Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EL (M) - 2e tour

Montpellier mis en échec en Suède !

, par Zorman

Kyllian Villeminot (Montpellier HB)

Pour le match aller du dernier tour de qualification en Ligue Européenne, Montpellier n'est pas parvenu à s'imposer chez les redoutables Suédois de Savehöf (24-24), tandis que Chambéry n'a pas tremblé face au second club de Veszprem (29-25).

On savait le déplacement périlleux. En Suède, Montpellier allait affronter Savehöf, pour la première manche d'une double confrontation pour l'accès à la phase de poules. Les locaux sortent d'une belle saison en Ligue Européenne, portés notamment par le prodige Elias Ellefsen a Skipagotu, ou le néo-Cessonnais Rune Schroeder. Mais si le premier était absent ce soir, la jeune formation jaune ne se présentait pas sans arguments. Car si les Héraultais font la course en tête tout au long de la rencontre, ils ne parviendront jamais à se détacher au score. Sur la base arrière, ce sont bien les demi-centres Diego Simonet et Kyllian Villeminot qui portent leur formation (5 et 4 buts), tandis qu'en face ce sont les ailiers qui fusillent Charles Bolzinger (12/33, 36%). Comme à leur habitude la saison passée, les deux Sebastian suédois : Sébastien Karlsson (6/9) à droite, et Sebastian Spante (22 ans), à gauche, s'illustrent à merveille et ce sont eux qui ramènent les leurs une nouvelle fois à égalité dans le money time (23-23, 57'). Cet écart est préservé au buzzer, et rien n'est joué avant le match retour (24-24). Les partenaires de la nouvelle pépite féroienne Oli Mittun (1/1), auront toute la semaine pour préparer le match retour tandis que les hommes de Patrice Canayer joueront à Chartres ce vendredi.

Chambéry fait le boulot sans briller

Ce mardi soir, Chambéry affrontait les surprenants Hongrois du Veszprem KKFT. Loins de la notoriété de leurs voisins du Telekom Veszprem, le KKFT est l'invité surprise de ce second tour de qualifications. Heureux finaliste de Coupe de Hongrie la saison passée, les 10ème du précédent championnat hongrois jouaient en Savoie le premier match européen de leur histoire. Mais loin de se faire écraser, les partenaires de l'arrière droit Gabor Pulay (10/14) jouent crânement leur chance. Les hommes d'Érick Mathé maîtrisent la rencontre, avec de bons matchs de Benjamin Richert et de l'arrière gauche géorgien Nikoloz Kalandadze (5 buts chacun), mais ne décolleront pas outre mesure, avec un écart maximal à 5 buts. L'écart final est de 4 unités (29-25), et les Jaunes et Noirs ne devront pas manquer leur déplacement en Hongrie mardi prochain. Avec, d'ici-là, un périlleux déplacement à Nîmes...

Nikoloz Kalandadze (Chambéry)

Goppingen prend une première option, Nexe en danger

Plus que jamais, ce second et dernier tour de qualifications aura livré des duels entre de belles équipes, dont beaucoup auraient leur place en poules. Dans le duel germano-allemand, le vainqueur de l'édition 2016, Goppingen, l'a emporté chez lui face à Lemgo (28-24). Dans ce duel, la recrue Samuel Zehdner a brillé pour les visiteurs (7/9), tandis que la pépite croate Josip Sarac a brillamment mené son attaque vers la victoire (7/8). Privés d'Halil Jaganjac, parti aux Rhein-Neckar Löwen, le RK Nexe, demi-finaliste de la dernière édition, s'est incliné en Pologne. Azoty Pulawy a posé une vraie option avec une victoire de 6 unités (32-26), à laquelle l'ex-Toulousain Rafal Przybylski a bien contribué (5/6). À Elverum, Skanderborg-Aarhus est parvenu à l'emporter (31-32), avec 9 buts du Danois Jonatan Mollerup, et 5 de l'ailier droit féroien Hakun West av Teigum, brillant lors de l'Euro U20 cet été. En Roumanie, le Steaua Bucuresti a tenu bon face au meilleur arrière gauche de l'Euro U18, Kristof Csörgo (8/9). En effet, le club hongrois de FTC s'est incliné de deux longueurs à l'extérieur (33-31). Sur ses terres, l'ailier gauche autrichien Luca Raschle, d'Alpa Hard, a planté 10 buts pour permettre aux siens de s'imposer face au Butel Skopje (26-21). Enfin, Flensburg n'a pas tremblé en Pologne face à Kwidzyn (25-39).

Francisco Costa (Sporting CP Andebol)

Dans la seconde salve des matchs aller, le Bidasoa Irun remporte la première manche d'un duel relevé face aux ambitieux Norvégiens de Kolstad (30-27). Jon Azkue et Inaki Cavero ont été plus que précieux pour les Basques avec 10 buts chacun ! En face, Janus Smarason et l'ex-joueur de Kielce Sigvaldi Gudjonsson ont été les principaux tireurs des visiteurs. Dans le duel entre Portugais, c'est Aguas Santas qui prend une belle option du côté de Belenenses. À 21 ans, l'arrière gauche Gustavo Oliveira a été précieux pour les siens avec 6 buts (20-23). Enfin, le Sporting Lisbonne et les Espagnols de Benidorm n'ont pas fait dans le détail face à leurs adversaires. Les Lusophones ont vu les frères Costa faire leur retour sur la scène européenne (5 buts pour Martim, 4 pour Francesco), et ont dominé Silkeborg (31-22), tandis que les Hispaniques l'ont emporté de 10 unités face à l'un des petits poucets de ce second tour : Zurich.

