Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LdC (F)

Metz bat le Rapid et file en quarts de finale

, par Lanfillo

Camille Depuiset (Metz Handball)

Nouvelle belle performance à domicile pour le Metz Handball en Ligue des champions : avec la victoire remportée sur le Rapid Bucarest (36-34), les Messines assurent leur première place dans la poule B et se qualifient directement en quarts de finale de la compétition reine.

Le public des Arènes aura stressé jusqu'au bout : son équipe, le Metz Handball, a livré un très beau combat face à une équipe du Rapid Bucarest qui lui a donné du fil à retordre. Le match a été riche en buts, et Metz a tenu, cette fois, contrairement au match aller en Roumanie où l'avantage de cinq buts à la pause avait finalement fondu. Les Messines avaient alors laissé filer un point en Roumanie, un des trois seuls points qui a échappé à leur carton plein. Devant au score encore une fois, Metz a gardé la légère avance pour s'offrir une victoire si importante, celle qui lui offre son ticket direct pour les quarts de finale.

Du rythme mis d'emblée

Chloe Valentini (Metz Handball)

Metz a d'entrée montré beaucoup de caractère. Malgré deux phases en infériorité numérique dans les sept premières minutes, et la blessure à un doigt de Laura Kanor, les Messines gèrent bien leurs attaques et les arrêts d'Hatadou Sako devant Ainhoa Hernandez permettent aux Dragonnes de créer le premier écart du match (6-3, 7'). Metz domine son sujet, passe proche de prendre quatre buts d'avance, mais le Rapid parvient finalement à revenir après son premier temps-mort et les premiers arrêts d'Ivana Kapitanovic (9-6, 14' ; 9-10, 18').

Metz n'accuse pas le coup longtemps. Emmanuel Mayonnade pose à son tour un temps-mort, remet Sarah Bouktit sur le terrain, et la machine se relance. Malgré le jeu rapide de Bucarest (sans jeu de mot), Metz parvient à imposer son rythme, et trouve les espaces dans la défense roumaine grâce aux capacités de Bruna de Paula, Kristina Jorgensen puis Tamara Horacek à perforer la défense des coéquipières d'Orlane Kanor. Metz reprend trois longueurs d'avance peu avant la pause, assez logiquement, tant les Lorraines ont montré plus de constance des deux côtés du terrain en première période (20-17, 30').

Le Rapid n'a jamais été décroché, mais les leaders messines ont répondu présent

Au retour des vestiaires, le Rapid ne tarde pas à revenir à un but avec un nouveau 7m transformé par Andjela Janjusevic (21-20, 34'). Mais Metz fait le dos rond, et refait l'écart ensuite. Un pastis pour Camille Depuiset sur un tir d'Estavana Polman, Chloé Valentini puis Debbie Bont qui marquent, et Carlos Viver doit poser un nouveau temps-mort (41'). Sauf qu'après ce temps-mort, ça ne se passe pas comme en première période pour le Rapid : une perte de balle en jeu à 7 qui conduit Chloé Valentini à marquer dans le but vide, puis une parade de Depuiset devant Janjusevic, qui échoue finalement sur sa septième tentative (27-23, 43').

Sarah Bouktit (Metz Handball)

Mais Diana Ciuca, la gardienne roumaine, maintient son équipe en vie, et les Roumaines, notamment grâce aux  restent au contact, reviennent à un but (29-28, 50'). Le yo-yo entre un et trois buts d'écart pour Metz continue de tenir dans les dix dernières minutes, grâce à la force des cadres d'Emmanuel Mayonnade, qui a essentiellement compté sur dix joueuses sur cette rencontre. Chloé Valentini a été excellente tant en défense qu'en attaque (7 buts), Bruna de Paula et Kristina Jorgensen ont également été décisives (8 buts chacune), la Danoise en particulier sur la fin de rencontre. Sarah Bouktit a continué de gagner ses duels avec la défense roumaine, et avec les gardiennes (6/6 au tir). Quant aux gardiennes, Hatadou Sako de retour dans les dix dernières minutes a réalisé les arrêts attendus au bon moment. Eliza Buceschi ramène bien son équipe encore une fois à une longueur dans la dernière minute, Metz gère bien sa dernière action, et Jorgensen s'offre même un penalty en lucarne pour fêter la victoire messine (36-34).

Metz ne peut désormais plus être rattrapé en tête de sa poule de Ligue des champions, et s'offre donc le bénéfice de se qualifier directement pour les quarts de finale, sans passer par les huitièmes. Une belle récompense pour une équipe qui a réalisé un parcours extrêmement solide en Coupe d'Europe. Cette onzième victoire en treize sorties européennes est totalement méritée, et après avoir stressé, le public des Arènes va pouvoir bien fêter.

MG

Prochain match TV

SG Flensburg

15:00

Sam. 25 Mai.

Dinamo Bucuresti

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bdid
bdid
1 année il y a

Bravo les dragonnes ! 1ères du groupe une journée avant la fin de la phase de groupe !

On n"a pas vu une grosse défense, mais le job est fait.

Allez Brest pour demain … l'exploit à faire contre le CSM pour bien se relancer !

Sasori9
Sasori9
1 année il y a

C'est une très belle victoire !
les Messines peuvent se concentrer sur le championnat en attendant le quart de final au mois d'avril. Ca soulage le calendrier mais il faut surveille et surtout ne pas dormir sur le laurier.

Imladrik
Imladrik
1 année il y a

Match globalement solide de Metz, qui n’a jamais vraiment été inquiété. En particulier Bouktit, qui aura bien bougé Hernandez, Bont et Valentini.

Impressioné par les ailières de Bucarest, qui ont beaucoup marqué avec de petits angles.
Et Polman est plus connue, mais elle aura bien pesé. À chaque accélération, c’était but ou 7m.

Comme dit Sasori, le calendrier un peu plus léger va peut être faire du bien et espérons le, permettre de faire tourner

L
L
1 année il y a

Quelle équipe ! Bravo les Dragonnes pour cette qualification amplement méritée en quart de la LDC.

Nos derniers articles

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x