Nor (F)

Larvik devrait (à nouveau) éviter la banqueroute

Bis repetita pour Larvik. Trois ans après avoir échappé de peu à la faillite, les comptes du plus grand club norvégien de l’histoire sont à nouveau dans le rouge. Les dirigeants ont expliqué cette semaine que trois millions de couronnes norvégiennes (environ 310 000 euros) d’ici la prochaine réunion extraordinaire prévue le 9 mai. Mais tout devrait rentrer dans l’ordre…

Pour palier ce trou, Larvik a lancé en milieu de semaine une collecte de fonds qui a en effet déjà porté ses fruits. Hier, Ostlands-Posten, le journal local, annonçait que plus de 2.2 millions de couronnes avaient déjà été rassemblé. “C’est fantastique, la bonne volonté des gens est impressionnante, s’est réjoui Cathrine Svendsen, présidente du conseil d’administration. Je commence à avoir espoir d’atteindre notre but.” En plus du don financier, chaque donneur se voyait offrir un abonnement ou des billets de match en échange. Les joueuses elles-mêmes ont pris leur téléphone pour appeler aux quatre coins de la ville.

Même si Larvik avait pu repartir en première division à la suite de sa première crise il y a trois ans, le contre-coup avait été compliqué à gérer. Privé de ses meilleures joueuses parties aux quatre coins de l’Europe, la fréquentation de sa salle, notamment, a baissé de 59% en trois ans. Son élimination de Ligue des Champions dès la phase de poule a également empêché le club de faire de grosses recettes en accueillant le gratin du continent. Pour la première fois depuis 14 ans, Larvik n’a pas décroché le titre, laissant sa place aux Vipers Kristiansand, mais a terminé troisième du championnat, une performance au-delà des objectifs fixés en début de saison.

HandNews nouvelle application

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. ANues - le 28 avril 2018 à 13h16

    Malgré un effectif quasiement totalement renouvelé l'été dernier Larvik a terminé 2e de la saison régulière avec 37 points, 18V1N3D et à un seul point seulement de Vipers 18V2N2D
    Et pour le moment c'est les playoffs et Larvik vient d'atomiser son adversaire en quarts de finale (37-20)

    Donc la course au titre est toujours de mise

    La baisse de fréquentation on la voit à chaque match à la maison , la salle résonne tellement c'est impressionant. On peut aussi se demander comment le club arrive encore à un tel déficit. Surtout maintenant que les top players sont parties o_Ô

    Un peu comme chez nous entre le budget prévisionnel et la réalité, des fois y a un gouffre
    D'ailleurs hier 4 clubs de LFH se faisaient sonder les finances 😉 Et mon ptit doigt me dit que ça va faire mal

  2. Mehdi - le 28 avril 2018 à 14h20

    Anues quel club de lfh c fait auditionné ???

    • ANues - le 28 avril 2018 à 15h31

      En D1:
      Besançon, Brest, Bourg-de-Péage, Issy Paris,
      Et Dijon renvoyé devant la commission contentieuse de la CNCG
      En D2:
      les clubs vap : St-Amand-les-Eaux, Celles-sur-Belle
      L'info vient du site de la fédé

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).