EHFCL (M)

Les quatre équipes vues par Kentin Mahé

Mahé Flensburg

Les quatre équipes qualifiées pour le Final Four de la Champions League ont en commun d’avoir croisé la route du SG Flensburg-Handewitt lors de leurs parcours européen cette saison. Quoi de plus logique, donc, que de demander à Kentin Mahé de décrypter les prétendants à la couronne européenne?

Kielce : “Pas le concurrent le moins armé”

Jurecki Kielce“Contrairement à ce qu’on peut dire, Kielce ne me parait pas être le concurrent le moins armé dans ce Final Four. Sur l’ensemble de leur effectif, ils me paraissent avoir plus de solutions que Kiel, qui pâtit plus du rythme de la Bundesliga. C’est une grosse équipe qui a mérité sa qualification, avec beaucoup de solutions tactiques.

Michal Jurecki est beaucoup mis en avant, mais c’est plus à cause de sa façon de jouer, il porte beaucoup le ballon, il pèse sur les décisions en attaque. Néanmoins, je pense qu’Uros Zorman, le demi-centre slovène, est le vrai joueur-phare. Sans lui, on ne verrait sans doute pas autant Michal Jurecki. Il tient l’équipe, il prend les bonnes décisions, c’est un vrai meneur d’hommes et le rouage le plus important de Kielce, même s’il ne marque pas beaucoup. A droite, la paire Reichmann-Lijewski est très bonne, elle est aussi capable de faire la différence.

Si il fallait trouver un point faible, je dirais qu’en défense, ils ont un numéro trois (Mateusz Kus, ndlr) sur lequel on a beaucoup insisté quand on les a joué, avec une certaine réussite. C’est un peu le maillon faible, si il en faut en trouver un. Mais autrement, c’est une équipe redoutable, bien équipée à chaque poste et qui va arriver à Cologne avec l’avantage d’être frais, ce qui peut jouer un rôle”.

PSG : “Clairement le favori”

Hansen PSG 2“Pour moi, le PSG est clairement favori de ce Final Four. Ils ont un effectif très équilibré, Niko porte le tout, Mikkel Hansen est vraiment bien dans son rôle, Titi, on pourrait presque les citer tous. Depuis le début de la saison, cette équipe est montée en puissance, elle semble prête à relever tous les défis. Désormais, elle est rodée, on sent qu’ils ont beaucoup progressé depuis le début de saison, ils sont champions en LNH depuis un bout de temps ce qui leur a laissé du temps pour se préparer.

Pour les battre, on avait réussi à pousser tous les ballons, à appuyer en permanence avec une grosse réussite sur nos montées de balle et des arrêts de notre gardien. Après, ils n’étaient pas encore très bien réglés, ils jouent plus justes désormais, ils sont capables de trouver le décalage à chaque fois. Physiquement, ils impriment un tel rythme qu’il est compliqué de suivre, avec des engagements rapides qui vous font payer la moindre erreur de repli. Derrière, ils ont la possibilité d’avoir plusieurs systèmes défensifs, et le bloc défensif avec Luka et Niko est très solide. Le fait que Noka Serdarusic ne fasse que très peu de rotations ne me parait pas comme rédhibitoire pour aller chercher le titre. Les joueurs sont habitués, ça ne leur posera pas plus de soucis que ça.”

Kiel : “Ils ont su être au rendez-vous au bon moment”

DUVNJAK Domagoj-Kiel-251116-4036“C’est une équipe qui a été assez touchée par les blessures cette saison, qui a été compliquée pour eux. Ils payent le rythme de la Bundesliga, qui est bien plus éreintant que celui des autres championnats. J’ai été surpris qu’ils soient capables de sortir Barcelone en quarts de finale, mais ils ont su être au rendez-vous au bon moment, ils méritent leur place à Cologne.

On les a joués il y a une semaine en Bundesliga, et pour l’emporter nous avions fait le choix d’effacer autant que possible Domagoj Duvnjak. C’est lui qui tire l’équipe vers le haut, qui imprime le rythme, qui enclenche les montées de balle. Lui et Christian Dissinger sont très importants dans le dispositif du THW. Derrière, Joan Canellas est un joueur qui joue très juste, avec une bonne relation avec ses pivots mais qui ne met pas beaucoup de rythme. Duvnjak est vraiment la clé du THW cette saison. Le fait de jouer à Cologne va forcément jouer un gros rôle, pas forcément sur les arbitres, mais le THW est toujours poussé par ses supporters dans cette salle. Kielce et Veszprem ont aussi des fans très présents, mais on ne peut pas nier l’apport des supporters de Kiel sur ce Final Four.”

Veszprem : “Pas un hasard de les retrouver là”

Crédit photo : Laurent Théophile

Crédit photo : Laurent Théophile

“C’est une équipe qui respire le handball espagnol, avec un jeu qui tourne beaucoup autour du pivot et Chema Rodriguez, le demi-centre, qui porte beaucoup le ballon. Ils ont un bloc défensif très compact, avec deux gardiens performants derrière. Ce n’est pas un hasard de les retrouver à ce niveau pour la troisième fois de suite. Pour moi, ils seront favoris contre Kiel en demi-finale. Quand on les a affrontés, il ne nous manque pas grand-chose, on n’a pas forcément réussi à avoir les bonnes solutions dans les dix dernières minutes. Au match aller, ils avaient beau être en galère d’entraineur après le départ d’Ortega, ils ont su parfaitement gérer les ballons chauds.

C’est une équipe expérimentée, mais pas vieille. Pour moi, avoir des joueurs comme Lazslo Nagy et Momir Ilic est un vrai avantage quand il faut savoir enchainer deux matchs de suite. Et désormais, ils ont aussi la solution Aron Palmarsson sur la base arrière. Pour les battre, il faut réussir à les faire bouger, pousser les ballons vers les ailes ou vers les extérieurs. C’est là où ils sont un poil plus faciles à attaquer, dans le secteur central, c’est vraiment costaud.”

Propos recueillis par Kevin Domas

All-star-LFH
Pub Espace Pronos EHFCL

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Nino - le 28 mai 2016 à 08h50

    J’ai vraiment l’impression qu’à ” l’extérieur “, le PSG est vu comme une grosse équipe qui peut tout faire cette saison. Mais qu’à chaque fois que le sujet est évoqué dans les commentaires tout le monde s’inquiète du jeu et des rotations proposées. Je trouve ça étrange.

    • Sasori9 - le 28 mai 2016 à 09h58

      L'extérieur ne parle que positif. Mais il n'aborde pas le sujet comme les défauts de PSG. Il fait express parler "positif" comme favori afin de mettre des pressions sur PSG. C'est simple, les clubs Francais sont réputé de ne pas supporter les pressions lors la final, Nantes est le parfait exemple. Alors méfie toi l'extérieur.

      Ce qui m'inquiète chez PSG, il encaise trop de buts dont une bonne partie, des buts facils. Ce petit détail va être exploité par les adversaires. Au FF, c'est le petit détail qui fait gagner ou perdre l'équipe.

      • Athanor - le 28 mai 2016 à 10h07

        Ou alors ils parlent que de la C1. Et en C1 le psg c’est la meilleure défense pour l’instant. C’est clair que les matchs hors C1 sont plutôt irréguliers mais en C1 ils ont été impressionnant. Enfin si on ferme l’espace au pivot ça ira mieux que contre Montpellier.

        En tout cas #allezParis et vivement 15h 😉

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).