FFHB

La LNH et la FFHB appellent Bruno Martini à démissionner

Alors que le handball français est secoué depuis ce matin par l’affaire concernant Bruno Martini, à qui sont reprochés des faits de “corruption de mineurs” et “d’enregistrement d’images pédopornographiques”, la fédération française de handball s’est exprimée il y a quelques minutes via un communiqué.

Dans celui-ci, elle appelle le président de la Ligue Nationale de Handball à “démissionner de l’ensemble de ses mandats au sein de la famille du handball et notamment de son rôle de représentant de la LNH au sein du conseil d’administration de la Fédération Française de Handball, et ce jusqu’à la communication définitive des résultat de l’enquête.”

La ministre des sports Amelie Oudea-Castéra s’était elle aussi exprimée ce matin sur Twitter, témoignant sa “confiance dans le fait que la Ligue Nationale de Handball et la FFHB prendront toutes les décisions qui s’imposent, tant sur le plan des sanctions disciplinaires que sur le futur de la gouvernance.”

David Tebib représentera la LNH

La Ligue Nationale de Handball, dont Bruno Martini est le président depuis novembre 2021, a également communiqué, expliquant qu’elle attendait la démission de Bruno Martini. Après réunion du comité directeur à l’heure du déjeuner, la LNH a publié un communiqué précisant : “Dans un premier temps, les dirigeants de la LNH attendent la probable et souhaitable démission de Bruno Martini, sachant qu’une éventuelle condamnation conduirait de droit à une impossibilité d’exercice de la fonction. Si tel n’était pas le cas dans les plus brefs délais, ils sont prêts collectivement à rendre leur mandat pour entrainer l’organisation de nouvelles élections et la fin des fonctions du Président. Comme le prévoient les statuts de l’institution, ils ont d’ores-et-déjà programmé la tenue d’une assemblée générale élective le 7 mars prochain.”

Pour l’heure, c’est David Tebib, ancien président par intérim de la LNH et actuel vice-président de l’institution, qui en sera le représentant.

Selon le Parisien, Bruno Martini devrait être condamné à un an de prison avec sursis, 2500€ d’amende et cinq ans d’interdiction d’exercer avec des mineurs. L’ancien gardien de but de l’équipe de France de handball, champion du monde en 1995 et 2001, aurait accepté la peine proposée par le procureur du tribunal de Paris dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

 

Kevin Domas

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).