LdC (M)

Paris se fait peur mais l’emporte à Elverum

Sans Sander Sagosen ni Mikkel Hansen, Paris a maitrisé les 45 premières minutes de sa rencontre à ELverum avant de se faire peur dans les derniers instants. Mais de s’imposer au final (25-22).

Après la rencontre jouée devant 12.377 spectateurs, record national battu, les joueurs d’Elverum pourront dire qu’ils ont tenu la dragée haute à Paris. Les Norvégiens les ont même fait trembler dans les dernières minutes de la partie. Paris avait pris six buts d’avance et semblaient se diriger vers une rencontre tranquille. Sauf que, n’ayant plus rien à perdre, leurs adversaires ont lancé leurs dernières forces dans la bataille, revenant à un but à huit minutes du terme. Mais dans les moments chauds, on peut toujours compter sur Nikola Karabatic. En l’absence de Mikkel Hansen et de Sander Sagosen, le demi-centre s’est une nouvelle fois comporté en patron. Il avait porté son équipe la semaine passée face à Szeged, il a encore tenu la baraque en seconde période ce soir. Jouant seul (4 buts) ou lançant Kim Ekdahl du Rietz, l’ainé des Karabatic a rendu une copie plus que propre, compensant la prestation plus que moyenne, une fois n’est pas coutume, de Nédim Rémili. De cette victoire, courte mais importante dans un contexte piégeux, on retiendra aussi les huit buts d’Adama Keita, moteur du temps-fort parisien en fin de première période, mais aussi les arrêts de Rodrigo Corrales. Le portier espagnol, élu joueur du match, a sorti deux ballons de -1 norvégien dans les cinq dernières minutes, dont un jet de sept mètres. Vainqueur de trois buts (25-22), le Paris Saint-Germain prend seul la tête du groupe A, alors que Flensburg a été faire match nul sur le terrain de Szeged (24-24).

Les statistiques :

ELVERUM HANDBALL – PARIS SAINT-GERMAIN HB 22:25 (9:13)
Arbitres : J. Novotny, V. Horacek (CZE)

Elverum : Imsgard (0 arrêt / 1 tir dont 0/1 pén), Fries (10 arrêts / 34 tirs dont 1/5 pén); Linderud, Boysen, Westby (3/4), Pettersen (2/3), Sandell (4/7), Grondahl, Orsted (1/1), Burud (1/3), Langaas, Fredriksen (0/2), Solstad (2/2), Gudjonsson (4/6 dont 0/1 pén), Blonz (2/3), Henneberg (3/5 dont 1/2 pén)

Paris : Gérard, Corrales (11 arrêts / 33 tirs dont 2/3 pén); Ntanzi, Sigurdsson, Keita (8/10 dont 4/5 pén), Kounkoud (1/2), H. Toft Hansen (1/1), Rémili (3/9 dont 1/2 pén), Abalo (1/1), Kempf, Syprzak (1/1), L. Karabatic, Morros, N. Karabatic (4/6), Ekdahl du Rietz (4/7), Nahi (2/2)

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 28 septembre 2019 à 21h40

    En fin de première mi-temps, tout le monde a cru que Nikola était blessé à son tour. Mais ouf, il est revenu.
    Bilan du match, on a vu ce que devient le Psg avec 2 absents importants : une équipe TRÈS prenable. Ça risque d'être chaud à Nîmes dans quelques jours. Si on joue pareil, on va se faire piétiner, mais une leçon ne fait jamais de mal.

    Je me permets, au passage, de conseiller à Gonzales d'arrêter de faire tirer les penalties à Remili : il a toujours été mal à l'aise dans cet exercice et en plus, ça ne le met pas en confiance pour la suite. Nedim, il a un jeu direct, spontané, puissant. Il n'a pas l'astuce, le vice ni le poignet d'un tireur de pénos : ça saute aux yeux.

    Et pourquoi Sigurdsson reste-t-il sur le banc ? Blessé ? En tout cas, les pénos, lui il sait les tirer.

    • Prototype - le 29 septembre 2019 à 11h49

      Avant de donner des cours de coaching à GonzaleZ, écris déjà son nom correctement

      • rkj4 - le 29 septembre 2019 à 12h02

        Merci de la correction. En écrivant, je savait qu'il y avait un détail à surveiller à propos des S et les Z. Il était tard, j'ai pas vérifié. Leçon retenue.
        Ceci dit, il me semble que l'on voit souvent bien pire, niveau orthographe, sur HandNews. Et je crois aussi que, comme tireur de pénos, il y a bien meilleur que Remili, même dans l'effectif décimé du Psg.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).