LdC (M)

Montpellier veut croire en ses chances

Karl Wallinius (Montpellier HB)

Après une saison d’absence, Montpellier fait son retour en Champions League ce soir, avec la réception de Szeged (18h45). Et espère bien sortir de son groupe, avant peut-être de rêver plus grand.

L’hymne de la Champions League va de nouveau résonner dans la Sud de France Arena. Un an et demi après son dernier match dans la plus grande des coupes d’Europe, le Montpellier Handball y fait son retour, et par la grande porte. “Y participer tous les ans est un objectif, mais aussi un challenge, car on sait la difficulté d’y parvenir” souligne Patrice Canayer, dont les hommes ont sans doute profité de leur participation en European League la saison passée pour dépasser Nantes dans la course au deuxième billet. Et qui aimeraient bien ne pas subir le même sort.

Car loin du manager héraultais l’idée de participer à la Champions League juste pour y montrer le maillot, et son club y entretient de réels objectifs. Et ce ne sont pas les noms des adversaires qui l’entourent qui sont de nature à l’effrayer. “Kiel, Szeged ou le Meshkov Brest sont de grandes équipes, mais Montpellier ne l’est pas moins. Malgré le fait que le législateur ait voulu rendre cette compétition la moins incertaine possible, on voit que toutes les équipes ont la possibilité d’aller au bout. On a été un exemple, Aalborg l’a été l’année passée” continue le manager, qui aimerait bien voir son équipe atteindre le seuil des quarts de finale.

Arriver à compartimenter la saison et les compétitions sera certainement une des clés pour les joueurs montpelliérains, qui devront affronter Szeged, Aalborg et Kiel d’entrée. Ce n’est pas parce qu’ils ont fourni une prestation correcte, mais sans plus, face à Saint-Raphaël, dimanche en championnat, qu’ils vont forcément autant lutter ce soir face à une équipe hongroise toujours prétendante au FINAL4, mais qui n’a jamais réussi à monter la dernière marche. “Le message clair que j’ai voulu faire passer aux joueurs, c’est que je ne veux pas qu’on installe une forme de hiérarchie dans nos approches de matchs, c’est-à-dire en se disant que le mercredi nous avons un match difficile et le week-end un match plus facile. Ce serait une stupidité sans nom” expliquait Canayer hier au point presse. Etre placé dans toutes les compétitions quand arrivera le printemps et les matchs qui comptent, tel est son souhait. Et cette quête commence dès ce soir.

Montpellier HB – Pick Szeged à 18h45, en direct sur Eurosport 2 et Eurosport Player.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EHFCL

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. OhHandy - le 15 septembre 2021 à 18h52

    Y croire c'est bien.
    Mais ils ne sont pas prêt ! Malheureusement….

    • leFnake - le 16 septembre 2021 à 08h43

      bien vu Nostradamus… Encore un spécialiste du canapé…

      • OhHandy - le 16 septembre 2021 à 20h08

        Ah bon ?
        Match nul a domicile c'est bien ? Le niveau de jeu développé était très bon ?
        Tu sais ce qu'il te dit le spécialiste du canapé ?

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).