LdC (M)

Plus personne n’est invaincu !

Le dernier club encore invaincu avant cette journée, le Paris Saint-Germain, a vu sa belle série s’arrêter en Hongrie, tandis que dans le groupe A, Barcelone continue son cavalier seul.

Groupe A :

Barcelone est le premier club officiellement qualifié pour les huitièmes de finale de la Champions League. Les Catalans caracolent en tête du groupe A et viennent d’empocher leur huitième victoire de suite sur le terrain de Kielce, grâce à un festival offensif. 42 buts inscrits dont neuf chacun pour Gilberto Duarte et Casper Mortensen, tandis que Timothey N’Guessan s’est contenté de cinq réalisations, pour une victoire 42-36 qui donne aux Blaugrana quatre points d’avance sur Kielce et une belle option sur la première place du groupe. D’autant plus que derrière, la concurrence a calé ce weekend. En milieu de semaine, avec un Roland Mikler en feu, Veszprem avait été prendre les points sur le terrain de Rhein-Neckar Löwen (29-25) tandis que le Vardar Skopje n’a pas pu faire mieux que de partager les points avec le Meshkov Brest (31-31). Et encore, les Biélorusses ont compté jusqu’à cinq longueurs d’avance et il a fallu un dernier but de Christian Dissinger à sept secondes de la fin pour que le Vardar ne reparte pas les mains vides. Et fasse les affaires de Montpellier, qui aurait compté trois points de retard sur Brest si les Biélorusses l’avaient emporté. Le MHB, après sa défaite face à Kristianstad (30-31), pointe à la dernière place du groupe et n’a plus son destin entre ses mains.

Groupe B :

Il aura fallu attendre neuf journées pour trouver un adversaire capable de battre Paris. Après un match aller des plus disputés, les Hongrois de Szeged ont fait tomber le PSG, première équipe à réaliser une telle performance en Champions League (33-32). Les Parisiens ne comptent désormais plus qu’un point d’avance sur Szeged, et la course à la première place est complètement relancée. Mais derrière aussi, ça se bouscule. Les six autres équipes se tiennent toujours en trois points, mais dans un ordre différent. Nantes, qui a fait match nul à Zagreb (27-27), est à égalité à la troisième place avec Flensburg, qui l’a de nouveau emporté face à Skjern (31-24), grâce notamment à une grosse performance de Torbjorn Bergerud dans ses cages. Zaporozhye, qu’on croyait éliminé après cinq journées, a de son côté pris sa deuxième victoire de suite face à Celje (36-27). Grâce à un superbe Pawel Paczkowski, huit buts, les Ukrainiens ont repris le goal-average particulier sur les Slovènes, chez qui William Accambray n’a pas réussi à trouver le chemin des filets hier.

Groupe C et D :

On connait désormais le nom du premier qualifié pour les barrages d’accession aux seizièmes de finale. Dans le groupe C, le Sporting a dominé le Besiktas (34-28) et a empoché le premier ticket. Les Portugais ont profité de l’impensable défaillance du Tatran Presov, en position idéale avant ce match mais qui s’est effondré à Chekhov (38-26). Désormais, les hommes de Slavko Goluza doivent espérer que, lors de la dernière journée, Silkeborg ne prenne pas de point face au Sporting. Dans le cas contraire, les Danois, qui ont fait le travail face au Metalurg ce weekend (33-29), s’empareront du second ticket, et de la première place du groupe. Dans la poule D, le Wisla Plock n’a plus besoin que d’un point pour se qualifier, après l’avoir emporté face à Leon (25-23). Les Espagnols sont dans une situation périlleuse, puisqu’ils doivent espérer battre Elverum et que, dans le même temps, Bucarest ne l’emporte pas à Thun, pour piquer le second sésame. Très compliqué. Cette semaine, Elverum a difficilement battu Thun (29-28) tandis que Bucarest a disposé de Cocks (24-22), avec sept buts d’Hugo Descat.

Retrouvez tous les résultats et les classements ici.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

28 CommentairesPoster un commentaire

  1. jo - le 26 novembre 2018 à 12h26

    42 buts marqués à Kielce, quelle nouvelle démonstration de force de Barcelone ! Jamais une équipe m’avait fait une si forte impression en poules depuis le format poules hautes..

    Bon après, d’ici mai et sur un final4, il peut se passer beaucoup de choses mais j’en fais mon favori à la victoire finale ! Serait-ce bon signe finalement pour Paris dans un rôle d’outsider (selon moi) ?

    • Sasori9 - le 26 novembre 2018 à 19h11

      Ce n'est pas celui qui a fait une forte impression en cour de saison qui va gagner la LdC. C'est soit l'équipe qu'on attend de moins soit l'équipe qui a particulièrement souffert.

      Aucune équipe qui a dominé la compétition au cours de la saison n'a réussi à choper la coupe de LdC depuis la création de FF….

      • Vardarian - le 26 novembre 2018 à 19h54

        En 2014/15 Barcelone a dominé la compétition et a remporté la coupe

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).