant auprès des enfants tandis que la présence de Nord Stream 2 sur les panneaux publicitaires était bien confirmée. D’après les représentants de la ligue polonaise, cet accord devait couvrir tous les matchs jusqu’à la fin de la saison.

Un compromis éphémère

Par la suite, les deux équipes ont joué deux matchs en Ligue des Champions jusqu’à ce que l’EHF décide début octobre que cet accord ne s’appliquait qu’aux matchs joués en Pologne et que par conséquent le logo de Nord Stream 2 devait apparaître lors des matchs joués à l’extérieur. Poussés à bout, les clubs polonais se sont opposés à cette décision, arguant que l’EHF avait jusqu’au 15 août pour informer les clubs de la présence d’un nouveau sponsor, alors que le contrat a été signé début septembre. L’EHF est resté de marbre et a donc sanctionné les clubs polonais à deux nouvelles reprises, pour des montants non communiqués.

Pour trouver une solution définitive à cet épineux dossier, une réunion entre les clubs, les sponsors et le département marketing de l’EHF aura lieu demain à Vienne dans les locaux de l’EHF. Dans le meilleur des cas, un accord arrangeant tout le monde est trouvé, dans le pire des cas, les clubs polonais risquent l’expulsion de la Ligue des Champions pour cette saison…

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. Averell - le 15 octobre 2018 à 14h18

    Autant pour le conflit de calendrier avec les clubs allemands il me semblait que la Bundesliga etait plutot en tort, autant, et si ce qui est avance dans l'article est exact, c'est cette fois-ci l'EHF qui ne respecte pas ses propres reglements…

    • Vardarian - le 15 octobre 2018 à 14h49

      C'est plutôt Kielce qui ne respecte pas les règlements de l'EHF

      • Averell - le 15 octobre 2018 à 15h33

        Ben je ne connais pas les reglements bien sur, mais l'article dit que l'EHF doit informer les participants jusqu'au 15/08 et que le contrat avec gazprom a ete signe le 6 septembre.
        Si ce point est vrai, les clubs polonais paraissent dans leur bon droit

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).