Antoine Piollat

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
TITOFF34734
TITOFF34734
1 année il y a

Les portugais n'ont probablement plus la côte chez nous depuis qq temps….

Ymo34
Ymo34
1 année il y a
Répondre à  TITOFF34734

Et peut-être vice-versa en prime ?
Quand un international portugais n’a plus qu’une envie au bout de quelques mois, partir, puis qu’un second emprunte le même chemin, on peut supposer que les internationaux vont en parler entre eux.
Quelle publicité peut-être faite pour ce club par ces internationaux auprès de leurs compatriotes ? Ces échanges informels n’apparaissent pas souvent sur la place publiques mais ils existent.
Alors oui, le jeune Martim Costa représente un vrai pari interessant sur l’avenir, mais le MHB, qui l’a forcément vu, comme tous les clubs cités, part avec un handicap s’il se lance dans la course. Et c’est bien dommage.
Faut vraiment pas se trouer dans le recrutement quand on vise très haut.
Ces dernières années , Sego, Moscariello, Bataille, Panic en tant qu’attaquant, sont des déconvenues.
Et lorsqu’un bel espoir montre le bout du nez, il s’en va. Comme Wallinius ou Bos. Bientôt le tour des Lenne et autres Villeminot ou Bolzinger s’il confirme dans la durée ?

Barto04
Barto04
1 année il y a
Répondre à  Ymo34

petersson, afgour, borges, gundmunson…etc. le plus choquant c'est l'incapacité du club à recruter des pivots performants hors formation. Depuis la paire Tej-juricek en fait, et ça remonte
Quant aux espoirs, s'il veulent se barrer alors qu'ils sont issus de la formation ou qu'ils ont encore plusieurs années de contrat c'est quand même signe que quelque chose ne tourne pas rond. c'est encore plus dommageable quand ce sont des joueurs sur lesquels ta stratégie et tes ambitions à moyen-long terme semblait ( et doit ) s'appuyer.
Bref le recrutement de cette année ne porte pas encore ses fruits contrairement à d'autres club du haut de tableau où les nouveaux arrivants apportent tous un plus. ce serait bien que ça ne tarde pas trop car on est déjà fin septembre et les chose serieuses ne vont pas tarder à commencer

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a
Répondre à  Barto04

erratum: Gundmunson n'est pas un pivot mais un arrière…

Barto04
Barto04
1 année il y a
Répondre à  Philippemhb

merci Phil, je sais car pour le coup j'allongeais juste la liste des échecs de recrutements passés ( récents) initiée par Ymo34…le commentaire sur les pivots vient en plus car c'est là qu'est le plus gros manque depuis des années et le départ de Tej puis l'éclosion de Fabregas

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a
Répondre à  Barto04

J'aimais bien Mohamed Mamdouh…

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a
Répondre à  TITOFF34734

Il y a portugais et portugais…
Un fossé sépare Borges et Duarte des frères Costa…

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a

Le MHB pourrait lorgner du côté de Lisbonne pour trouver, ENFIN, un arrière gauche d'envergure en la personne de Martim COSTA, brillant depuis déjà longtemps en ayant que 20 ans… https://ehfel.eurohandball.com/men/2022-23/player
Quand on est pas le plus riche, il faut être plus rapide, plus réactif et plus opportuniste que les nantis sinon celui là va venir gonfler les effectifs des Kielce, Vezsprem ou Barcelone…
Sinon, côté résultat, un match nul ni flippant, ni rassurant.
Je pense toutefois que la différence se fera à Bougnol au retour et de façon plus nette…

Averell
Averell
1 année il y a

Donc on n'est pas a l'abris d'une elimination prematuree et de montpellier et de chambery…

jeff
jeff
1 année il y a
Répondre à  Averell

Certes, nonobstant Chambéry comme Montpellier demeurent en ballotage favorable pour se qualifier pour les poules !

ncsh
ncsh
1 année il y a
Répondre à  Averell

Non ni de l’un ni de l’autre. Le MHB avec son expérience va passer large d’un but et Chambéry va allez y perdre d’un but tout tranquillement…côté MHB je ne sais pas mais il faut noter que un ArD n’a pas joué et que Costoya n’a pas débuté sa saison…donc pas de quoi s’affoler…

PP44
PP44
1 année il y a

Je crois que Cavalcanti fait le nécessaire pour qu’il aille plus vers l’ouest..

Philippemhb
Philippemhb
1 année il y a
Répondre à  PP44

Alors à Toulouse? car Montpellier c'est plus la partie est du Sud de la France…

13
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x