Rou

Vers une reprise fin mai ?

Crina Pintea (Bucarest)

Alors que les divers titres sont attribués, que les compétitions sont arrêtées dans toute l’Europe du handball, la Roumanie ne voit pas les choses du même œil et pourrait reprendre dans un peu plus d’un mois. 

En effet, le conseil d’administration de la ligue a validé un possible retour à la compétition à partir du 31 mai et avec pour date butoir le 27 juin. Cette décision a été prise après que le gouvernement roumain ait décrété la fin de l’état d’urgence à la mi-mai. Une reprise qui implique donc une préparation minimale, puisque les joueuses et joueurs n’auraient que 15 jours entre l’autorisation de reprendre leur activité normale et le premier match. Cette reprise concerne aussi bien le handball féminin que masculin, et inclut les coupes en plus des championnats.

Du côté des hommes, une phase complète du championnat a été supprimée, pour passer directement à des play-offs sur des matchs aller-retours entre les 4 équipes les mieux classées du championnat à la 26ème journée. Du côté des relégations, idem. Une phase du championnat a été supprimée, et des play-downs seront organisés sur le même format. Pour clôturer le volet masculin, le Final4 de la coupe aura lieu les 24 et 25 juin.

Du côté des femmes maintenant, c’est bien plus polémique. Alors que le format est raccourci pour leurs homologues masculins, la situation est toute autre. Entre les matchs de coupe et de championnat restant, il reste 10 matchs à jouer en 22 jours et avec on le rappelle, seulement 15 jours de préparation avant un retour à la compétition. Une situation risquée pour les joueuses, et qui a fait monter au créneau l’ancienne joueuse de Fleury actuellement à Ramnicu Valcea, Marta Lopez  sur ses réseaux sociaux :

“10 matchs en 22 jours avec une “vraie” préparation d’à peine 15 jours. Sérieusement ? Est-ce que quelqu’un a pensé à demander aux joueuses si nous étions d’accord avec ça ? C’est nous qui sommes sur le terrain et qui prenons les risques de se blesser ! Nous sommes les vraies actrices et bien sûr que nous voulons rejouer, c’est notre passion et notre travail, mais pas à un tel prix ! Pour le moment, le plus important ce n’est pas le spectacle, c’est de prendre soin de nous ! La plupart des ligues ont été annulées. J’espère qu’on ne se souviendra pas de nous pour cette immense erreur et ses possibles répercutions”. 

La fédération roumaine se veut cependant rassurante vis-à-vis de l’aspect coronavirus, soulignant que sa décision a été prise en accord avec la politique gouvernementale.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).