Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LDC (F)

Les Brestoises stoppées aux portes des quarts de finale

, par Mork

Pauletta FOPPA of Brest during the Womens Ligue Butaguaz Energie match between Metz Handball and Brest Bretagne Handball at Arenes de Metz on January 17, 2024 in Metz, France. (Photo by Emma da Silva/Icon Sport)
 

Le match nul aurait pu suffire aux Brestoises pour se qualifier pour les quarts de finale de la ligue des champions, en s’imposant de deux buts au match aller en Hongrie (28-30). Mais les joueuses de FTC, habituées de ces matchs à fort enjeu (souvenez-vous du mauvais souvenir laissé à Metz l’année dernière), ont été plus régulières, plus confiantes, et plus convaincantes.

Une place pour les quarts de finale

Dès l’entame de match, les deux équipes se rendent coup pour coup. Et malgré les premières parades de Julie Foggea, ce sont les Hongroises qui creusent le premier écart du match portées par ses cadres expérimentées, Andrea Lekic, Katrin Klujber et Emily Bölk (6-8, 11’). Les attaques sont plutôt longues, construites, mais plus poussives chez les Brestoises qui manquent le cadre à plusieurs reprises. La nouvelle réalisation de FTC sur la base arrière conduit Pablo Morel à poser son premier temps-mort (7-12, 18’). Un temps mort qui tourne à leur avantage, en infligeant un 4-0 aux Hongroises grâce aux réalisations d’Alicia Toublanc (4/4) et de Valeriia Maslova (4/6) (11-12, 25’).

Mais le combat livré par la défense hongroise permet de déjouer le BBH qui perd encore des ballons. Les dernières minutes de cette première mi-temps tourne à l’avantage de FTC qui regagne le vestiaire avec une belle longueur d’avance (12-16, MT).

La différence de Janurik

De retour des vestiaires, les Brestoises donnent le ton et rattrapent très vite leur retard (16-17, 34’). Mais les parades de Kinga Janurik qui lit parfaitement les tentatives de Maslova, permettent de stopper l’élan. Angela Malestein est impériale sur son côté droit (4/5) et enfonce le clou (16-20, 38’). La différence est clairement faite par la gardienne hongroise qui domine cette deuxième mi-temps et avoisine les 40% d’arrêts (18-22, 45’). Morel décide alors de faire entrer Cléopatre Darleux à la 47’ pour tenter l’exploit.

Mais tout semble se dessiner pour les Hongroises qui contrôlent parfaitement le tableau d’affichage avec la neuvième réalisation de Malestein. Et malgré la percussion de Pauletta Foppa, le temps continue de s’écouler à l’avantage de FTC (21-26, 52’). Le match promet un suspense jusqu’à la dernière seconde, puisque les Brestoises se retrouvent en double supériorité numérique à un moment crucial (24-27, 56’). Mais l’attaque hongroise est une nouvelle fois plus tranchante à l’image d’Emily Bölk qui trouve la lucarne (7/10) et inscrit la balle de +5. Allan Heine Pedersen savoure son dernier temps-mort dans les vingt dernières secondes de ce match, le match est plié.

Le BBH n’ira pas au Final Four cette année, en s’inclinant à domicile contre FTC 26 à 31.

Nous nous retrouverons donc les 27-28 avril et 4-5 mai prochain pour suivre les quarts de finales qui opposeront :

  • FTC - Team Esjbjerg.
  • Gyor – Vipers Kristiansand.
  • Metz - CSM Bucarest.
  • Bietigheim - Odense.
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
19 jours il y a

Que dire…… Comme Metz l’année dernière…

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x