LdC (M)

Nantes n’a pas tremblé face à Szeged


En l’emportant à la maison face au Pick Szeged, le HBC Nantes a conclu de belle manière le weekend parfait des clubs français en Champions League (30-26).

Il y avait forcément un peu de stress, un peu de tension dans les rangs du HBC Nantes à l’heure de commencer une nouvelle campagne européenne. Car si Nantes commence à bien connaitre les joutes européennes, cette saison, c’est un tout nouveau niveau qui s’offre aux hommes de Thierry Anti. Fini Bucarest, Istambul ou Holstebro, place à Skopje, Barcelone et, pour commencer, Szeged aujourd’hui. Et dans les cinq premières minutes de la rencontre, la tension paralysait les vainqueurs du dernier Trophée des Champions. Trois pertes de balle, autant d’oublis défensifs et après cinq minutes, Szeged avait pris le large, punissant les atermoiements adverses (1-5, 5′). Là où on pensait que les plus jeunes ne maitriseraient pas l’événement, ce sont surtout Olivier Nyokas et Nicolas Claire qui passaient au travers. Heureusement pour eux, les jeunes pousses plongeaient la tête la première dans le match, sans se poser de questions. Que ce soit Romain Lagarde ou Rudolf Faluvegi, ils déboulaient sur le terrain sans crier gare et remettaient leur équipe dans le match, avec l’aide des inusables Cyril Dumoulin et Dominik Klein. Les réglages défensifs effectués, il ne restait plus à Szeged que la puissance de la machine Gorbok pour alimenter le score, tandis que les Nantais, eux, ne rataient rien ou presque. De -4 après cinq minutes, le H passait à +3 à la pause (18-15, MT), ayant enfin pris la mesure de l’événement.

Cyril Dumoulin décisif

Une fois lancé, le H n’allait plus s’arrêter. Olivier Nyokas revenu sur le terrain dans de tout autres dispositions, Cyril Dumoulin se chargeait de faire la différence dans ses cages. Le gardien nantais fermait la boutique sur les tirs de près, que ce soit face à Källman et Sostaric et permettait à ses coéquipiers de monter les ballons, ce que faisait à la perfection Nicolas Claire. C’est d’ailleurs sur un but chanceux de son demi-centre que le H prenait cinq buts d’avance pour la première fois de la partie (26-21, 41′). Ce qui allait, aussi, être l’écart maximum entre les deux équipes. Car Juan Carlos Pastor, le coach de Szeged, avait plus d’un tour dans son sac et son passage en défense étagée gênait énormément les locataires de la Trocardière. D’autant plus que, derrière, José Manuel Sierra multipliait les arrêts alors qu’il avait longtemps été invisible. Mais ce passage à vide n’allait pas durer, Cyril Dumoulin continuant d’empiler les parades. Vingt et un pour lui au final, pour un apport énorme au panneau d’affichage, puisque dans la foulée de son gardien de but, Olivier Nyokas perforait la défense hongroise pour redonner cinq buts d’avance aux siens en vue de l’arrivée (30-25, 54′).  Un pécule qui allait s’avérer suffisant puisque Szeged allait perdre le reste de ses moyens au shoot. Thiagus Petrus bloqué en contre-attaque, Balogh sur le poteau au pénalty allaient continuer à se casser les dents sur Dumoulin. David Balaguer pouvait bien rater son dernier tir, le plus important était fait. Nantes a pris ses premiers points face à Szeged (30-26).

HBC Nantes – MOL-Pick Szeged 30:26 (18:15)
Arbitres : Slave Nikolov, Gjorgji Nachevski (MKD)

Nantes : Dumoulin (21 arrêts / 45 tirs dont 1/3 pén), Siffert (0 arrêt / 2 tirs dont 0/2 pén); Lagarde (1/5), Faluvegi (2/4), Nyokas (4/7), Claire (4/8), Buric (1/1), Klein (6/7), Pechmalbec, Tournat (3/7), Feliho, Emonet, Matulic, Lazarov (2/4), Gurbindo (4/6), Balaguer (3/4 dont 1/1 pén)

Szeged : Sierra (9 arrêts / 26 tirs dont 0/1 pén), Sego (2 arrêts / 14 tirs); Källman (3/6), Bodo (1/3), Sigurmansson, Gorbok (4/11), Goncalves (1/1), Balogh (5/9 dont 4/5 pén), Skube (2/6), Blazevic, Gaber (1/1), Sostaric (2/4), Rodriguez Alvarez (1/4), Banhidi (4/5), Buntic (0/1), Zhitnikov (1/1)

Kevin Domas

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EHFCL

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. jo - le 17 septembre 2017 à 21h12

    Je ne sais pas si Dumoulin a changé quelque chose dans sa préparation physique/mentale des matchs mais il est juste énormissime depuis le début de saison, un vrai mental de guerrier qu’il n’avait pas forcément de façon aussi régulière les saisons passées..

    Quel kiff en tout cas cette équipe de Nantes, je ne suis pas nantais mais waou ça donne trop envie de faire le déplacement (from Lyon) ! Super esprit feel good dans cette équipe !

  2. Adrien - le 17 septembre 2017 à 21h37

    ohlalala ! Un debut bien bien difficile mais une une copie rendue tres serieuse !!! Je la vois allez vraiment loin cette equipe du H que je suis depuis plus de 5 ans

  3. stephane_44 - le 17 septembre 2017 à 21h43

    Victoire très importante pour bien lancée cette campagne ! On voit tout de suite qu'à ce niveau la moindre erreur, ou baisse de régime, se paye cache ! Si on enlève les 5 premières minutes, ou la tension à coûter cher, ça fait quand même un différentiel de +8 pour le H !!! Malgré un Claire, un Nyokas et un Tournat loin d'être au top … Enorme match de Dumoulin et un très bon Klein dont l'expérience à été précieuse en début de match.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).