Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

All

Gisli Kristjansson absent 6 mois

, par Schmid

Gisli Thorgeir Kristjansson (SC Magdeburg)
Il a été prodigieux pendant le Final4, il faudra s'en passer pendant 6 mois... Gisli Kristjansson, vient de se faire opérer de l'épaule droite suite à la blessure survenue lors de la demi-finale face à Barcelone. Il sera indisponible toute la première partie de saison et pourrait également manquer l'Euro organisé en Allemagne. Son club de Magdeburg espère tout de même un retour juste après la trêve hivernale.

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Mar. 5 Mar.

TSV Hannover-Burgdorf

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippemhb
Philippemhb
7 mois il y a

Tout comme les – 21ans hommes lors du championnat du monde en Allemagne qu'ils ont débuté par une défaite contre la Croatie d'un but et qu'ils ont fini à la 11ème place, les bleues de – 19ans commencent leur Euro par une défaite contre la Hongrie 29.30…
Les résultats chez les jeunes n'augurent pas un avenir très reluisant pour l'avenir de la nation en Handball….

Vincenzu
Vincenzu
7 mois il y a
Répondre à  Philippemhb

Suivie d’une victoire contre la Norvège.
On va attendre un peu avant d’enterrer l’équipe.

Ymo34
Ymo34
7 mois il y a

Philippemhb, d’accord ☹
Lorsque nous étions champions du monde dans toutes les catégories, il y a peu, on se voyait les grands patrons du handball mondial et détenteurs de la meilleure formation jeune.
On oubliait un peu vite que certains talents hors normes peuvent éclore dans différents pays et, inversement, que certaines générations peuvent être excellentes mais dénuées de ces talents qui les propulsent sur le devant de la scène de façon incontestée. La formation française plus Narcisse, Karabatic, Omeyer et B.Gilles, on a vu ce que c’était. Sans eux, L’EDF reste excellente, mais il n’y a pas de honte à ne pas posséder de talent prodigieux. Chez nos jeunes c’est peut-être le cas. Patientons, un jour ça reviendra…

Jack3544
Jack3544
7 mois il y a

N'oublions pas une chose.
Avant de gagner les compet en jeunes (et ce n'est pas si vieux que cela), nous formions des joueurs qui intégraient ensuite les grands clubs et l'EDF. L'objectif étaient non pas de gagner à tous prix, mais de sortir des "profils" pour aller plus haut.
Ce qui caractérise, il me semble les EDF jeunes aujourd'hui, c'est qu'on voudrait gagner, sana avoir des cadors à tous les postes, et surtout, sans projet de jeu. Les Allemands ont des pépites ou un projet de jeu ?
Et cela se transmet aux Grands. Pendant longtemps, on a écrasé la planète avec des "avengers". Depuis Nouet, il n'y a plus "d'entraineurs" (je me demande à quoi sert Mathé ?).
Donc, on donnait la balle à Niko, ou à Narcisse, (dupliquer Guigou, Abalo…) et on trouvait la solution par un éclair de génie. Et derrière, Dinart-Omeyer faisait le taf.
Aujourd'hui, on a 2 ou 3 "monstres", quelques très bons joueurs, mais cela ne suffit plus.
Je mets de côté les danois, qui ont des monstres, mais les norvégiens, les suédois, les espagnols, contre qui nous butons aujourd'hui, ils ont quoi de plus ?
Un projet de jeu, des enclenchements, des travail de décalage.
Nous, en caricaturant, on a : percussion de Remilli, ballons lachés sur Fabregas ou Tournat, ou attente d'éclairs de Mem.
On croise les doigts pour 2024. Sur un malentendu…mais il va falloir aller chercher les danois, favoris NUMERO1

steph51MHB
steph51MHB
7 mois il y a
Répondre à  Jack3544

Bien résumé, le jeu de l'EDF est pauvre. Il y a d'excellents joueurs sur tous les postes mais pas de plan de jeu, une percussion de Rémilli un tir de Mem, ou une passe au pivot.
Effectivement, c'était déjà le cas avant mais le niveau technique et physique ainsi que le QI hand ball des Karabatic, Narcisse, Gugou, Abalo et autres faisaient le reste. Il y avait beaucoup d'improvisation et les adversaires ne pouvaient pas s'adapter.
Maintenant le jeu de l'EDF est tellement stéréotypé que les équipes s'adaptent facilement. Le Danemark est dominant comme l'EDF il y a 10 ans et en ce moment il est presque impossible de les battre. En plus il y a de la jeunesse côté Danois.

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x