All – Bundesliga

Les joueurs à suivre 1/2

Johannes Golla (Flensburg)

Les clubs allemands sont les premiers à reprendre la compétition officielle ce week-end, avec les premiers tours de la Coupe d’Allemagne. Avant de commencer ce marathon qu’est la Bundesliga, Handnews vous propose de découvrir ou de redécouvrir certains joueurs à suivre dans ce championnat d’Allemagne, édition 2019-2020. 

Nous vous proposons donc une liste (non-exhaustive bien sûr) des joueurs à suivre cette saison. Jeunes, nouveaux dans le championnat ou sur le point de passer un cap, tous seront ou sont déjà des éléments majeurs de la Bundesliga. Sans compter les possibles facteurs X, toutes les équipes ont effectué un rajeunissement de leurs effectif et les vétérans du championnat semblent quitter les équipes du haut de tableau. L’occasion de découvrir quelques jeunes pépites avec quelques têtes déjà bien connues !

Johannes Golla (22 ans) – SG Flensburg Handewitt – Allemagne

Pivot – 1m95 – 112kg

Le jeune pivot de 22 ans est déjà un grand. Formé à Melsungen, il est arrivé dans le nord de l’Allemagne dans le but de passer un cap et de s’imposer dans un grand club. Recruté pour préparer l’avenir et jouer les doublures, il s’est vite vu propulsé sur le devant de la scène après les blessures de ses coéquipiers sur le poste. Avec 51 buts à son actif, il avait fait un parfait début de saison l’an passé, avant de rentrer quelque peu dans le rang par la suite. Avec la retraite de Tobias Karlsson, Simon Hald sera probablement replacé en tant que patron de la défense. Golla devrait donc gagner en temps de jeu, et pourquoi pas venir concurrencer la hiérarchie en équipe nationale, faisant déjà partie du groupe élargi.

Magnus Rod (22 ans) – SG Flensburg Handewitt – Norvège

Arrière droit – 2m04 – 108kg

22 ans et déjà un grand, cela correspond aussi très bien à l’arrière droit norvégien Magnus Rod. 2m04 et pourtant plutôt rapide et très puissant, c’est déjà un cadre du double-champion d’Allemagne. Surtout qu’avec la retraite qui approche à grands pas pour Holger Glandorf, le jeune géant viking va gagner encore plus de temps de jeu et sera le titulaire en puissance lors des saisons suivantes. Capable de jouer en course ou d’artiller de loin, c’est un joueur très complet et impose son grand volume en défense. Néanmoins, il a encore une belle marge de progression et devrait s’imposer parmi les tous meilleurs à son poste. Il sera rejoint en 2020 par Franz Semper et devrait former une paire jeune et redoutable en championnat et en coupe d’Europe.

Gisli Kristjansson (20 ans) – THW Kiel – Islande

Arrière gauche / Demi-centre – 1m91 – 95kg

Arrivé l’an dernier mais lui en provenance d’Islande, le jeune Gisli fait partie des jeunes prodiges islandais au poste de demi-centre. Victime d’une concurrence exacerbée et d’une course au titre, le temps de jeu de Kristjansson n’était pas à la hauteur de son talent la saison dernière. Déjà sélectionné avec les A et présent lors du Mondial 2019, il a dû abandonner Kiel le reste de la saison après une blessure à l’épaule contractée lors de ce même mondial. Un joueur de duels aux appuis de feu, Kiel tient là une perle rare qui a encore une marge de progression considérable alors que les médias islandais en font le prochain Palmarsson… à condition de le laisser s’exprimer sur les terrains.

Niclas Kirkelokke (25 ans) – Rhein Neckar Löwen – Danemark

Arrière droit – 1m95 – 102kg

La solution danoise au problème du manque d’arrière droit, Kirkelokke est un pur produit de la formation de GOG. Il arrive à Mannheim de retour de blessure, après une rupture des ligaments croisés. Il aura la lourde tâche de suppléer Alexander Petersson, épuisé depuis plusieurs saisons alors qu’il avait un temps de jeu considérable. C’est un excellent artilleur, qui envoie des frappes chirurgicales à chaque tir et dénote parfaitement avec le style Petersson, et encore plus de celui d’Albin Lagergren, qui partagera son poste la saison prochaine. D’après ce qu’on a pu voir de leur préparation, il pourrait déjà faire partie du sept majeur des Lions et disputera la Coupe EHF.

Tobias Thulin (24 ans) – SC Magdeburg – Suède

Gardien de but – 1m98 – 99kg

Arrivé en provenance du Redbergslids IK dans son pays natal, il était le meilleur gardien du championnat suédois à seulement 24 ans. Réserviste avec les A lors du mondial 2019, il viendra suppléer Jannik Green au poste de gardien de but. Avec un talent précoce, surtout pour son poste, Magdeburg poursuit le rajeunissement de son équipe en vue de construire une équipe d’avenir et de concurrencer les Kiel, Flensburg et consorts. Nul doute que le SCM sera également dans la course au titre cette saison, ce qui pourrait être préjudiciable pour le temps de jeu de Thulin si le SCM se retrouve aux coudes à coudes pour le titre. À voir s’il a (déjà) les épaules assez larges pour le plus haut niveau !

Urh Kastelic (23 ans) – Frisch Auf! Göppingen – Slovénie

Gardien de but – 2m01 – 92kg

Un des meilleurs gardiens de la génération 1996 en provenance de Zagreb, il a fait un choix plutôt surprenant lorsqu’il s’est engagé avec Göppingen. On l’aurait plus vu chez un club européen, mais il arrive dans une équipe qui se rajeunit et se densifie d’années en années et qui sera peut-être bientôt de retour parmi les clubs engagés en Coupe EHF. Avec des places européennes qui se feront de plus en plus chères, Kastelic sera une pièce maîtresse de l’effectif qui cherche à retrouver son lustre d’antan. Cependant, avec un rajeunissement global du championnat et des équipes qui se trouvent de plus en plus ambitieuses, difficile de dire si Kastelic évoluera un jour en coupe d’Europe avec Göppingen, qui vit des saisons bien compliquées dernièrement.

Sebastian Heymann (21 ans) – Frisch Auf! Göppingen – Allemagne

Arrière gauche – 1m98 – 98kg

Capitaine de la sélection allemande U21, si vous cherchez de la finesse il ne faut pas regarder Sebastian Heymann. Percutant et puissant de loin, c’est un arrière gauche à l’allemande que tout le monde érige déjà au rang de future star de la Bundesliga. Physiquement prêt au plus haut niveau depuis déjà plusieurs saisons, il est désormais temps pour lui de confirmer et de passer un cap. Avec un Ivan Sliskovic en délicatesse depuis son retour à la compétition, Heymann devrait encore gagner du temps de jeu. Également capable d’évoluer en défense, c’est LE joueur allemand à suivre sur cette génération qui revient bredouille du mondial espagnol. Déjà sélectionné avec les A, on risque de le voir de plus en plus souvent…

Julien Baudry

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Allemagne

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Grenoble en Proligue - le 15 août 2019 à 10h13

    Proligue > BL

  2. Syahn - le 15 août 2019 à 11h47

    Propre l'article.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).