All J.2

Flensburg remporte le choc contre Mannheim

Mads Mensah Larsen (Rhein-Neckar Lowen)

Dès la deuxième journée, on a déjà droit à un choc capital pour le titre de champion d’Allemagne. Et ce sont les doubles champions actuels qui s’en sont sortis, après une victoire convaincante face aux Rhein Neckar Löwen (30-27). Berlin et Magdeburg ont remporté leur rencontre, tandis que Bergischer et Melsungen, deux autres candidats à la Coupe EHF, se sont neutralisé. Le THW Kiel absent pour cause de Superglobe, la rencontre face à Stuttgart a été reporté.

Match de la semaine : Les nordiques vainqueurs dans leur antre

Dominateurs à la maison pour le premier jalon vers le titre de champion, Flensburg l’a emporté logiquement. Faisant tout d’abord jeu égal pendant plus ou moins un quart d’heure, les locaux vont pousser tous les ballons jusqu’au fond, bien aidés par Bergerud dans ses cages (9-7, 16′). Ils creusent peu à peu l’écart et prennent un avantage important avant la pause (18-14, MT).Avec Golla et Jondal très en forme en première période, peut-être que Lauge ne va pas manquer tant que ça à Flensburg.

Les dix minutes suivantes vont faire office de coup de massue pour Mannheim : Zachariassen porte l’écart à six buts (24-18, 40′). Palicka va ensuite effectuer plusieurs parades qui vont remettre les lions à flot, Kohlbacher réduit l’écart (27-25, 55′). La fin de match de Flensburg est pleine de maîtrise : Buric décisif sur un 7m de Gensheimer (6/8), Schmid (4/8) marque un but anecdotique en toute fin de match. Score final : 30-27.

Le français Romain Lagarde n’était pas très en vue sur cette rencontre, avec un 2/6 au shoot. Au contraire de Magnus Rod, qui s’impose comme le leader de Flensburg avec le pivot Johannes Golla sur ce début de saison.

Le Joueur de la semaine : Joel Birlehm

Auteur d’une très bonne performance face à Leipzig, Joel Birlehm est notre joueur de la semaine. Avec ses 22 arrêts, à 51%, le jeune gardien allemand de 22 ans a été décisif. Venu du TuS Lübbecke, en 2e division, Birlehm semble s’être déjà acclimaté à son nouveau club et signe en cette 2e journée une performance de bonne augure pour la suite de la saison. Formé à Minden, il n’y avait guère de place pour lui avec Kim Sonne et Espen Christensen dans les cages. Aujourd’hui à Leipzig, nul doute qu’il peut passer un pallier aux côtés d’un gardien expérimenté en Bundesliga comme Jens Vortmann.

Après un début de match catastrophique (8-1, 12’), Leipzig a réussi à renverser la vapeur et signe un deuxième victoire tout en maîtrise face à Minden.  Grâce aux arrêts de Joel Birlehm, son équipe se relance et recolle à la mi-temps(12-9). Leipzig revient encore plus fort du vestiaire et passe progressivement devant, porté par un Franz Semper des grands soirs (10/12), tandis que de l’autre côté, seul Kevin Gulliksen semble être au niveau (7/9). Leipzig s’impose logiquement, et Minden se trouve toujours sans points. Score final : 21-25.

Crédits photo : Facebook SC DHfK Leipzig

Bergischer trop juste à la maison, Leipzig solide à Minden

Bergischer contre Melsungen, un duel important pour la course à l’Europe. Véritable challenger pour l’EHF Cup la saison dernière, Bergischer a accroché le nul à la toute dernière seconde. Melsungen dominait déjà à la mi-temps (8-11) mais butait souvent sur Christopher Rudeck (13 arrêts), une des révélations de la saison dernière au poste de gardien de but. Ils vont gâcher leur avantage dans le dernier quart d’heure, et seront punis par Ragnar Johansson (arrière droit) qui va fusiller Simic à la dernière seconde. Score final : 24-24.

