Proligue – J3

Premières pour Besançon et Sélestat

Abdoulah Mané (Besançon)

Il n’y a plus d’équipe de Proligue sans point : Billère a décroché son premier face à Cherbourg et Sélestat a dominé le derby alsacien contre Strasbourg. Limoges et Cesson réalisent la passe de trois.

Toutes les bonnes choses ont une fin. Entre Valence, promu, et Limoges, favori à la montée, une des deux équipes allaient forcément lâcher ses premiers points après avoir lancé son championnat avec deux victoires. Limoges donne d’entrée le tempo dans la Drôme (0-3, 4′) et domine la première période (7-12, 19′). Le LH 87 garde quatre buts d’avance à la pause (13-17, 30′), et conserve une avance confortable dans le deuxième acte (15-21, 35′ ; 23-27, 48′). Valence, emmené par un Sylvain Kieffer des grands soirs (11 buts), ne lâche rien et a même une balle pour revenir à un but dans les cinq dernières minutes, mais Denis Serdarevic (14 arrêts) est décisif dans le money-time et permet à son équipe de s’imposer (29-32). Les partenaires de Yannis Mancelle (7 buts) signent leur troisième victoire de rang, tandis que pour les Valentinois, toutes les bonnes choses ont une fin…

Cesson enchaîne et enfonce Dijon

Robin Cantegrel

Limoges partage la tête du championnat avec Cesson, avant le grand choc qui les oppose vendredi prochain. Les Cessonnais, à nouveau à domicile cette semaine contre Dijon, sont mal entrés dans la partie (0-3, 5′), et c’est Dijon, qui a besoin de points après son début de saison délicat, qui domine le premier quart d’heure (6-10, 16′). Mais après avoir mis fin à la malédiction à domicile la semaine dernière, Cesson a de la confiance et reprend les choses en main : Dijon ne marque plus qu’un but avant la mi-temps, et les Bretons passent devant (13-11, 30′). Ça ne s’arrange pas en deuxième période pour les Bourguignons, en butte sur un excellent Robin Cantegrel (15 arrêts, 41%), tandis que les Cessonnais creusent leur avance (18-12, 43′). En supériorité numérique, les partenaires de Virgile Carrière (5 buts) signent un 4-0 pour mettre à nouveau en danger leur adversaire (23-21, 55′), mais les Irréductibles se mettent en sécurité avec un doublé de Sylvain Hochet qui assure leur succès (25-22). Cesson signe sa troisième victoire de rang et peut remercier un Florian Delecroix entreprenant (9 buts), tandis que pour Dijon, le début de saison (1 point en 3 matchs) est éloigné des ambitions du club. La réception de Valence mercredi vaudra déjà cher.

Pontault et Massy assurent à l’extérieur

Théo Avelange Demouge (Pontault-Combault HB)

Après son déplacement compliqué à Cesson la semaine dernière qui s’est soldé par une défaite, Pontault enchaînait avec un nouveau déplacement difficile à Nancy, équipe encore invaincue. Mais rien n’a fonctionné côté nancéien ce vendredi soir. Avec 17 pertes de balle en attaque, le GNMHB est passé à côté de son match, tandis que Pontault, concentré et efficace, contrôle le match en première période (5-8, 16′ ; 10-14, 30′). L’écart se creuse en faveur des partenaires de Théo Avelange Demouge (8 buts), toujours aussi sérieux, et profitant des erreurs de Nancy (14-22, 44′). Nancy n’arrive pas à revenir à moins de quatre buts dans le dernier quart d’heure et s’incline logiquement (22-27). L’écart aurait pu être plus large sans une belle performance d’Obrad Ivezic (17 arrêts, 40%). C’est par contre une très belle opération pour Pontault, avant d’enfin retrouver Boisramé, mercredi, pour y affronter Nice.

Le Cavigal Nice, justement, affrontait un autre club francilien ce vendredi, Massy. Les hommes de Fabien Roussel lancent bien leur rencontre (4-8, 15′), et malgré l’exclusion de leur capitaine Johann Caron (27′), gardent une avance solide à la pause (13-17, 30′). Nice reste menaçant en début de deuxième période, à deux longueurs de son adversaire et avec la possibilité de revenir à un but (18-20, 42′), mais prend l’eau dans le dernier quart d’heure. Nicolas Gauthier, auteur d’une performance XXL (17 arrêts, 46%) dégoûte les tireurs azuréens, pendant qu’Arthur Muller (9 buts) et Junior Réault (7 buts) emmènent le MEHB vers une large victoire (23-32).

Sélestat domine Strasbourg, Besançon et Billère prennent des points

Sélestat monte en puissance. Après une défaite très nette contre Limoges, puis une plus encourageante à Nancy, le SAHB devait ouvrir son compteur point face à un adversaire pas comme les autres, Strasbourg, dans le derby alsacien sur fond de négociations de rapprochement entre les deux entités. Les deux équipes ne se font en tout cas pas de cadeau, et Sélestat met son rival dans les cordes après douze minutes de jeu (9-4). L’ESSAHB reste groggy, et affiche un débours de neuf buts à la pause (19-10, 30′). Sélestat gère ensuite la deuxième période, comptant jusqu’à douze buts d’avance (32-20, 52′) et offre une première victoire cette saison à son public (35-26). Strasbourg pourra regretter d’avoir mal maîtrisé ses attaques (17 pertes de balle), tandis que, avec huit buts, Nicolas Minne lance enfin sa saison.

Nicolas Bordier (Cherbourg)

Après avoir également perdu ses deux premiers matchs, Billère était dos au mur avant d’affronter Cherbourg. Le début de rencontre est l’avantage des Mauves, mais Billère ne laisse pas son adversaire s’échapper au score et prend même l’avantage après vingt minutes de jeu (10-9, 20′). Les Béarnais comptent un but d’avance à la mi-temps (14-13, 30′), mais restent au coude à coude avec leur adversaire. À l’entrée du money-time, le BHB est finalement en bonne position pour l’emporter, avec une balle pour prendre trois buts d’avance (25-23, 52′). Mais celle-ci est gâchée, et Cherbourg sort de sa mauvaise posture pour prendre l’avantage à 52 secondes de la fin. David Jimenez égalise, Cherbourg a la balle de la gagne mais ne parvient pas à tirer au but. Les deux équipes se quittent dos à dos (26-26), avec forcément des regrets des deux côtés. Billère marque néanmoins son premier point de la saison, et rejoint Dijon et Nice au classement.

Fabien Courtial (Saran Loiret HB)

Enfin, la performance du week-end est à mettre à l’actif de Besançon. Accrochés la semaine dernière par Nice, les hommes de Dragan Zovko recevaient Saran, en confiance après un beau succès sur Dijon. Dans un match accroché, les deux équipes sont restées au contact au tableau d’affichage pendant près de trois quarts d’heure (9-9, 17′ ; 14-13, 30′ ; 21-21, 44′), avant que Besançon prenne un peu plus nettement les devants (25-22, 46′). Mirko Popovic donne quatre buts d’avance au GBDH à l’entrée des dix dernières minutes (28-24, 51′), mais Saran résiste, et revient à un but (29-28, 57′). Abdoulah Mané (8 buts) est l’homme décisif en fin de rencontre pour les Bisontins avec deux buts marqués, et permet à Besançon de faire tomber les Septors (31-29). C’est la première victoire du promu cette saison, tandis que Saran perd un deuxième match en déplacement.

Retrouvez le classement et le calendrier à venir à l’onglet Résultats.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).