LdC (F)

Pauline Coatanéa, début de saison canon

(photo : Bertrand Delhomme)

Alors que son club va entamer sa campagne européenne demain, l’ailière droite du Brest Bretagne Handball, Pauline Coatanéa réalise un début de saison de bonne facture. Mais il va falloir monter encore d’un ton face à Copenhague demain.

C’est ce qu’on appelle un début de saison en boulet de canon. Sept victoires en sept matchs, pour le versant collectif. Mais le côté individuel est tout aussi ensoleillé avec, notamment, un retour en équipe de France pour la dernière Golden League, pile au bon moment avant la dernière ligne droite vers le championnat d’Europe en France. A Brest, elle n’arrête pas de le répéter, Pauline Coatanéa se “sent bien”. Revenue à l’été 2017 dans sa région natale après cinq saisons en exil à Nantes, la gauchère de 25 ans s’est immédiatement fondue dans le club qu’elle avait quittée à l’époque Arvor 29. Et même si elle ne pointe pas en tête du classement des buteuses de LFH, sa bonne forme est au diapason de celle de son équipe, qui vient d’enchainer un septième succès de suite en championnat à Fleury mercredi. “On a réussi à se rendre les matchs faciles et on a rapidement pris confiance dans notre jeu. Les recrues, que ce soit Bella Gullden ou Ana Gros sont des joueuses avec une grosse expérience et qui ont déjà voyagé, donc l’intégration s’est faite rapidement” explique l’ailière droite brestoise.

Le tour principal comme premier objectif

(photo : Bertrand Delhomme)

Le tableau est donc presque parfait à l’heure d’aborder la Champions League, ce samedi du côté de Copenhague. Pour sa première dans la compétition, la saison dernière, le BBH en était sorti avec zéro point. Un résultat sévère, quand on sait que deux des adversaires de la poule des Bretonnes (Györ et Rostov) avaient fini au Final Four de la compétition, les Hongroises soulevant même le trophée. “Pour certaines d’entre nous, c’était une découverte, avec un handball plus rapide et d’un autre niveau. On a parfois voulu se mettre à jouer comme ça mais cela ne nous a pas toujours réussi” continue Coatanéa. Cette saison, avec une poule semble-t-il plus abordable et l’apport de deux joueuses rodées aux joutes européennes, sera-t-elle différente. Tout le monde l’espère évidemment, même si les objectifs restent pour l’instant mesurés : le tour principal, prendre le maximum de points au premier tour et, pour le reste, on verra après : “C’est bien trop tôt pour parler de quoi que ce soit d’autre. Pour l’instant, on veut juste aller prendre la première victoire en Champions League de l’histoire du club et, ensuite, continuer à engranger des points.”

Un avenir encore incertain

En club comme en sélection, Pauline Coatanéa n’est pas le genre à mettre la charrue avant les boeufs. Si son retour en bleu a forcément été un bon point, loin d’elle l’idée que la sélection pour l’Euro est déjà acquise. “Il y a énormément de concurrence, j’essaye d’être le plus pro possible au jour le jour pour me donner le maximum de chances d’y être. Physiquement je suis bien, dans le jeu, Brest me permet de me mesurer aux meilleurs dans un club où l’exigence est très importante. Je fais tout pour être de la partie et ne pas avoir de regrets” continue-t-elle. La gauchère, qui a commencé la saison seule sur son poste en raison de la blessure de Marie Prouvensier, se verrait d’ailleurs bien prolonger en Bretagne à la fin de la saison. Même si d’autres clubs hexagonaux et européens sont à l’affut, jouer la Champions League avec le club de sa ville, ou presque (Saint-Renan, sa ville natale, est à 15km de là), cela n’est quand même pas donné à tout le monde. “J’ai ouvert la porte aux dirigeants cet été pour une prolongation, mais ce n’était peut-être pas le bon moment. J’ai envie de continuer l’aventure ici, c’est clair” conclut l’ailière droite, presque comme une évidence. Pauline Coatanéa ne sait pas de quoi son futur sera fait, mais en ce début de saison, cela ne semble pas lui hanter l’esprit.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).