HON

Deux matchs en trois heures pour Veszprém

Les calendriers peuvent parfois jouer de sales tours…Le club hongrois de Veszprém, engagé dans plusieurs compétitions, se retrouve à devoir jouer aujourd’hui 2 matchs, à 3 heures d’intervalle ! En effet les coéquipiers d’Arpad Sterbik reçoivent tour à tour le Spartak Moscou (17h15) en Ligue SEHA, puis Csurgoi KK à 20h15 pour le compte du championnat hongrois. Naturellement, le club alignera deux équipes entièrement différentes d’une rencontre à l’autre. L’équipe A jouera le second match, Veszprém étant au coude à coude avec Szeged pour le leadership de la ligue domestique et ne souhaitant pas perdre des points à la maison. De ce fait, le match face aux Russes se disputera avec bon nombre de jeunes de la réserve, et sera dirigé par l’adjoint de David Davis, à savoir l’ancien ailier Peter Gulyas (actuel sélectionneur de la Hongrie, par ailleurs).

Pour rappel, cette situation insolite et quelque peu déplaisante s’était déjà produite par le passé pour d’autres clubs : Meshkov Brest il y a deux saisons, et le tristement célèbre épisode de Rhein-Neckar Löwen qui avait privilégié le championnat il y a également deux ans, au prix d’une raclée administrée par Kielce en Champions League.

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Crazy Hand - le 5 novembre 2019 à 17h49

    Pas rassurant pour Nîmes que Veszprem ait à aligner l’equipe A face à CsurgoyKK afin d’être certain de prendre les points..

    A moins qu’ils ne soignent le goal average

    • GoldenCaribou - le 5 novembre 2019 à 18h52

      Je pense que c'est effectivement pour assurer le goal-average, en effet.

  2. passagenzone - le 5 novembre 2019 à 19h09

    Dans la série "le handball passe encore pour un sport de guignol", je voudrait le coup du calendrier surchargé, où Veszprem doit jouer deux matchs de compétions différente le même jour…
    Ça serait vraiment bien d'avoir un peu de concertation et de réflexion entre les différentes instances organisatrices et les clubs, afin d'essayer d'avoir l'image d'un sport un minimum sérieux, parce que ça commence vraiment à faire beaucoup d'approximations, et que les financeurs vont à un moment ou à un autre, finir par investir leur argent dans des sport plus pro que le hand.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).