Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue

Paris favori, mais pas sans questions

, par Dalibor

Sacré champion de France pour la cinquième fois consécutive, le Paris Saint-Germain va remettre son titre en jeu. Il sera grandissime favori à sa propre succession, cela va sans dire, mais les absences pendant la préparation et les situations contractuelles des uns et des autres peuvent laisser penser que tous les signaux ne sont pas au vert.

Un titre de champion acquis haut la main, une coupe de la ligue et un quart de finale de Champions League, tous les clubs français signeraient des deux mains pour une telle saison. Mais à Paris, tout est différent. Il s'en est fallu de soixante minutes, d'un trou dans l'espace-temps le dernier weekend d'avril, pour que l'exercice parisien ait une toute autre saveur. Car c'est bien l'élimination en quarts de finale de la plus grande des compétitions européennes qui fait aujourd'hui dire à Raul Gonzalez qu'il "ne peut pas être satisfait" de la copie rendue en juin dernier. "Quand tu es Paris, tu dois être à Cologne. C'est parfois dur de se dire que notre saison est jugée sur soixante minutes, mais c'est comme ça. Même si on est prêt, quelque chose peut toujours se passer" appuyait, la semaine passée, le technicien espagnol. Recruté pour monter sur le toit de l'Europe, comme il avait pu le faire avec le Vardar Skopje en 2017, il lui faudra une saison de plus pour remplir sa mission.

Des départs dans les tuyaux, cinq arrivées déjà actées

Cette saison encore, sur tous les terrains de France et d'Europe, Paris sera attendu. Et ce n'est pas une révélation, loin de là. Cela peut-il en devenir usant ? Certainement pas, au vu de l'appétit surdimensionné des uns et des autres. Mais, à y regarder de plus près, on pourrait presque sentir comme une odeur de saison de transition dans la capitale. Le départ de Rodrigo Corrales l'été prochain est déjà acté, tout comme celui de Sander Sagosen. De son côté, Luc Abalo ne semble plus devoir faire partie du projet après 2020, tout comme Gudjon Valur Sigurdsson, tout juste arrivé. Kim Ekdahl du Rietz semble, déjà, sous la menace de l'arrivée d'Elohim Prandi en 2020. Et, pour couronner le tout, Dylan Nahi a déjà décidé qu'il porterait le maillot de Kielce en 2021. Une situation qui, si elle n'est pas bizarre en tant que telle, est inédite dans la capitale. "Les dirigeants ont fait le travail pour l'été prochain, il faut s'y prendre tôt sinon on ne peut pas avoir les joueurs. [Paris en est déjà à cinq recrues pour 2020] Cela ne change rien à la façon dont je travaille. Pareil pour les gens qui partent. Dylan ou Sander ont choisi de partir, mais je vais continuer à travailler avec eux comme avec les autres" continue Gonzalez. Autre nouveauté, Paris ne jouera cette saison qu'avec un seul arrière droit de métier, Nédim Rémili. La non-faillite du Vardar a douché les espoirs de voir arriver Dainis Kristopans de manière anticipée, et les autres profils proposés ne satisfaisaient personne. "Il y a plein de choses qu'on ne peut pas expliquer. Nous voulions un autre joueur, mais on n'a pas pu, cela n'a pas été possible. Mais je ne suis pas inquiet, on a des solutions. Luc et Benoit peuvent jouer arrière, Mikkel et Nikola pourront aider aussi" explique Gonzalez.

Nikola Karabatic, le grand absent estival

La préparation estivale n'a pas été de tout repos pour l'entraineur espagnol. Certes, ses joueurs ont assimilé ses systèmes, sa manière de travailler très méticuleuse mais il n'a jamais pu compter sur un effectif complet. A Aix, le weekend passé, Sander Sagosen et Nikola Karabatic n'étaient pas de la partie. L'ainé des Karabatic n'aura d'ailleurs quasiment pas joué de tout l'été. Présent avec le groupe lors de la tournée danoise, il s'est contenté de s'échauffer, passant les rencontres sur le banc de touche. Doit-on s'en inquiéter ? "Non" répond clairement Raul. "On ne peut pas prendre de risques sur les matchs amicaux. Tout se passe bien" positive-t-il, sans en dire plus. Point de satisfaction, les trois recrues (Vincent Gérard, Gudjon Valur Sigurdsson et Kamil Syprzak) sont déjà bien dans le moule. Au final, Paris a, globalement, réussi sa préparation, remportant trois de ses quatre matchs amicaux et s'inclinant face à un Kiel bien plus en avance. "Je crois qu'on est prêt. Mais on sait que, déjà, face à Montpellier, cela va être très différent" finit Gonzalez. On en saura donc peut-être un peu plus à l'issue du trophée des champions.

