LFH

Sanctionné, Bourg de Péage fait appel


Lors de la dix-huitième journée de LFH opposant Bourg de Péage à Fleury (19-19), le dernier but péageois – qui aurait pu donner la victoire aux locales – avait d’abord été accordé puis refusé par la paire arbitrale, validant ainsi le partage des points.

Pour protester contre cette décision, les deux arbitres de la rencontre auraient été pris à partie par une partie du public, entrainant par la suite l’écriture d’un rapport.

La commission de discipline de la FFHB a, après étude du dossier, infligé un huis clos de trois matchs dont deux avec sursis, au club drômois d’ici à la fin de la saison. Motifs retenus : propos injurieux et menaces verbales du public envers le corps arbitral et le juge délégué – Manquement grave à la morale sportive.

Face à cette décision qui priverait notamment Bourg de Péage d’évoluer devant son public lors de la deuxième journée de play-down contre Toulon Saint-Cyr, les dirigeants du club ont décidé de faire appel de cette sanction.

“Considérant que jouer un match à huis clos sur la période des playdown représenterait un préjudice important pour le club, estimant que le contexte général du match n’aurait pas été pris en compte dans la délibération en première instance, et considérant que les témoignages recueillis par la commission ne font pas état des faits qui lui sont reprochés, le club de Bourg de Péage Drôme Handball souhaite faire appel de la décision de la commission nationale de discipline”, précise le communique du club drômois.

Affaire à suivre…

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord
Pub Espace Pronos LFH

47 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 11 avril 2018 à 19h14

    bonjour
    le fait que les arbitres aient été pris à partie par une partie du public justifie déjà une sanction
    une fois de plus la violence fait irruption dans notre sport et c'est intolérable
    on pourra dire que non en fait ils n'étaient pas si éxcités que ça, que tout s'est bien terminé voir même que les arbitres ont réellement commis une erreur, rien mais alors vraiment rien ne justifie ces débordements.
    les sanctions doivent être exemplaires.
    Le club doit être sanctionné, s'il souhaite plaider les circonstances atténuantes il doit au moins identifier les fauteurs de trouble et porter plainte
    je sais d'avance que je vais avoir droit à une volée de critiques mais posez-vous le question: et si c'était à moi qu'une bande de mous du bulbe s'en était pris?
    pourrais-je accepter qu'on le justifie même pour un erreur d'arbitrage?

    • korogho - le 11 avril 2018 à 19h42

      Je suis entièrement d'accord avec toi. Le Sport doit rester roi, ses valeurs doivent être respectées, et notre sport se doit d'en être un digne représentant.
      J'ai eu un entraineur qui m'a toujours appris qu'au hand, l'arbitre c'est comme la pluie au foot : tu fais avec. Et j'ai transmis cet état d'esprit à mes gosses. Je ne veux donc pas voir des clubs pros pourrir ce qu'au niveau amateur je trouve nécessaire.

    • Bibz - le 11 avril 2018 à 20h22

      Ce qu’il faut c’est identifier les auteurs et inviter le club à sanctionner lui même les supporters incriminés

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).