Opposées à Wetzlar, la tâche s’annonçait compliqué pour les chouettes de Ludwigshafen. Wetzlar ne met pas très longtemps avant de passer devant, puis creuse aisément l’écart en fin de première période (10-17). Ludwigshafen n’abandonne pas (23-26, 51’), mais Wetzlar est bien au-dessus, bien aidé par la performance de son gardien Till Klimpke (15 arrêts). Une performance collective de la part du HSG, avec un excellent Björnsen (7 buts) sur son aile. Score final : 25-31.

Il a fallu du temps avant de trouver un vainqueur entre Göppingen et Hanovre. Les deux équipes font longtemps jeu égal, mais Hanovre parvient à prendre difficilement un premier avantage en fin de première période (13-15, MT). Göppingen recolle, mais Hanovre profite d’un manque de concentration de l’équipe adverse pour accroître son avantage (17-21, 46’). Morten Olsen est inarrêtable (13/16) et lentement le Frisch Auf! abandonne. Score final : 24-27.

Dans la bataille entre promus, Balingen l’a emporté d’une courte tête face à Nordhorn. Balingen semble le mieux armé pour le maintien, c’est bien visible en première mi-temps (13-9). Mais si ils font la course en tête pendant la majorité du temps, Nordhorn n’est jamais très loin (24-23, 59′) mais cafouille la balle de l’égalisation à la dernière minute. Gros hic pour le HSG Nordhorn, Robert Weber (ex-Magdeburg) a quitté le terrain pour une blessure à la cheville. Score final : 25-23

Jannik Green sauve Magdeburg ! Un déplacement à Lemgo qui aurait pu leur coûter cher dans la course au titre, le SCM a eu chaud. Lemgo joue pourtant un bon handball, les solutions sont trouvées sans trop de difficultés après le premier quart d’heure de jeu. Magdebourg s’accroche avant la mi-temps, mais ils sont trop brouillons et offrent des munitions aux locaux (15-12, MT). Le SCM ne domine qu’à partir du dernier quart d’heure, bien aidé par le retour de Green dans les cages et un Tim Suton (1/4) bien neutralisé. La fin de match est compliquée pour le TBV Lemgo, qui se précipite et cherche des tirs compliqués pendant le moneytime. Score final : 24-31.

Berlin a mis du temps avant de trouver son rythme mais s’est finalement largement imposé face à Erlangen. L’équipe de la capitale fait face à un bon Carsten Lichtlein dans les cages et peine à proposer un jeu fluide en attaque, mais rattrape peu à peu Erlangen (11-11, MT). Le début de deuxième période permet à Berlin de se mettre hors d’atteinte (19-13, 41’). L’équipe de Quentin Minel (1/4) s’incline logiquement, n’arrivant plus à tromper Dejan Milosavljev (15 arrêts, 40%). Score final : 30-23.

Julien Baudry – Romane Marcon

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 TSV Hannover-Burgdorf 10 5 5 0 0 160:12733
2 SC Magdeburg 8 5 4 0 1 170:13931
3 Rhein-Neckar Löwen 8 5 4 0 1 147:12027
4 SC DHfK Leipzig 8 5 4 0 1 133:1312
5 SG Flensburg-Handewitt 7 5 3 1 1 129:1227
6 Füchse Berlin 6 5 3 0 2 142:12814
7 THW Kiel 6 4 3 0 1 120:10713
8 HSG Wetzlar 5 5 2 1 2 150:1446
9 GWD Minden 5 5 2 1 2 133:1330
10 Bergischer HC 5 5 2 1 2 131:135-4
11 MT Melsungen 5 5 2 1 2 123:136-13
12 HBW Balingen-Weilstetten 4 5 2 0 3 136:152-16
13 HC Erlangen 3 4 1 1 2 99:104-5
14 TBV Lemgo 3 5 1 1 3 131:148-17
15 Die Eulen Ludwigshafen 2 5 1 0 4 132:143-11
16 TVB 1898 Stuttgart 1 4 0 1 3 103:120-17
17 Frisch Auf Göppingen 0 4 0 0 4 98:112-14
18 HSG Nordhorn-Lingen 0 5 0 0 5 115:151-36
HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).