LdC (M)

Surprise à Porto, le Vardar très limite

Les équipes invaincues de la ligue des champions ne sont plus que trois ! Seuls Aalborg, Paris et le Vardar capitalisent 6 points, alors que des grosses cylindrées perdent des plumes çà et là. 

Groupe A

A l’image de Rasmus Lauge la saison dernière, c’est Göran Sögard Johannesen qui a porté Flensburg face à Szeged. Pas forcément en confiance après la défaite face à Hanovre en championnat, les Allemands ont eu beaucoup de mal face à une équipe hongroise solide, poussée par une salle toujours aussi sonore. Déjà à la mi-temps, les deux équipes se neutralisent (12-12). Bodgan Radivojevic est excellent sur son aile droite (11/11) mais il est bien seul. La défense 5-1 des Allemands fonctionne bien et pousse Szeged dans ses retranchements. Les deux équipes doivent finalement se contenter de partager les points (24-24). A noter la sortie sur blessure de Magnus Röd qui n’augure rien de bon pour Flensburg.

En déplacement en Norvège, Paris a dû lutter pour s’imposer face à une équipe d’Elverum poussée par une salle de près de 13 000 spectateurs, un record national. Ce fut tout le contraire pour le FC Barcelone face au PPD Zagreb. Avec un score à la mi-temps de 9-21, les Espagnols n’ont eu aucun mal à se défaire de leur adversaire, avec notamment un grand Gonzalo Perez de Vargas (19 arrêts, 53%). Barcelone s’impose sur un score de 19 à 36. Tellement dommage pour les slovènes de Celje ! Après avoir dominé un peu moins de 40 minutes, les slovènes vont voir Aalborg revenir au score. Les danois plus sereins que Celje sur la fin de match vont prendre l’avantage à la 53′ minute, et s’imposent de la plus petite marge (28-29) pour rester invaincus.

Groupe B

Match plutôt facile pour les zèbres de Kiel, Filip Jicha fait une nouvelle fois tourner tout son effectif malgré les absences de Nilsson et Weinhold, tous les deux blessés. Après une première période en demi-teinte, les zèbres vont passer à la vitesse supérieure, avec un excellent Quenstedt dans les buts. Peu à peu ils creusent l’écart, et Brest subit finalement une lourde défaite à Kiel sur le score de 31 à 23. Sensation à Porto ! Alors que Vive Kielce, demi-finaliste de la saison dernière, semblait être favori dans cette rencontre, ce sont les Portugais qui se sont imposés. Dès la première mi-temps, Porto commence à prendre l’avantage (15-12), Kielce ne réussit pas son début de deuxième période. Les Polonais sont trop passifs en défense et manque d’explosivité en attaque pour réussir à tromper une équipe portugaise gonflée à bloc. Quintana, le gardien de Porto, est intraitable sur 7m, et reste solide alors que Kielce revient à un but (25-24, 48’). Porto ne tremble pas dans le money-time et peut fêter comme il se doit les deux points durement gagnés (33-30, SF).

Le Vardar Skopje a eu chaud à Zaporozhye ! Pas vraiment dans le match, les portiers se réveillent en fin de rencontre pour permettre aux macédoniens de passer devant. Les ukrainiens tentent bien un tir du milieu de terrain à la dernière seconde, mais le ballon ne traverse la ligne de but qu’après le coup de sifflet final. Le Vardar passe donc sa troisième victoire, non sans mal (30-31). Quant à Montpellier, ils se sont imposés 23-18 après un match titanesque du gardien croate Marin Sego.

Groupe C

Première défaite pour le Sporting CP de Thierry Anti face à Sävehof ! Avec une défense très solide, les Suédois ont rendu le travail très difficile pour les Portugais qui ont commis trop d’erreurs pour espérer en sortir vainqueurs (29-24, SF). Cocks a gagné ses premiers points face à Presov en s’imposant 29-27. C’était limite pour les espagnols d’Irun face à Eurofarm Rabotnik. Avec trois buts de retard à la pause, les basques reviennent en deuxième période et s’imposent sur la fin de match (26-25), avec un but chacun pour les français Rudy Seri et Paco Barthe. Les suédois et les espagnols se partagent donc la première place du groupe C.

Groupe D

Bucarest prend seul la tête du groupe grâce à sa large victoire face aux Danois de GOG (35-28). Décidément, Kristianstad version Vranjes ce n’est plus la même chose, avec une lourde défaite en Pologne à Plock. Avec 6 but de retard à la pause, les suédois n’ont pas pu revenir et les polonais s’imposent 36-29. Les suisses de Schaffhausen ont écrasé les russes de Tchekov, avec une bonne performance de leur gardien Pilipovic. Les suisses gardent l’avantage tout le match et ne font que creuser l’écart pour s’imposer 32-23.

Retrouvez tous les résultats et classements ici.

Romane Marcon – Julien Baudry

Pub Espace Pronos EHFCL

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Vardarian - le 30 septembre 2019 à 17h30

    Le Vardar devrait jouer à 7 contre 6: il n'y a aucune difference entre une cage vide et une cage "défendue" par nos gardiens.

    Depuis longtemps Kielce est presque incapable de gagner à l'extérieur: la défaite à Porto n'est pas trop surprenante.

    Veszprém n'est pas une équipe, mais seulement un groupe d'individus. Il manque aussi un leader sur le terrain après la retraite de Nagy

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).