All

Un appel à décaler la reprise à janvier

Les plans de reprise des compétitions de handball en septembre ou en octobre sont critiqués en Allemagne. Des responsables de Kiel et de Flensburg plaident pour une reprise le 1er janvier, et une annulation du Mondial en Égypte.

Alors que les clubs ont d’ores et déjà entamé leur préparation pour la saison prochaine, des voix s’élèvent contre une reprise du handball dès septembre ou octobre. En Allemagne, où la Bundesliga masculine doit reprendre le 1er octobre (le calendrier de la saison n’a cependant pas encore été dévoilé), deux responsables du THW Kiel et du SG Flensburg-Handewitt s’opposent ce mercredi dans les colonnes de Sport Bild à cette reprise jugée prématurée. Marc Weinstock, président du conseil de surveillance du THW, craint “une saison désastreuse” en cas de match à huis-clos, estimant les pertes du club à 250.000€ par réception sans spectateur. Des coupes dans les salaires ont déjà eu lieu, ajoute Boy Meesenburg, le chef du conseil consultatif de Flensburg, affirmant que les joueurs du SG ont accepté de réduire leurs salaires de 40%. Les deux hommes avancent que, pour mettre en place au mieux leur dispositif sanitaire et éviter toute reprise hâtive, il serait mieux de reprendre les championnats au 1er janvier 2021, avec une jauge de spectateurs plus haute que celle actuellement estimée par les responsables de la Bundesliga.

Demande d’annulation du Mondial 2021

Il y a deux semaines, le responsable de la Bundesliga Frank Bohmann assurait que le championnat pourrait bien reprendre selon les plans fixés : “En l’état actuel, je suis sûr que nous pourrons démarrer début octobre comme prévu, avec des spectateurs”, a-t-il déclaré au Sport-Informations-Dienst (SID), considérant qu’une jauge de remplissage des salles “entre 20 et 50%” était “réaliste”. Opposés à ce calendrier, les deux responsables des meilleurs clubs allemands sur la saison écoulée estiment donc que le handball doit encore attendre avant de faire son retour.

Et puisque le calendrier international prévoit un Mondial en Égypte au moment où eux souhaitent la reprise des championnats, Weinstock et Meesenburg répondent que ce Mondial égyptien ne doit purement et simplement pas avoir lieu. “Je n’ai rien contre l’Égypte, mais les joueurs devront probablement passer 14 jours en quarantaine. Ça n’a absolument pas de sens”, affirme Weinstock. “L’Égypte n’a actuellement pas la réputation d’avoir les plus hautes conditions d’hygiène du monde”, renchérit Meesenburg, sceptique à l’idée de rassembler “24 troupes de handballeurs du monde entier, une partie venant de pays en crise du coronavirus”. Le débat est sans doute loin d’être clos.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Allemagne

20 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 19 août 2020 à 13h00

    Conscient que le huis clos pourrait sonner la mort des clubs (il n'y a que le foot et ses milliards qui peut survivre quelques temps à huis clos), mais conscient également que la saison ne pourra pas avoir lieu "normalement", les clubs ne pourraient-il pas proposer des retransmissions en PPV (Pay Per View) comme ça se fait régulièrement aux USA par exemple ? Et récolter une grosse partie de ces bénéfices
    En partenariat avec bein par exemple pour les clubs français ?

    Ou alors de façon totalement indépendante, mais impossible actuellement avec les droits de diffusion (pour les matchs non diffusés, par exemple des warmup, certains clubs auraient pu facilement gagner un peu d'argent comme ça)

  2. Vardarian - le 19 août 2020 à 13h02

    Eh bien, bonne chance avec ça: je doute que Hassan ait l’intention d’annuler “son” mondial

  3. Jajq - le 19 août 2020 à 13h59

    Annuler le mondial serait une bêtise, c’est un évènement majeur et une source de revenus importante pour le handball. De plus, ce serait un manque de respect que de dire à l’organisation égyptienne qui travaille depuis plusieurs mois sur ce mondial que tout ce qu’ils ont entrepris tombe finalement à l’eau. Si jamais la crise sanitaire repart de plus belle et que les capacités d’accueil restent ou deviennent encore plus limitées, reprendre en décembre/janvier/février serait envisageable afin que d’ici là les réglementations s’assouplissent, mais la conséquence de cela est qu’on devra probalement étaler la saison sur deux ans, soit une saison “2020-2022″…
    Mais annuler un évènement majeur sportivement et financièrement parlant alors que le handball a un énorme manque à gagner depuis plusieurs mois serait une grosse erreur.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).