TQO (H)

Tous les tickets olympiques sont attribués

Johannes Bitter et Julius Kuhn (Allemagne). Crédit photo : Bertrand Delhomme

Alors que la France et le Portugal ont décroché leur ticket pour Tokyo dans le Tournoi de qualification olympique organisé à Montpellier, les deux autres tournois ont aussi livré leur verdict, sans grande surprise.

L’Allemagne et la Suède au tournoi de Berlin

Le TQO de Berlin s’annonçait aussi serré que celui de Montpellier, avec deux tickets disputés entre la Suède, dernier vice-champion du monde, l’Allemagne et la Slovénie. L’Algérie faisait office d’outsider, mais comptait jouer ses atouts pour créer la surprise. Le tournoi a débuté par un nul entre dans le premier choc opposant la Suède et l’Allemagne. La Suède, pourtant favorite après sa deuxième place au mondial, a dû partager les points face à la nation hôte du tournoi, après un but à la dernière seconde de Marcel Schiller (25-25). La Slovénie a ensuite mené une belle performance collective face à l’Algérie pour sa première victoire, remportée avec un écart assez large (36-28). Pour le compte de la deuxième journée, l’Allemagne a disposé de la Slovénie après une rencontre à sens unique (36-27), décidée dès la première mi-temps (22-12, 30′) avec une performance défensive impressionnante. La Suède a respecté son statut de favori face à l’Algérie, pour l’emporter facilement (36-25). Puisqu’il y a eu match nul à la première journée, seul le dernier jour pouvait décider du vainqueur. Avec une victoire de rang contre la Slovénie (32-25), la Suède valide donc son billet pour Tokyo. L’Allemagne a également validé son ticket sans trembler lors de la dernière journée, en prenant facilement le dessus sur l’Algérie, qui n’aura pas pu croire en un exploit ce week-end (34-26).

L’Allemagne qui récupère de nombreux titulaires (Weinhold, Pekeler, Wiencek…) n’avait pas le même visage que lors du mondial, tandis que la Suède reste toujours une force collective (et jeune !). Elle devrait aussi récupérer Mickael Appelgren, blessé de longue durée avec les Rhein Neckar Löwen en début de saison, pour les prochains Jeux.

Les qualifiés : Allemagne – Suède

La Norvège et le Brésil au tournoi de Podgorica, sans trop de suspens

Si les deux autres tournois avaient 3 favoris, c’est moins le cas au Monténégro. En effet, avec la Norvège et le Brésil clairement favoris, la Corée et le Chili n’ont pas pu faire grand chose. La Norvège menée par Sander Sagosen n’a fait qu’une bouchée du Brésil pour l’entame du tournoi (32-20), annonçant déjà la couleur. Le Chili quant à lui n’échoue que d’un but face à la Corée du Sud, qui avait laissé les titulaires à la maison pour préparer le tournoi lors du mondial (35-36). Cependant, le Brésil va tout de même les surpasser lors de la deuxième journée, avec une défense agressive qui a porté ses fruits (30-24). La Norvège a écrasé le Chili de son côté (38-23), et devrait selon toute vraisemblance s’envoler à Tokyo. La dernière journée scelle le destin de tous, le Chili échoue de peu encore une fois, cette fois face au Brésil (26-24), tandis que la Norvège remporte la bataille de l’attaque contre la Corée du Sud (31-44).

Ce tournoi nous donne peu d’indications pour l’avenir, si ce n’est que la Norvège revient très en forme après un mondial en demi-teinte.

Les qualifiés : Norvège – Brésil

On connaît désormais l’ensemble des 12 pays qualifiés pour le tournoi olympique masculin qui se déroulera du 24 juillet au 7 août 2021 à Tokyo : Japon (pays hôte), Danemark (Champion du monde en titre), Espagne (Champion d’Europe), Barheïn (TQO Asie), Egypte (Champion d’Afrique), Argentine (Champion Panaméricain), France, Portugal, Norvège, Brésil, Suède, Allemagne.

Julien Baudry

24 CommentairesPoster un commentaire

  1. Ricardtube - le 15 mars 2021 à 10h48

    Je viens de lancer une idée sur un article précédant mais c’est plus approprié ici. Je milite pour que notre capitaine Mickael Guigou soit porte drapeau aux JO. Puisque cela ne pourra pas être N Karabatic pour les raisons que vous savez. Le hand qui reste sur 3 finales dont 2 titres le mérite. Et guigou 5emes JO

    • kylian - le 15 mars 2021 à 11h04

      Ce serait légitime mais je pense que malheureusement Guigou a un énorme déficit de notoriété par rapport à des Kevin Mayer, Manaudou, Lavillenie…
      Par contre, j’espère vraiment que Teddy Riner ne sera pas une 2e fois consécutive porte drapeau !

      • Etienne221 - le 15 mars 2021 à 11h51

        Kévin Mayer faut quand même pas éxagérer. Florent Manaudou ? Mouais… Renaud Lavillénie oui pourquoi pas. Mélina Robert-Michon ça pourrait avoir de l'allure. Elle n'est pas hyper médiatique (comme Tony Estanguet en 2008 d'ailleurs) mais peut-être que tout va être fait pour que ce soit une femme cette année… car si c'est un homme, certaines pourraient parler de sexisme…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).