Coupes d’Europe (F et M)

L’EHF a pris sa décision pour la suite des compétitions

Grace Zaadi Deuna (Rostov-Don)

En raison de la pandémie du Covid-19, l’EHF a décidé de modifier l’organisation des compétitions afin de pouvoir parvenir au terme de ces dernières. Chez les femmes, la fédération européenne a pris des décisions fortes et surprenantes, en déterminant le résultat des rencontres non reprogrammées sur tapis vert. Ce choix, discutable, risque de faire grincer des dents, notamment chez les clubs français en European League. Chez les hommes, la fédération se laisse jusqu’à fin février avant de trancher.

La fin des phases de poule approchant à grand pas dans les compétitions européennes féminines, l’EHF a communiqué en fin d’après-midi sur le sort des matchs non reprogrammés. La décision est lourde : l’EHF a attribué un résultat sur tapis vert aux 9 matchs de Ligue des champions et aux 6 rencontres d’European League qui n’avaient pu être disputés. Ces 15 matchs sont donc désormais considérés comme joués et terminés sur le score de 10-0, le perdant étant l’équipe jugée responsable de la non-reprogrammation.

Ligue des champions féminine : tout le monde est qualifié !

Alors que la course aux deux premières places qualificatives pour les quarts de finale faisait rage dans le groupe A (celui de Metz), l’EHF a rendu celle-ci vaine dans son communiqué. En effet, outre les 9 matchs sur tapis vert, il a été décidé que les 16 équipes engagées dans la phase de poule participeraient à des huitièmes de finale. Metz, qui, dans le lot, avait bénéficié d’une victoire 10-0 contre Kristiansand, devra ainsi passer par les huitièmes.

Ligue européenne féminine : les clubs français lésés

Sur les six rencontres de Ligue Européenne non reprogrammées, cinq concernaient des équipes françaises. Fleury perd donc deux fois 10-0 contre Kuban, tout comme Paris face à Zvezda et Nantes perd son match retour face à Lada. Les équipes françaises, soumises aux décisions gouvernementales, ne peuvent affronter leurs adversaires russes ni en Russie, ni à domicile car la Russie est hors de l’Union Européenne. Ces défaites, ô combien injustes et regrettables, condamnent Fleury à l’élimination et mettent Paris en difficulté. Nantes devra absolument obtenir un résultat du côté de Kastamonu lors de la dernière journée pour espérer se qualifier pour les quarts de finale.

Compétitions masculines : l’EHF attend fin février

Concernant les hommes, l’EHF se dit “optimiste” et se laisse jusqu’à fin février avant de trancher. Si le mode de détermination des résultats reste le même, certains clubs pourraient être fortement pénalisés, notamment Montpellier, qui perdrait ainsi 4 points face à Moscou. Paris pourrait perdre également quelques points sur tapis vert (face au Vardar notamment), mais sera garanti de jouer un huitième de finale car l’EHF va appliquer la même règle que pour les femmes : tous les clubs seront qualifiés en huitièmes de finale.

Ces décisions fortes et injustes sont surprenantes. En effet, alors qu’on voit le football s’arranger en organisant des matchs sur terrain neutre en Union Européenne, (comme le match Atlético Madrid contre Chelsea qui se jouera à Bucarest), le handball cultive sa particularité avec des choix arbitraires opposés à l’éthique sportive.

Tristan Paloc

Pub Espace Pronos EHFCL

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 10 février 2021 à 22h43

    En vrai, même chez les hommes tout le monde est qualifié: https://www.eurohandball.com/en/news/en/ehf-adapt

  2. Tribluchon - le 10 février 2021 à 23h06

    Décision complètement injuste 😯.
    Le cote sportif est totalement mis de côté.
    Enfin bref..

  3. Gattuso - le 11 février 2021 à 08h53

    On ne se pose pas la question de l’équipe à cause de laquelle le match a été reporté surtout ? Pas beaucoup plus juste mais on peut se dire qu’ils sont peut-être plus responsables de protocoles moins stricts ? Typiquement si Paris perd contre le Vardar parce que l’état français décide de protocoles plus stricts alors que les 2 matchs ont été reportés parce que la moitié des joueurs macédoniens étaient touchés…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).