LDC (M)

Le Barça et Kiel redémarrent, Aalborg enchaîne, Veszprém bat son record

Luka Cindric (FC Barcelone)

Montpellier a enchaîné, dans la douleur, un 7e succès de rang face à Zagreb (24-23). Hier soir, Paris a signé un succès plein d’autorité face à Kielce (32-27). Dans les autres rencontres, peu de surprises cette semaine. Allons voir ça un peu plus en détail.

Montpellier est ce matin, l’équipe qui compte le plus de points sur les 16 clubs engagés en Ligue des Champions cette saison. A la suite de leur succès face à Zagreb, les Héraultais disposent de 15 points au classement. Ils comptent 2 points de plus que Kiel dans leur groupe A et 1 de plus que Kielce dans le groupe B. Les Polonais ont en effet subi la loi d’un PSG impressionnant hier soir (32-27). Que s’est-il passé cette semaine ?

 

GROUPE A : Aalborg enchaîne, Brest n’est plus fanny

Après son succès de prestige face à Kiel la semaine dernière, Aalborg recevait un autre concurrent direct : Szeged. Le vice-champion d’Europe a également remporté ce choc (34-30) Les Danois, encore privés de Palmarsson, s’en sont remis à nouveau au très efficace Nikolaj Læsø. MVP du choc face à Kiel, le Danois a encore été très bon avec 9 buts mercredi soir. Ses compères de la base arrière ont été également en vue avec 8 buts pour Sandell et 6 Claar. Une fois n’est pas coutume, Roland Mikler a un peu souffert dans les buts de Szeged (10 arrêts à 25 %), cédant sous les assauts danois. En revanche, dans les buts d’Aalborg, Simon Gade a sorti une grosse partie (17 arrêts à 37 %). Tous ces éléments font qu’Aalborg a globalement dominé ce choc (34-30). Les Danois reprennent la 2e place aux Hongrois avec le même nombre de points (12).

La disette est finie pour Brest. Surprenants derniers de cette poule A, les Biélorusses, dont on pouvait attendre mieux au vu de l’effectif, ont glané leur premier succès de la saison à Elverum (32-33). Dans un scénario absolument fou, c’est le gardien Ivan Matskevich qui a donné la victoire aux siens. Non content d’arrêter l’ultime tir des Norvégiens, il a eu la vivacité et la précision de marquer dans le but vide, à l’ultime seconde. Un succès presque inespéré pour Brest. Venu sans son coach, touché par le covid, le Meshkov a pu compter sur Vailupau (8 buts) et sur Baptiste Bonnefond, encore précieux (5 unités).

Enfin, Kiel a repris la 2e place en battant le Vardar (32-30). Menant de 5 buts à 10 minutes de la fin (29-24), les Kielers ont un peu desserré l’étreinte, laissant Skopje finir à 2 buts. Avec un bon Landin (11 arrêts à 31 %) et un Sagosen détonnant (8 buts), le THW avait les éléments pour battre le Vardar qui n’a pas craqué. Les Macédoniens ont été emmenés par le très critiqué, et pourtant très efficace hier soir, Ante Kuduz (9/9), ancien Dijonnais.

Groupe B : le Barça repart de l’avant, Veszprém record

Après 3 matchs sans succès consécutifs (2 défaites face à Kielce et un nul à Porto), le Barça a retrouvé la victoire au Palau en battant Porto (38-31). Avec un très bon Aleix Gomez (12 buts) et le retour en forme de Cindric (8/9), les Catalans ont roulé sur Porto, menant très tôt, très largement (4-0, 6e puis 14-6, 18e). Avec ce succès, le Barça est 4e avec 11 points. Porto tombe à la 7e place et n’a plus gagné depuis 6 matchs.

Dans un match très déséquilibré, Veszprém a pris sa revanche sur Bucarest (47-32). Battus en Roumanie à l’aller, les Hongrois ont corrigé les coéquipiers de Cédric Sorhaindo (4/4). Yahia (8 buts) ou encore Maqueda (6) ont participé à un festival offensif, contribuant ainsi à battre le record de buts du club en Ligue des Champions, qui datait de 15 ans en arrière. Avec ce succès, Veszprém est deuxième, à 2 points de Kielce.

Enfin, la belle série de Flensburg a pris fin en Ukraine. Le Motor a en effet très nettement battu Flensburg hier soir (31-22). Les Ukrainiens se sont détachés en deuxième mi-temps car Flensburg était encore dans le coup jusqu’à la 35e minute. Comme souvent, le Motor a pu compter sur son très bon gardien, Gennadiy Komok. Sans doute parmi les meilleurs gardiens de Ligue des Champions cette saison, l’Ukrainien a sorti cette fois-ci 15 arrêts, à 42 % de réussite. Il sera peut-être utile d’en parler un de ces jours si le temps nous le permet. Au-delà de ressembler étrangement à Freddy de Koh Lanta, ses performances (entre autres) permettent au Motor d’être aujourd’hui 5e de ce groupe B de la mort, avec un point de plus que Flensburg. Offensivement, Malasinskas a brillé avec 9 unités.

Classement et résultats ici.

Tristan Paloc

Pub Espace Pronos EHFCL

1 CommentairePoster un commentaire

  1. jeanloup47 - le 3 décembre 2021 à 17h10

    Veszprém -Bucarest (47-32) c'est quoi ce résultat ? On joue la champions league ou un match de gala ?
    Ha oui, c'est journée porte ouverte pour les défenses (LOL)

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).