LDC (M)

Elverum-Montpellier : brillez jeunesse !

Tobias Schjolberg Grondahl (Elverum Handball)

Opposées ce mercredi pour le compte de la 7e journée de Ligue des Champions, Elverum et Montpellier sont deux des équipes qui ont le plus surpris en ce début de saison. Les Norvégiens et les Héraultais ont un gros point commun : tous deux sont portés par une jeunesse brillante et insolente. Bos, Villeminot, les frères Lenne, Wallinius, d’un côté, Grondahl, Mathe, Heldal, Johansson de l’autre. Les pépites pullulent dans les deux camps. Petit zoom avant la rencontre.

Montpellier est en tête du groupe A de Ligue des Champions. A égalité avec Kiel, peu de personnes attendaient les Héraultais à ce niveau, d’autant plus en voyant leurs performances irrégulières en Starligue. Pourtant, Montpellier brille en Ligue des Champions. Dans le sillage notamment d’une base arrière très jeune (BosVilleminotWallinius), le MHB a enchaîné 4 succès de rang. L’observateur lointain de la Ligue des Champions pourrait penser que la double confrontation face à Elverum va être une formalité pour les hommes de Patrice Canayer. A priori, c’est une erreur.

Au-delà des performances erratiques du MHB, Elverum est en fait un sacré client. Les Norvégiens sont cinquièmes du groupe A et ont beaucoup de points communs avec Montpellier. Eux aussi restent sur 4 matchs sans défaite en Ligue des Champions (1 nul et 3 victoires). Eux aussi n’ont perdu qu’une fois en 6 rencontres : à Kiel, dans un match explosif à presque 80 buts (41-36). Eux aussi ont une jeunesse dorée. C’est sur ce dernier point qu’on va se pencher, car Montpellier et Elverum sont les deux clubs où les jeunes ont le plus de poids.

LA JEUNESSE AU POUVOIR

L’indicateur statistique retenu pour montrer l’importance des jeunes joueurs est l’âge médian du buteur. Autrement dit, Data7&Match a recensé tous les buts inscrits en Ligue des Champions sur les 6 premières journées (2871) et l’âge du buteur à chaque fois. Ensuite, pour chaque équipe, on ordonne les buts en fonction de l’âge du buteur (du plus jeune au plus vieux) et on regarde l’âge du but médian, c’est-à-dire, celui qui est au milieu de la distribution. On va regarder le tableau ci-dessous, cela s’éclaircira encore un peu plus.


Comment lire ce graphique : 50 % des buts du PSG sont marqués par un joueur âgé de 30 ans ou moins. 

Elverum et Montpellier sont donc en tête de ce classement. La moitié des buts d'Elverum sont marqués par un joueur qui a 22 ans ou moins. Pour Montpellier, l'âge médian du buteur est de 23 ans. Barcelone et Kielce ne sont pas loin derrière, mais on remarque en revanche un écart conséquent avec des clubs comme Kiel, Paris ou encore Veszprem.

Les deux clubs placent ainsi 7 joueurs dans le top 10 des buteurs de 23 ans ou moins. Avec 5 représentants, Elverum est en force dans ce classement. Montpellier, avec Julien Bos et Kyllian Villeminot a également son contingent.

Outre Grondahl et Mathe dont nous parlerons plus bas, les supporters d'Ivry reconnaîtront une (pas si) vieille connaissance à la 10e place. Simen Pettersen, passé par Ivry au printemps dernier, brille ainsi cette saison en Ligue des Champions.

LES DUELS à suivre

Le tableau ci-dessus nous donne une idée sur les duels à suivre. Forcément on jettera un œil aux demi-centre avec les deux prodiges Grondahl et Villeminot. Le Norvégien de 20 ans illumine ce début de saison en Ligue des Champions. On vous le répète chaque semaine lors des bilans de Ligue des Champions ! Auteur notamment de 9 buts lors de la victoire à Szeged, il représentera l'une des grandes menaces pour la défense du MHB. Au poste d'arrière droit, Mathe et Bos, tous deux de la génération 98-99, se livreront sans doute un duel à distance. Ce sera l'occasion pour le Hongrois, futur Parisien, de commencer à s'imprégner de ses adversaires hexagonaux.

Emil Kheri Imsgard (Elverum Handball)

Enfin, dans les buts, Montpellier devra se méfier d'un gardien, jeune lui aussi, Emil Imsgard. A seulement 23 ans, il a sorti plusieurs parties de très haut standing. Villeminot et Bos le connaissent bien pour l'avoir croisé lors de leurs joutes en sélections jeunes, mais Imsgard a passé un cap. Il vient ainsi d'enchainer plusieurs grosses performances : 12 arrêts (32 %) à Brest, 16 arrêts (41 %) face à Zagreb, 18 arrêts (38 %) à Szeged. Face à lui, Montpellier ne devrait pas pouvoir compter sur Kevin Bonnefoi, touché à la cuisse et absent ce soir. Ce sera donc à Marin Sego de faire le boulot ou, qui sait, à Charles Bolzinger, une autre pépite héraultaise ?

MONTPELLIER A également ses cadres

Les discours sur les jeunes talents sont toujours agréables à entendre. Ils nous font nous projeter vers l'avenir de notre sport et nous émerveiller sur des talents précoces. Pour autant, si Elverum compte quasiment exclusivement sur de très jeunes joueurs, Montpellier a des cadres. Effectivement, Patrice Canayer peut composer une base arrière de jeunes d'à peine 20 ans (Bos-Villeminot-Wallinius), mais il peu aussi compter sur des joueurs bien plus expérimentés, qui pour certains, ont déjà remporté la Ligue des Champions. Diego Simonet, Valentin Porte, Gilberto Duarte, Hugo Descat sont considérés comme des cadres de l'effectif héraultais. Ils pourront également faire parler leur expérience (et leur talent) ce soir pour montrer que les "vieux" ne sont pas encore au placard !

Le programme :

Elverum - Montpellier | Mercredi 17 novembre - 18h45

PSG - Porto | Jeudi 18 novembre - 20h45

 

Tristan Paloc

Pub Espace Pronos EHFCL

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. OhHandy - le 17 novembre 2021 à 13h28

    Merci pour cet article vraiment intéressant !
    La situation de ces clubs de "jeunes" est passionnante à suivre. Et je l'espère annonce des lendemain enchantés, soyons lyrique ! 🙂
    Du coté du PSG on est moins surpris bien sur. La politique est différente tout le monde le sait bien. Encore que certains jeune arrivent aussi… J'espère que cela finira par payer pour eux !

    • Jack3544 - le 17 novembre 2021 à 14h06

      le PSG forme quelques joueurs, mais ils partent vite. On pourrait croire que même pour cela ils ont copié le foot!

      • leFnake - le 17 novembre 2021 à 15h10

        Nahi, Kounkoud, Keita et N'Tanzi ont été (post-)formé au PSG et ont passé au total au moins 6 ans au club, mais aucun ne s'est imposé dans le 7 majeur

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).