LdC (M)

Ca se resserre de tous les côtés !

Crédit photo : EHF

Si on excepte les deux places de premier de groupe, qui devraient revenir à Paris et au Vardar Skopje, il y aura du suspens à tous les niveaux lors des deux dernières journées de la phase de poule.

Groupe A :

On a du mal à voir comment la première place du groupe pourrait échapper au Vardar Skopje. Après la défaite de Nantes à Zagreb hier soir (22-23), les hommes de Raul Gonzalez ont repris leurs trois points d’avance sur le H en l’emportant cet après-midi face au Pick Szeged (34-30). Les Macédoniens pourraient même assurer leur présence en quarts de finale en ne s’inclinant pas à la Trocardière dimanche prochain. Cette semaine, ils ont longtemps été menacés par une équipe hongroise qui, à cinq minutes de la fin, ne comptait qu’un but de retard. Mais à l’expérience, notamment grâce à l’énorme partie de Timur Dibirov (11 buts), ils l’ont emporté. L’expérience, c’est également ce qui a permis à Barcelone de ne pas paniquer quand le Wisla Plock, à un quart d’heure de la fin, comptait deux buts d’avance au Palau Blaugrana. Mais, comme souvent, Gonzalo Perez de Vargas a fermé la boutique tandis que Timothey N’Guessan faisait parler la foudre dans le final (3 buts pour le Français). Les Catalans s’imposent d’un petit but (28-27) et peuvent encore espérer accrocher la deuxième place du groupe, d’autant que leur calendrier semble plus facilement négociable que celui des Nantais. En s’imposant à domicile face à Kristianstad (32-29), les Rhein-Neckar Löwen se sont presque assurés la quatrième place du groupe. Mais derrière, les Suédois, Zagreb et Plock pointent tous les trois à six points. Autant dire que les deux dernières journées vont être animées pour aller chercher le dernier ticket qualificatif pour les huitièmes de finale.

Groupe B :

Crédit photo : EHF

On connait le nom du premier qualifié pour les quarts de finale, et il s’agit du Paris Saint-Germain, qui a étrillé les Allemands de Flensburg-Handewitt (29-21). Si les Parisiens sont assurés de finir premiers, pour la deuxième place, trois candidats vont se battre : Flensburg, Veszprem et Kiel, tous à égalité à quinze points. Et avec un Flensburg-Veszprem au menu de la prochaine journée, on pourrait commencer à y voir plus clair dimanche prochain. Ce weekend, les Hongrois ont tranquillement étrillé le Meshkov Brest (34-22), grâce à une première période quasi parfaite. Neuf buts d’avance à la pause, avec huit buts pour Ilic et six pour Gajic, et Veszprem reste dans la course pour la seconde place. On n’attendait pas le THW Kiel à pareille fête et pourtant, avec leur cinquième victoire de suite, les Kielers peuvent désormais croire à un beau destin européen. Ce weekend, Niklas Landin a joué un rôle clé dans la victoire des siens à Aalborg (27-20). Des Danois au bord de l’élimination désormais, puisqu’avec cinq points, ils pourraient prendre la porte dès la semaine prochaine. Ils se rendront à Celje, défait ce weekend à Kielce (31-37). Le choc entre les deux équipes à cinq points de la semaine prochaine éliminera le perdant. Ou même les deux équipes, en cas de match nul…

Retrouvez tous les résultats et les classements ici.

Kevin Domas

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord
Pub Espace Pronos EHFCL

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 18 février 2018 à 22h25

    Moi pas comprendre Kiel. Gagner à l'extérieur face à Aalborg (pas l'équipe de l'année certes) mais perdre à la maison face à Wetzlar. La logique du sport…

  2. Pseudo - le 18 février 2018 à 23h50

    Pour Barcelone au lieu de sérénité on devrait plutôt parler d’un hold-up … bien aidés par les 2 exclusions temporaires dans les 10 dernières minutes et le refus de jeu dans la même période sur une balle très importante alors que eux passent de longues secondes avec leurs enclenchements qui ne vont absolument pas dans le sens du but et qui ne sont jamais signalés comme un refus de jeu .. dommage pour plock qui a réalisé un superbe Match et qui méritait de l’emporter.

  3. Styx - le 19 février 2018 à 06h24

    Kieler contre Wetzlar il manquait 4 joueurs dont Landin , qui a Aalborg a été très bon , et si je lis l article Wolff , contre Wetzlar n a pas été bon , donc ceci explique cela !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).