Starligue

Les ailiers gauche à suivre cette saison

Boiba Sissoko (US Creteil HB)

Plus que deux jours avant la reprise du championnat et plus que deux postes dans notre tour d’horizon des joueurs à suivre pour la saison 2019-2020. Aujourd’hui, nous nous attardons sur les ailiers gauches en essayant de parler de joueurs que vous ne connaissez pas forcément ou relativement peu (sauf, bien évidemment, si vous supportez le club en question) et qui seront amenés à briller cette saison. Bonne lecture à tous, et n’hésitez pas à défendre vos poulains en commentaires !

7- Vanja Ilic, Chartres (26 ans)

Vous reconnaissez ce nom de famille ? Eh bien oui, c’est bien cela, le petit frère de Nemanja Ilic débarque dans l’Eure-et-Loir. A 26 ans, avec une belle expérience en Coupe d’Europe et quelques sélections en équipe de Serbie, Vanja Ilic viendra épauler Yannick Cham sur l’aile gauche de Chartres. Le Serbe pourrait en tout cas être une très belle pioche pour le promu.

6- Gaël Tribillon, Toulouse (21 ans)

Tribillon est un des grands espoirs français au poste. Performant en équipe de France dans les catégories jeunes et après deux belles saisons à Toulouse, Tribillon aurait peut-être pu prétendre à une place plus élevée dans notre liste. Cependant, le retour d’Ilic en Haute-Garonne va sans doute un peu réduire son temps de jeu. Néanmoins, on imagine bien l’ancien Chartrain passer un cap, après deux saisons autour de 60 buts, et aller chercher plus haut.

5- Steve Marie-Joseph, Dunkerque (25 ans)

Ses belles performances des deux côtés du terrain ont permis à Steve Marie-Joseph de ne pas suivre ses coéquipiers de Pontault-Combault en Proligue. Parmi les meilleurs éléments des Ponto-Combalusiens la saison dernière, l’ancien Parisien s’est offert le droit de goûter plus longtemps à l’élite en convaincant l’USDK de lui faire confiance. Son impact physique, son état d’esprit irréprochable et ses 105 buts ont sans doute pesé dans la balance. Charge à lui de s’intégrer dans le Nord et de constituer un beau duo avec Baptiste Butto.

4- Arthur Anquetil, Chambéry (24 ans)

Parti de Montpellier pour acquérir du temps de jeu, Anquetil a fait une première saison encourageante à Chambéry. Après son prêt convaincant à Sélestat, où il avait été élu meilleur ailier gauche et meilleur espoir de Proligue (148 buts sur la saison), il a eu besoin d’un petit temps d’adaptation en arrivant à Chambéry. Sa deuxième partie de saison a en revanche été prometteuse avec quelques belles performances à Dunkerque ou à Ivry qui lui ont permis de dépasser symboliquement la barre des 50 buts. Formant un duo jeune avec son compère Queido Traoré, Arthur Anquetil, à l’image de Chambéry, doit valider ses progrès cette saison. Et comme son club, l’ancien Montpelliérain a de beaux défis devant lui.

3- Étienne Mocquais, Créteil (23 ans)

La poisse. C’est ce qui a caractérisé le début de carrière d’Étienne Mocquais. La poisse et le talent. Car Mocquais fait partie de la génération dorée 1996-1997 avec laquelle il impressionne chaque été jusqu’en 2017. Au sein d’un effectif impressionnant (Richardson, Mem, Minne, Lagarde, Fabregas, Meyer, Billant, Lenne, Pelayo…), Étienne Mocquais n’est pas en reste et brille avec ses copains. La saison 2016-2017 lui permet également de se révéler au niveau professionnel. Prêté par Créteil à Pontault-Combault en Proligue, il réalise une saison exceptionnelle avec 152 buts, entraînant avec lui son équipe qui frôle la montée. A l’été 2017, après sa médaille de bronze au Mondial U21 en Algérie, il retourne à Créteil en D2 pour remplacer Hugo Descat. Depuis ? Deux ruptures des ligaments croisés. Heureusement, le bonhomme a un mental en acier et revient. Sa fin de saison dernière a été plus qu’encourageante et, si son corps le lui permet, on pourra enfin profiter du talent de Mocquais en LidlStarligue. En tout cas, on le lui souhaite.

2- Traoré, Chambéry (24 ans)

A 24 ans, Queido Traoré n’est plus vraiment un espoir mais il n’a pas encore totalement exprimé la quintessence de son potentiel. Excellent défenseur et doté de capacités physiques exceptionnelles en attaque, Traoré peut faire mieux et s’y attache. Chaque saison, on perçoit des progrès chez l’ancien Villeurbannais qui devient de plus en plus complet. S’il peut encore passer un cap en attaque (48 buts en 2018-2019), il est déjà redoutable en défense. La paire qu’il forme avec Anquetil présente de très belles promesses pour la saison à venir.

1-Boiba Sissoko, Créteil (25 ans)

Meilleur joueur de Proligue la saison dernière, Sissoko retrouve la LidlStarligue avec un nouveau statut.  Capable également de mener le jeu, difficile d’imaginer autre chose qu’une saison couronnée de succès pour le Cristolien. Auteur de plus de 160 buts en Proligue, le grand ami de Nedim Remili aura beaucoup de responsabilités dans le Val-de-Marne cette saison. Charge à lui de les endosser, de briller puis de rêver plus grand ? Alors qu’une page se tournera bientôt au poste d’ailier gauche en équipe de France, Sissoko pourrait faire partie des prétendants s’il confirme les capacités qu’il a exprimées la saison dernière.

Tristan Paloc

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. Ailiersanschab - le 2 septembre 2019 à 13h10

    Je croyais que Boïba jouait demi-centre à créteil 😮

    • leFnake - le 2 septembre 2019 à 13h29

      la saison dernière, c'est bien au poste d'ailier gauche qu'il apparait dans l'équipe-type

    • Tribluchon - le 2 septembre 2019 à 19h29

      À l’occasion, il joue demi mais oui c’est un aillier

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves