All J.20

Kiel champion d’automne

C’était la toute dernière journée de Bundesliga de la décennie. Avec encore une ou deux surprises qui traînent, l’Allemagne met en pause son championnat qui reprendra dès février. En attendant, Kiel est champion de la mi-saison, avec Hanovre comme dauphin. 

Match de la semaine : une victoire laborieuse de Berlin à Stuttgart

Pour leur dernier match de l’année, les Füchse Berlin se déplaçaient à Stuttgart, pour qui la fin de l’année n’a pas été de tout repos. Si Stuttgart l’avait emporté face à Melsungen, ils ont ensuite enchaîné les défaites face à Kiel et Hanovre (32-19). Tout semblait indiqué que la tâche serait facile pour les Renards mais Stuttgart ne comptait pas se laisser battre aussi facilement.

Toujours sans Milosavljev et Heinevetter, mais avec Jakov Gojun, le début de match tourne à l’avantage des Füchse (3-6, 10′) grâce à de bons arrêts de Martin Ziemer dans les cages des Berlinois. Cependant les Füchse manquent de concentration, et Stuttgart en profite bien, passant même en tête (7-6, 16′). Dès lors, ils font la course en tête, installant une différence d’1 but, qui se porte ensuite à 3 buts à la pause (16-13). Ziemer (12 arrêts, 31%) a beau faire les arrêts, c’est l’attaque qui ne semble plus fonctionner.

Au retour de la mi-temps, Stuttgart affiche toujours la même stabilité, et l’écart s’agrandit encore (19-14, 32′). Petkovic décide alors de changer sa défense : les Füchse passent en 3-2-1. Le choix se révèle payant : malgré les arrêts de Bitter, Berlin revient à 1 but (20-19, 39′). C’est alors à Dominik Weiß (9/15) de porter son équipe et d’assurer que l’écart soit maintenu (24-22, 45′). Mais Patrick Zieker se fait exclure pour deux minutes, et les Füchse profitent de la supériorité numérique pour égaliser (24-24, 46′). Stuttgart ne s’affole pas, Max Häfner égalise à la toute fin du match (32-32, 59′). Toutefois il reste encore du temps : Lindberg inscrit le but de la victoire à la dernière minute.

Suite à cette victoire, Berlin pointe à la 5e place, devant les Rhein Neckar Löwen, avec lesquels ils sont à égalité de points. Stuttgart se retrouve à la 16e place, premier non relégable. Meilleur buteur des Füchse dans ce match, Hans Lindberg (8/8) s’assure la place de meilleur buteur de cette phase aller, avec 149 buts inscrits, juste devant Bjarki Mar Elisson (TBV Lemgo), à 148 buts.

MVP de la semaine : David Schmidt

Crédit photo : Stuttgarter Nachrichten

L’arrière droit de Stuttgart est notre MVP de la semaine ! Formé chez les Rhein Neckar Löwen, il a vraiment gagné ses galons en Bundesliga depuis sa signature à Ludwigshafen. Aujourd’hui à Stuttgart, l’Allemand de 26 ans nous a encore démontré tout son talent cette semaine, avec 10 buts inscrits contre Berlin. Cependant, ce ne fut pas assez pour défaire les Renards, qui se sont imposés 32-33 après un match très intense. Il remplace d’ailleurs Franz Semper au sein de la Mannschaft, lui aussi blessé.

 

 

Kiel champion de la mi-saison, Hanovre trébuche à Minden

En déplacement à Magdeburg, Wetzlar n’a pas vraiment réussi à imposer son rythme. Derrière du début à la fin de la rencontre, on reconnait enfin la puissance offensive de Magdeburg (34-27 SF), avec un Tim Hornke encore une fois déterminant (9/12). Malgré un excellent Katsigiannis (17 arrêts), Erlangen s’est incliné face à l’armada de Melsungen (25-30 SF). Irréguliers depuis le début de saison, les Rouges de la Hesse pointent à une septième place bien décevante.

Les chouettes de Ludwigshafen ou plutôt le miracle de Ludwigshafen ! Le club de la banlieue de Mannheim s’est imposé contre Göppingen ! Au terme d’un match serré et une bonne entrée de Skof, les chouettes s’imposent sur la plus petite marge (24-23 SF). Après une défaite à la maison contre Wetzlar, Kiel accueillait Lemgo. Et ce fut une toute autre histoire. Une prestation pleine de la part du collectif, tous les joueurs ayant joué en attaque ont marqué, Lemgo n’a rien pu faire (31-24 SF).

Bergischer a mis une belle dérouillée au promu Nordhorn (31-18 SF), avec une équipe à l’unisson. Une journée sans surprise n’est pas une journée de Bundesliga. Hanovre, pourtant bien parti pour embêter les grosses écuries jusqu’au bout, a fait nul contre Minden. Gulliksen en feu, Hanovre aurait pu subir pire qu’un nul et s’en sort très bien vu la rencontre (32-32).

Et en parlant de surprise, Balingen a battu Leipzig (26-24 SF). Difficile à manœuvrer à la maison, le promu Balingen semble très bien parti pour décrocher son maintien. Et voilà qui clôt la dernière journée de Bundesliga de la décennie. On se retrouve au mois de février, avec le retour du duel Hanovre – Kiel, dès le premier du mois.

Pub Espace Pronos Allemagne

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 1 janvier 2020 à 16h50

    À mon avis, Kiel va prendre le large, mais la lutte pour la deuxième place (et pour le maintien) va être serrée jusqu’à la fin: ne ratez pas la reprise.

    J’en profite pour souhaiter une bonne année à tous les fans de la Bundesliga et à Dejan Milosavljev

  2. Xavier - le 1 janvier 2020 à 22h52

    Grand gardien de but, j’adorerais le Barça ou Emil Nielsen

  3. danke - le 2 janvier 2020 à 00h17

    Bravo, ils auront au moins un titre cette saison

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).