Kevin Domas

Prochain match TV

Slovénie

18:00

Jeu. 29 Fév.

France

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Soleidou
Soleidou
4 années il y a

Allez MHB nous vous soutenons.

rkj4
rkj4
4 années il y a

Pour rebondir sur le commentaire pertinent de Soleidou, je pense également que Montpellier sera un outsider dangereux.

Rien d'original a dire et redire que la ligne d'arrières de Paris est un poil inquiétante. Si Niko et Kim ne retrouvent pas leur niveau, ça va être dur de tenir pour les titulaires. Abalo et Kounkoud en arrière droit ? J'ai du mal à y croire. En tout cas pour le niveau auquel prétend Paris. C'est un bricolage qui risque de ne pas tenir la saison. Est-ce que le club se donne encore la possibilité de recruter un joker en cours d'année ? À voir. Dans ce contexte, est-ce qu'on verra un jeune du CF monter en équipe première ? Le demi-centre (j'ai oublié son nom) qui joue en EdF-19 a l'air prometteur et il aura sûrement sa chance.

Bref, je ne prendrai pas le risque de faire des pronostics trop optimistes.

Philou30
Philou30
4 années il y a
Répondre à  rkj4

L excellent sadou ntanzi

christophe CAMUS
christophe CAMUS
4 années il y a

Allez le H

Peuple violet

Julien
Julien
4 années il y a
Répondre à  christophe CAMUS

Le H semble bien faiblard cette année…

Beys Laurent
Beys Laurent
4 années il y a

Que font le mhb et le H en commentaires de cet article !?
Décidément les rageux ne prennent pas de vacances.

Sinon pour revenir à l’article, n’est ce pas dangereux de faire une saison avec un seul ArD ?

max
max
4 années il y a
Répondre à  Beys Laurent

Je ne suis pas du tout anti Parisien ou pro MHB ou Pro H ni rageu mais sous prétexte que c’est un article sur Paris, il ne devrait être question que de Paris dans les commentaires ? sachant qu’on parle de « Paris favori » je pense qu’au contraire, on peut mettre en avant le MHB et le H dans les commentaires pour venir remettre en cause la suprématie de Paris cette saison.
D’autant plus, que le PSG concentre l’attention des médias (avant tout parisiens) contrairement aux autres clubs tels que le H et le MHB qui eux concentrent en revanche beaucoup plus de supporters mais qui du coup sont parfois obligés de s’immiscer dans des articles sur Paris et faire de temps en temps sur du hors sujet pour mettre en avant leur club, je ne parle même pas des autres clubs de LNH quasi inexistants dans le paysage médiatique…

Mamar44
Mamar44
4 années il y a

Ces transferts anticipés, qu'est-ce que ça m'agace… Les joueurs se démobilisent quand ils se savent déjà ailleurs l'an prochain. On l'a assez constaté l'année dernière. Et à côté de ça, on renforce et assure l'avenir des armada déjà bien en place pour dépouiller les formatrices/révélatrices.

L'argent commence à se voir dans le Hand, il serait temps que les gros clubs s'assument et payent des indemnités aux autres s'ils veulent s'assurer les services de leurs meilleurs joueurs.

leFnake
leFnake
4 années il y a
Répondre à  Mamar44

c'est vrai que c'est tellement mieux pour les joueurs de ne pas savoir fin août où ils vont jouer à la rentrée

Chamoux
Chamoux
4 années il y a

Si Lucho abalo veut finir sa carrière a chambé why not

jeanloup47
jeanloup47
4 années il y a

A mon avis PARIS reste favori pour le titre 2019/2020 avec une petite longueur (toute petite) d'avance. Derrière 6 voir 7 formations vont se bagarrer pour les places européennes; elles ont des dents (longues) qui rayent le parquet!

mick
mick
4 années il y a

Même si le PSG est favori, le MHB m’a l’air très solide pour cette saison.. Entre Afgour qui semble enfin se sortir les doigts, un gardien (Sego) qui parait régulier , 2 ailiers (Lenne, Descat) très affûtés et « revanchards » et une base ArG renforcée. Je pense qu’il y a moyen que ça reste accroché jusqu’à la fin de saison entre Paris et Montpellier et seuls confrontations directes pourront sans doute faire la différence..
Derrière, ça devrait encore batailler pour la 3e place entre Nantes, Nîmes, Chambéry voire Aix..

Soleidou
Soleidou
4 années il y a

Avec son budget le PSG version Qatar doit être champion de France. Mais si un jour il devient champion d’Europe avec le même budget que celui du MHB alors là bravo

Soleidou
Soleidou
4 années il y a

Merci rkj4. Et attention aux bosses et surtout allez MHB.

14
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x