Coronavirus

Les derniers championnats européens s’arrêtent

Six fédérations de pays européens étaient encore en activité malgré l’épidémie de Coronavirus (voir ici). Mais, progressivement, toutes choisissent de se mettre en suspens dès cette semaine. Seules les compétitions en Biélorussie et en Turquie continuent de se dérouler à huit-clos.

La Fédération Russe a décidé d’arrêter toutes ces compétitions jusqu’à nouvel ordre. D’un point de vue organisationnel, les instances doivent donc retrouver une date pour le Final Four de la Coupe nationale féminine. Côté championnat, les phases régulières sont allés à leur terme mais reste à fixer de nouvelles dates pour le système de phases finales (quarts, demies et finale). Le début des hostilités était prévu pour fin avril / début mai.

Niveau européen, Rostov doit encore disputer son quart de finale de Ligue des Champions féminine face à Brest et le HC Victor un quart de finale de Challenge Cup masculine face au CSM Bucarest.

Notons qu’aujourd’hui, Rostov a pu reprendre l’entraînement normalement. Si toutes les internationales européennes, y compris russes étaient absentes, six joueuses étaient en salle de musculation : Mayya Petrova, Marina Sudakova, Irina Nikitina, Victoria Borshchenko, Galina Gabisova et Mayssa Pessoa (photo ci-dessus).

En Suède, tous les championnats ont été suspendu hier soir. Le week-end dernier, les rencontres s’étaient bien déroulées, mais à huit-clos. La Fédération a indiqué qu’elle communiquerait ce vendredi concernant la suite à donner à l’ensemble des compétitions. La saison régulière est terminée chez les femmes alors qu’il reste une journée à jouer chez les hommes.

Hier, la Fédération Serbe a également mis en pause toutes ses compétitions. En plus de terminer son championnat, les Serbes devront prendre en compte le quart de finale de Challenge Cup féminine prévu pour le ZRK Naisa Nis face au Lokomotiva Zagreb. De son côté, la Fédération Ukrainienne a, elle aussi, suspendu ses activités et a soumis aux clubs l’idée d’une finale simple entre le premier et le deuxième du championnat et non un système de Final Four avec les quatre premières équipes de la saison régulière.

Enfin, en Biélorussie, les autorités ont décidé de maintenir la rencontre du championnat féminin entre Gomel et le BNTU-Belaz prévue aujourd’hui mais à huit-clos. Autre pays à continuer à jouer au handball, la Turquie, où le choc de demi-finale aller féminine entre Kastamonu et Muratpasa se déroulera sans spectateurs aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).